Histoire-Géographie-EMC 2de

Rejoignez la communauté !
Co-construisez les ressources dont vous avez besoin et partagez votre expertise pédagogique.
HISTOIRE
Histoire, périodisation, représentation du temps
Thème 1 : Le monde méditerranéen : empreinte de l’Antiquité et du Moyen Âge
Ch. 1
La Méditerranée antique : les empreintes grecques et romaines
Ch. 2
La Méditerranée médiévale : espace d’échanges et de conflits à la croisée de trois civilisations
Thème 2 : XVᵉ-XVIᵉ : un nouveau rapport au monde, un temps de mutation intellectuelle
Ch. 3
L’ouverture atlantique : les conséquences des « grandes découvertes »
Ch. 4
Renaissance, humanisme et réformes : les mutations de l’Europe
Thème 3 : L’État à l’époque moderne : France et Angleterre
Ch. 5
L’affirmation de l’État dans le royaume de France
Ch. 6
Le modèle britannique et son influence
Thème 4 : Dynamiques et ruptures dans les sociétés des XVIIᵉ et XVIIIᵉ siècles
Ch. 7
Les lumières et le développement des sciences
Ch. 8
Tensions, mutations et crispations de la société d'ordres
GÉOGRAPHIE
Thème 1 : Sociétés et environnements : des équilibres fragiles
Ch. 1
Les sociétés face aux risques
Ch. 2
Des ressources majeures sous pression
Thème 2 : Territoires, populations et développement : quels défis ?
Ch. 4
Les défis du nombre et du vieillissement
Ch. 5
Développement et inégalités
Ch. 6
Dynamiques démographiques, inégalités socio-économiques
Thème 3 : Des mobilités généralisées
Ch. 7
Les migrations internationales
Ch. 8
Les mobilités touristiques internationales
Ch. 9
Mobilités, transports et enjeux d’aménagement
Thème 4 : L’Afrique australe : un espace en profonde mutation
Ch. 10
L’Afrique australe : un espace en profonde mutation
EMC
Axe 1
Des libertés pour la liberté
Axe 2
Garantir les libertés, étendre les libertés : les libertés en débat
Axe 3
Droits, libertés et responsabilité
Livret AP
Biographies
Atlas
Chapitre 3
Cours 3

Face aux dangers de l'exploitation : la protection des milieux

12 professeurs ont participé à cette page
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
Comment gérer durablement les milieux pour pallier les risques et atteindre un développement durable ?
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

A
Prévenir les risques

Des aléas naturels dont l'ampleur et la fréquence restent plus importantes en Outre-mer qu'en métropole. La métropole connaît des risques de crue, de tempête et de submersion marine (notamment sur la façade atlantique), de canicule et de sécheresse (ou d'incendies de forêt) ou encore des épisodes de froid. En Outre‑mer, les aléas sont nombreux et d'une force supérieure : cyclones dans les îles tropicales, séismes, activité volcanique (explosive en Martinique et en Guadeloupe, effusive donc plus spectaculaire mais peu dangereuse à la Réunion).

Des risques d'origine anthropique. Il s'agit de différentes pollutions qui peuvent provenir de l'industrie, de l'agriculture intensive (notamment en Bretagne), ou bien des transports (marée noire, pollution atmosphérique) mais aussi de gros accidents industriels (explosion de la raffinerie de Feyzin en 1966, de l'usine AZF à Toulouse en 2001).
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

B
Protéger les milieux contre l'exploitation

L'État, un acteur majeur de la protection. L'État intervient en créant les parcs nationaux avec la loi de 1960 (les premiers sont la Vanoise et Port‑Cros en 1963). Ces parcs nationaux sont sélectionnés pour le caractère exceptionnel de leur milieu. La protection y est maximale puisque l'État rend impossible toute implantation humaine dans une partie du parc (la « zone cœur »), voire y interdit toute présence humaine, comme c'est le cas dans les réserves intégrales du Lauvitel dans le Parc national des Écrins. Depuis 2006, l'État développe aussi des parcs naturels marins. Précédemment, l'État avait protégé, à travers l'élaboration de lois, des milieux spécifiques : la loi montagne (1985) et la loi littoral (1986) qui vient compléter l'action du Conservatoire du littoral créé en 1975.

Les collectivités locales : protéger pour faire du développement local. Les régions ont un moyen d'action en matière de protection : les Parcs naturels régionaux permettent un développement fondé sur la valorisation et la protection des paysages, des milieux et du patrimoine culturel.

Des conflits d'usages. Ces mesures de protection peuvent créer des conflits avec certains acteurs qui cherchent à exploiter toujours davantage les milieux sans les protéger.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
EXCLU. PREMIUM

C
La protection : une nouvelle forme de mise en valeur

La protection, socle du tourisme et d'un développement durable. La protection des milieux est devenue aujourd'hui une nouvelle forme de mise en valeur. En effet, en protégeant les milieux, les acteurs les valorisent en les rendant attractifs pour les activités récréatives et touristiques mais aussi en permettant leur développement durable. Les Parcs nationaux reçoivent ainsi près de 4 millions de visiteurs chaque année.

Une protection inégale car contraignante. Dans le cadre du développement durable, les sociétés sont de plus en plus sensibles à la protection des milieux, ce qui rend d'autant plus attractifs les milieux protégés. Aujourd'hui, plus de 22 % du territoire métropolitain et plus de 55 % du territoire ultramarin sont protégés. Toutefois, certains territoires protégés font le choix de ne plus l'être car la protection est jugée trop contraignante, comme le PNR du marais poitevin (labellisé en 1979, délabellisé dans les années 1990, et relabellisé en 2014).
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
EXCLU. PREMIUM

Chiffres-clés

10
Parcs naturels nationaux en France (dont 3 en Outre‑mer)

53
Parcs naturels régionaux couvrant 15,5 % du territoire national (Outre-mer compris)

9
Parcs naturels marins (dont 3 en Outre‑mer)
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Vocabulaire

  • Parc national : outil de protection strict de la nature géré par l'État.

  • Parc naturel régional : outil régional de développement fondé sur la conciliation entre valorisation et protection.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
Comment ne pas redouter qu'un jour ce bel équilibre entre nature et culture ne finisse par être menacé [...] ? Les parcs nationaux doivent être les témoins et les moyens de notre vigilance en la matière.
Jean-Pierre Giran, ancien président de Parcs nationaux de France
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Les documents du cours

Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 1
Randonneurs dans le Parc national des Écrins

Placeholder pour Randonneurs dans le Parc national des ÉcrinsRandonneurs dans le Parc national des Écrins
Le zoom est accessible dans la version Premium.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 2
Le mille-feuille de la protection en France

ActeurOutilExemple
Nations Unies Patrimoine mondial de l'Unesco et réserves de biosphère Les Pitons et cirques de la Réunion
Union européenne Natura 2000 Récifs et landes de La Hague en Normandie
État Parc national

Parc naturel marin et réserves naturelles nationales

Site du Conservatoire du littoral
PN de la Vanoise (Alpes)

PNM d'Iroise (Bretagne)

Réserve naturelle du Val d'Allier (Massif central)

Site de la Dune du Pilat géré par le Conservatoire du littoral
Région Parc naturel régional

Réserves naturelles régionales
PNR du Verdon (Provence)

Réserve régionale du marais de la Vacherie (Vendée)

Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Parole d'acteur
Éva Aliacar, directrice du Parc national de la Vanoise

« La préservation est notre principale préoccupation. Notre parc floral compte 1 700 espèces différentes dont le chardon bleu emblématique, le lycopode alpin et l'aliné boréa. Du côté de la faune, il y a le gypaète barbu, un aigle, le tetra lyre qui est une poule noire, ou encore le lagopède, une perdrix. Ce sont des espèces dits de l'âge de glace ou artico-alpin. À l'époque, il y avait un grand glacier à très haute altitude. Le tetra est particulièrement protégé, il ne supporte pas le changement climatique et est en forte diminution. Nous veillons aussi sur la population de chamois, qui sont plus de 4 000, et de bouquetins dont le comptage est réalisé régulièrement par nos guides. Avec mon équipe, notre travail consiste aussi à approfondir nos recherches et nos connaissances de l'écosystème, à faire de la pédagogie environnementale et à accompagner, notamment les 25 communes présentes sur le territoire du Parc de la Vanoise, vers le développement durable. »
Propos recueillis par Victoria Karel, montblanclive.com
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Supplément numérique

Révisez en ligne avec des de différents niveaux de difficulté !

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.