Chapitres bientôt disponibles

Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


Repères art et littérature / Idées


Histoire de la presse





Ce qu'il faut retenir

Carte mentale : L'histoire de la presse


Texte A
D’abord le grand fléau qui nous rend tous malades,
Le seigneur Journalisme et ses pantalonnades,
Ce droit quotidien qu’un sot a de berner
Trois ou quatre milliers de sots, à déjeuner ;
Le règne du papier, l’abus de l’écriture,
Qui d’un plat feuilleton fait une dictature,
Tonneau d’encre bourbeux par Fréron défoncé,
Dont, jusque sur le trône, on est éclaboussé.

Alfred de Musset, « Sur la paresse », La Revue des Deux Mondes, 1842.

De l’écrivain au journaliste

Avant les années 1880, ce sont surtout des écrivains qui publient dans les journaux. Ils y écrivent des articles, publient leurs romans sous forme de feuilletons, et créent eux-mêmes des journaux et des revues. Les formes littéraires, comme le portrait, la lettre ou le journal, influencent l’écriture journalistique (voir p. 442).

Mais à partir des années 1880, le métier de journaliste se crée véritablement et des associations professionnelles apparaissent.

Les romans de la fin du XIXe siècle reflètent ce changement : Bel‑Ami (1885) de Maupassant fait du grand reporter un héros moderne.



Entre censure et liberté

L’article 11 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, en 1789, déclare que « tout citoyen peut [...] parler, écrire, imprimer librement ». Mais lorsque Napoléon Bonaparte accède au pouvoir, il rétablit la censure et interdit soixante journaux.

Au début de la IIIe République, la loi du 29 juillet 1881 rétablit la liberté de la presse et de l’imprimerie.

Mais le contrôle des journaux par le politique ne disparaît pas pour autant ; certains journaux sont ainsi détenus par des hommes politiques, comme Georges Clémenceau. Cela leur permet par exemple d’appuyer leur campagne électorale.

Au XXe siècle, les deux guerres mondiales rétablissent une censure politique : seuls les journaux qui soutiennent la guerre ou le régime collaborationniste sont autorisés. Lors de la Seconde Guerre mondiale, des journaux résistants paraissent clandestinement.

Frise interactive

Eras

    Évènements

    1. 1830 - 2020 :<span class="sc-cQFLBn jBOxMW"><strong class="sc-gojNiO hJnaVf">◐ FEMMES ET HOMMES DE PRESSE</strong></span> |
    2. 1840 - 1902 :<span class="sc-cQFLBn jBOxMW">⊙ Émile Zola</span> |
    3. 1884 - 1932 :<span class="sc-cQFLBn jBOxMW">⊙ Albert Londres</span> |
    4. 1913 - 1960 :<span class="sc-cQFLBn jBOxMW">⊙ Albert Camus</span> |
    5. 1905 - 1980 :<span class="sc-cQFLBn jBOxMW">⊙ Jean‑Paul Sartre</span> |
    6. 1898 - 1979 :<span class="sc-cQFLBn jBOxMW">⊙ Joseph Kessel</span> |
    7. 1916 - 2003 :<span class="sc-cQFLBn jBOxMW">⊙ Françoise Giroud</span> |
    8. 1961 - :<span class="sc-cQFLBn jBOxMW">⊙ Florence Aubenas</span> |
    9. 1913 - 1954 :<span class="sc-cQFLBn jBOxMW">□ Robert Capa</span> |
    10. 1908 - 2004 :<span class="sc-cQFLBn jBOxMW">□ Henri Cartier‑Bresson</span> |
    11. 1907 - 1977 :<a href="fr-orange" target="_blank" class="sc-jeCdPy jvTzlP">□ Lee Miller </a> |
    12. 1938 - 2015 :<span class="sc-cQFLBn jBOxMW">▵ Cabu</span> |
    13. 1951 - :<span class="sc-cQFLBn jBOxMW">▵ Plantu</span> |
    Légende :  Journalistes, critiques et reporters (-trices)  Photojournalistes  Caricaturistes

    La Vie Populaire, 1889, BnF, Paris.

    Doc. 1
    Publicité pour un roman feuilleton.
    La Vie Populaire, 1889, BnF, Paris.


    Le développement de la presse

    L’invention de la rotative, en 1845, permet d’imprimer des journaux en grande quantité et à bas coût : l’industrialisation permet la démocratisation de l’information. En 1914, il existe en France 312 journaux qui tirent chaque jour 9,5 millions d’exemplaires. Ils sont distribués à la ville comme à la campagne grâce au colportage, et leur prix modique les rend accessibles à toutes les couches de la société : les journaux quotidiens, comme Le Parisien ou Le Petit Journal, coûtent un sou.

    La presse suscite des critiques : elle serait de mauvaise qualité, sensationnaliste et dangereuse car elle manipule l’opinion publique (voir Texte A et Chapitre 17).


    Le président américain Barack Obama et le secrétaire au
Logement et au Développement urbain Julián Castro lors d’une
conférence de presse, 31 juillet 2014, photographie, Washington.

    Doc. 2
    Le président américain Barack Obama et le secrétaire au Logement et au Développement urbain Julián Castro lors d’une conférence de presse, 31 juillet 2014, photographie, Washington.
    Voir les réponses

    1
    Doc. 1 Selon vous, quels sont les avantages de la publication d’un roman en feuilleton ?



    2
    Texte A Quelle est l’opinion de Musset sur le journalisme ? Pourquoi ?



    Comparer les unes

    Observez attentivement les unes mondiales après l'attaque du World Trade Center, le 11 septembre 2001.
    a. Quelles images sont utilisées plusieurs fois ? Les titres qui les accompagnent proposent-ils le même point de vue ?

    b. Comparez la place qu’occupe l’image sur la une de différents journaux. Quels sont les différents effets produits ? Quelle une vous semble être la plus marquante ?



    CARTE D'IDENTITÉ


     Origine  Au IIe siècle avant J.-C. déjà, les acta diurna relayaient les informations relatives à la cité (mariages, naissances, mais aussi annonces ou rapports du Sénat). Les premiers journaux imprimés apparaissent au XVIIe siècle. La nécessité d’informer ou de véhiculer des opinions est donc bien ancienne, mais elle est presque toujours menacée par la censure politique.

     Où ?  En France et dans les pays qui connaissent une évolution similaire.

     Quand ?  Du XIXe siècle avec le développement de la presse grâce à l’industrialisation, jusqu’à aujourd’hui avec les nouveaux moyens de communication actuels.

    De nouveaux médias

    À partir du début du XXe siècle, l’image est omniprésente dans le quotidien des Français : gravures, caricatures, affiches, mais aussi photographies de presse.

    L’apparition de la radio et de la télévision bouleverse la diffusion de l’information. À partir de 1908, les actualités sont projetées avant les films au cinéma. Le premier journal télévisé est diffusé en 1949, et en 1970, 70 % de la population française possède un téléviseur.

    L’arrivée d’internet entraîne une nouvelle révolution : l’information se répand quasi instantanément dans le monde entier et elle est largement commentée par le public. L’apparition des blogs et des réseaux sociaux bouscule le métier de journaliste : tout le monde peut exprimer son point de vue publiquement et participer à la diffusion de l’information, notamment au moyen de photos et de vidéos. Cela crée de nouveaux enjeux, et pose la question de la fiabilité de l’information.

    Ressources complémentaires

    Retrouvez :
    Connectez-vous pour ajouter des favoris

    Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

    Livre du professeur

    Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

    Votre avis nous intéresse !
    Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

    Peu probable
    Très probable

    Cliquez sur le score que vous voulez donner.

    Dites-nous qui vous êtes !

    Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
    Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

    Nous envoyer un message




    Nous contacter?