Repères art et littérature / Idées


L'existentialisme




Frise interactive

Eras

    Évènements

    1. 1945 - 1960 :<span class="sc-cbkKFq inIFhn"><strong class="sc-krvtoX cHZYYE">◐ L&#x27;EXISTENTIALISME EN FRANCE</strong></span> |
    2. 1830 - 1945 :<span class="sc-cbkKFq ivJAyH"><strong class="sc-krvtoX dydrLV">◐ L&#x27;EXISTENTIALISME EN EUROPE</strong></span> |
    3. 1843 - :<span class="sc-cbkKFq ivJAyH">⊙ Søren Kierkegaard, <i>Ou bien... ou bien</i></span> |
    4. 1886 - :<span class="sc-cbkKFq ivJAyH">⊙ Friedrich Nietzsche, <i>Par delà le bien et le mal</i></span> |
    5. 1949 - :<span class="sc-cbkKFq inIFhn">⊙ Simone de Beauvoir, <i>Le Deuxième Sexe</i></span> |
    6. 1948 - :<span class="sc-cbkKFq inIFhn">⊙ Jean‑Paul Sartre, <i>Qu&#x27;est‑ce que la littérature ?</i></span> |
    7. 1945 - :<span class="sc-cbkKFq inIFhn">⊙ Maurice Merleau‑Ponty, <i>La Phénoménologie de la perception</i></span> |
    Légende :   Philosophie

    Comparer les unes

    Regardez un court documentaire sur Sartre et Beauvoir.
    Quels ont été leurs engagements ? Expliquez leur lien avec leur philosophie.


    Alberto Giacometti,
L’Homme qui marche, 1960,
bronze, 183 cm.

    Doc. 1
    Alberto Giacometti, L’Homme qui marche, 1960, bronze, 183 cm.

    « L’existence précède l’essence » (Sartre)

    Selon les précurseurs de l’existentialisme, Søren Kierkegaard et Friedrich Nietzsche (XIXe siècle), c’est à l’individu de décider de la valeur morale de ses propres actions. La recherche du bien et de la vérité est une recherche personnelle. Ils s’inscrivent ainsi contre la tradition philosophique, issue de Platon, qui veut que la valeur morale soit universelle.

    En se mettant dans la perspective de celui qui agit, Jean‑Paul Sartre fait de la liberté de choix le trait distinctif de l’humanité. Mais être libre de ses choix implique également d’en être responsable. Selon lui, chaque individu se définit par ses actes, qu’il a été libre d’accomplir : nous ne sommes donc pas déterminés par notre essence (aucun Dieu n’a conçu notre âme avant notre naissance), mais par notre existence, nos actes, qui forment qui nous sommes.

    Pour Jean-Paul Sartre, l’écrivain est « un homme libre s’adressant à des hommes libres », et la littérature doit être action : « Écrire, c’est une certaine façon de vouloir la liberté ; si vous avez commencé, de gré ou de force vous êtes engagé. » (Qu’est‑ce que la littérature ?, 1948).


    Texte A

    L’existentialisme athée [...] déclare que si Dieu n’existe pas, il y a au moins un être chez qui l’existence précède l’essence, un être qui existe avant de pouvoir être défini par aucun concept et que cet être c’est l’homme ou, comme dit Heidegger, la réalité‑humaine. Qu’est-ce que signifie ici que l’existence précède l’essence ? Cela signifie que l’homme existe d’abord, se rencontre, surgit dans le monde, et qu’il se définit après.

    Jean-Paul Sartre, L’existentialisme est un humanisme, 1946, Éditions Gallimard.

    Texte B

    [L’] amitié, la générosité [...] ne sont pas des vertus faciles ; elles sont assurément le plus haut accomplissement de l’homme, c’est par là qu’il se trouve dans sa vérité : mais cette vérité est celle d’une lutte sans cesse ébauchée, sans cesse abolie ; elle exige que l’homme à chaque instant se surmonte.

    Simone de Beauvoir, Le Deuxième sexe, 1949, Éditions Gallimard.

    CARTE D'IDENTITÉ


     Origine  Ce courant philosophique place l’existence individuelle au coeur de la réflexion. Il s’interroge sur la liberté dont dispose l’individu dans ses choix personnels.

     Où ?  En Europe, notamment en France avec Jean‑Paul Sartre et Simone de Beauvoir.

     Quand ?  À la fin du XIXe siècle, puis surtout après la Seconde Guerre mondiale.
    Voir les réponses

    1
    Texte A Défi nissez « existence » et « essence » avec vos propres mots pour expliquer la pensée de Sartre.



    2
    Texte B En quoi la pensée de Simone de Beauvoir va-telle dans le même sens que celle de Jean‑Paul Sartre ?