Couverture

Histoire-Géographie 1re

Feuilleter la version papier





























Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


APPRENDRE AUTREMENT
JEU DE RÔLE


Touche pas à mon service public !





4
Manifestation contre la fermeture des services publics en milieu rural

Manifestation contre la fermeture des
services publics en milieu rural

Le 1er janvier prochain, le bureau de poste d’une petite commune rurale va fermer. Une ligne de car mène à la commune où se situe l’agence la plus proche mais il n’y a qu’un car le matin et un car le soir. Des citoyens se mobilisent contre cette fermeture. Vous allez incarner le point de vue des différents acteurs.


❯ Compétences : argumenter, mener des débats, s'exprimer à l'oral

Étape 3

Défendre votre point de vue

Chaque groupe élit un représentant qui exposera ses motivations à l’oral. Le débat peut commencer !

3
Les services publics itinérants, une alternative ?

  Un camping-car qui sillonne le territoire ? C’est le dispositif mis en place par la communauté de communes Thiérache Sambre & Oise, pionnière en la matière, pour rencontrer et accompagner les usagers des services publics. Ce service public itinérant piloté par deux conseillères circule depuis 2017 et devrait être répliqué sur d’autres territoires. Il propose :

– un service de proximité pour tous les usagers ;
– un accompagnement pour vos démarches (numériques et papier) auprès des organismes partenaires : CPAM, Mission locale, CAF, MSA, CARSAT, Pôle Emploi ;
– une permanence tous les mois au cœur de votre village dans un véhicule itinérant.


Extrait du site internet du ministère de la Cohésion des territoires, 2019

2
Entretien avec Hélène Jacquet‑Monsarrat (Commissariat général à l’égalité des territoires)

  Quels sont les raisonnements possibles en termes de « normes » d’accès (temps et distance pour accéder à différents services) ? S’achemine-t-on vers une concentration de la plupart des services dans les villes « intermédiaires » ?  

  La question posée est celle de la chrono-distance. On estime qu’une moyenne légitime « acceptable » correspond à un délai de route de 10 minutes. Puis on relève un effet de rupture, « d’abandon », à partir de 20 minutes. Les personnes interrogées soulignent des problèmes importants d’adaptation des horaires, qui sont jugés acceptables pour les pharmacies, les médecins ou les épiceries, mais dont la perception est dégradée pour La Poste, les centres de sécurité sociale, les CAF et EDF. La présence de différents services dans les villes intermédiaires est vécue comme cruciale, le public considérant qu’ils ne seront pas remplacés en cas de fermeture.

« L’avenir des campagnes », Rapport d’information n° 271 (Sénat), 2013

Entretien avec Hélène
Jacquet-Monsarrat
(Commissariat général à
l’égalité des territoires)

1
La lutte des élus locaux contre la fermeture des services publics

  C’est une des principales attentes des Français : plus de service public. Selon les conclusions du « grand débat national », seule une petite majorité des répondants déclarent avoir accès aux services publics dont ils ont besoin. C’est encore plus vrai dans les zones rurales [...].

  Un village de la Nièvre a pris les devants, il y a plus de dix ans, en instaurant un bouclier rural. Face à la fermeture des services publics, le maire de cette commune de 1400 habitants maintient et rénove même les siens. Aux portes du Morvan, Fabien Bazin résiste depuis des années pour faire vivre sa commune. « Il y a une gendarmerie, un hôpital neuf, une maison de santé, un bureau de poste », énumère le maire. À chaque fois que l’État a voulu fermer l’un de ces services publics, le maire de Lormes a réussi à le maintenir. « Ça évite de faire plusieurs dizaines voire centaines de kilomètres pour accéder à un service public », explique‑t‑ il. Et les rendez‑vous avec des conseillers de la caisse de retraite ou de l’assurance‑maladie se font désormais par vidéoconférence. Un dispositif devenu familier pour Éric, Lormois. « Je vais avoir une possibilité de contact avec un conseiller Pôle Emploi, avec qui j’ai pris rendez-vous avant et c’est très utile. Ça me facilite la vie », affirme‑t‑il.

  Fabien Bazin a maintenant un nouveau combat. Le centre des impôts est fermé depuis le début de l’année et il souhaite trouver une solution pour pallier cette fermeture. « On ne se résout pas à ces fermetures, on est en discussion avec le ministre des Comptes publics. On a fait une proposition très concrète à M. Darmanin. Financer un poste qui remplira via une convention les missions qui étaient précédemment rendues par le Trésor public », détaille‑t‑il. « Il faut redonner des moyens de fonctionner aux communes, aux communautés de communes et aux départements. Il faut que le gouvernement donne des assurances, rassure les territoires ruraux sur la fin des services publics de proximité. Parfois, on se sent un peu seul dans le combat pour la ruralité moderne. L’État est souvent cruellement absent », estime‑t‑il. Et l’État a tout à y gagner, pour Fabien Bazin. D’après une étude de l’Ifop, quatre Français sur cinq rêvent aujourd’hui de vivre à la campagne.


« Comment la municipalité de Lormes se bat pour faire face aux fermetures des services publics », BFM TV, 14 avril 2019

Étape 2

Dresser la liste des arguments

Faites des recherches personnelles sur les motivations (économiques, politiques, sociales, etc.) de l’acteur que vous avez choisi et partagez-les avec votre équipe. Préparez ensuite un discours de 3 minutes.

Étape 1

Composer les équipes

Formez des groupes de travail et tirez au sort l’acteur que vous allez interpréter.

Journalistes (chargés de la restitution)

Ministre de la cohésion des territoires et son cabinet

Des fonctionnaires du Commissariat général à l'égalité des territoires

Élus locaux et nationaux

Citoyens

Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?