Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


Lecture cursive


George Orwell, 1984 (1949)





Temps 1 : Au fil de l’œuvre

Voir les réponses

1
Choisissez parmi ces adjectifs qualificatifs les cinq qui correspondent le mieux au personnage principal. Justifiez vos réponses avec un passage du livre.
  • Courageux.
  • Angoissé.
  • Rebelle.
  • Confiant.
  • Haineux.
  • Altruiste.
  • Gentil.
  • La Nostalgique.
  • Aliéné.
  • Intellectuel.
  • Solitaire.
  • Défaitiste.
  • Consciencieux.

Les cinq adjectifs qualificatifs correspondant le mieux au personnage principal (justifier vos choix dans les champs libres) :







2

a. Quel est le métier de Winston ?

b. Dans quel lieu travaille‑t‑il ?

c. Quel est le but ultime de ce Ministère ?

d. Commentez le nom du ministre ?


3

a. Comment sont élevés les enfants dans Océania ?

b. Pourquoi le gouvernement cherche‑t‑il à les couper de leurs parents et à saper l’autorité de ceux‑ci ?
Voir les réponses

4


a. Qui est Big Brother ? À votre avis, existe‑t‑il ?

b. Quel personnage opposé à Big Brother est la figure de l’ennemi pour les citoyens ?

c. À quel moment le voit‑on pour la première fois ?


5
Au fil du livre, expliquez comment les personnages de O’Brien et de Julia changent de statut vis‑à‑vis de Winston Smith.


6

a. Où se déroule la troisième partie du récit ?

b. Qu’arrive‑t‑il à Winston ?

c. Quel est l’enjeu de cette épreuve ?

d. Comment cela se termine‑t‑il ?

George Orwell, 1984, 1949,
George Orwell, 1984, 1949, trad. de l’anglais d’Amélie Audiberti, 1950, Éd. Gallimard.

Temps 3 : La postérité de l’œuvre


Affiche de 1984, film de Mickael Anderson, 1956.


« Le bonheur sera‑t‑il un crime dans le terrifiant monde du futur ? »
Affiche de 1984, film de Mickael Anderson, 1956.
Peu de domaines artistiques ont échappé à l’influence de 1984 de George Orwell, sans parler de la pensée politique, où les termes « orwellien » et « novlangue » sont utilisés couramment.

Ainsi le roman a été adapté au cinéma dès 1956.

En musique, David Bowie a composé une chanson appelée « 1984 », sur l’album Diamond dogs (1974).

En bande‑dessinée, le comics V pour Vendetta, d’Alan Moore et David Lloyd (1982-1990) a connu un grand succès en s’inspirant de l’univers d’Orwell.

Il faut aussi rappeler que la première émission de télé‑réalité fut baptisée « Big Brother » en 1999.

C’est néanmoins en littérature que l’œuvre a connu la plus grande postérité. De nombreux livres de science‑fiction comme La Zone du dehors d’Alain Damasio ont réactualisé 1984 en l’adaptant aux enjeux modernes de la surveillance des populations. 2084 de Boualem Sansal imagine une société orwellienne inspirée par l’islamisme tandis que dans 1Q84, d’Haruki Murakami, des personnages se retrouvent dans une réalité déformée qui ressemble au monde de 1984.

photo portrait George Orwell

George Orwell

(1903 ‑ 1950)

Temps 2 : Les enjeux du texte



Grzegorz Knec, We are watching you, photographie
Grzegorz Knec, We are watching you, photographie, 27 × 21 cm, 3 juin 2015.

Texte A
  À la fin de 1984, il y a un appendice qui parle du novlangue, précisément, avec sa syntaxe, sa grammaire. George Orwell a beaucoup réfléchi à cette question de la langue, dans les deux sens. C’est‑à‑dire la langue facteur d’oppression, et la langue vecteur de liberté. On peut se libérer par la langue, mais encore faut‑il conserver toute sa richesse, sa précision, et vraiment faire un véritable travail de sémiologue, même à titre individuel. Alors que le pouvoir, et à plus forte raison le pouvoir totalitaire, a pour but de réduire la liberté mais aussi de réduire l’individu.

Isabelle Jarry, dans l’émission « Tire ta langue », France Culture, 23 septembre 2003.

Iakov Guminer, Affi che de propagande soviétique pour le premier plan quinquennal


« L’enthousiasme soviétique permet de réaliser en 4 ans ce qui aurait dû l’être en 5 ans. »
Iakov Guminer, Affiche de propagande soviétique pour le premier plan quinquennal, 1931.
Voir les réponses

3. Une contre‑utopie dénonciatrice et visionnaire


11

a. Cherchez les définitions d’« utopie » et de « contre‑utopie ».

b. Pourquoi peut‑on qualifier 1984 de contre‑utopie ?


12
Texte B
a. En quoi 1984 prend‑il le contrepied de l’utopie scientifique et technologique du début du XXe siècle ?

b. Et de l’« utopie politique » ?


13
Cherchez l’épigraphe d’un autre roman contre‑utopique, Le Meilleur des mondes, d’Aldous Huxley (1932). Adhérez‑vous au point de vue de l’écrivain sur l’utopie ?
Voir les réponses

1. L’invention d’un nouveau langage


7
Syme travaille à la onzième édition du dictionnaire de novlangue.
a. Quelle est la principale opération faite sur la langue ordinaire pour créer le novlangue ?

b. Selon Syme, quel est le véritable but du novlangue ?


8

a. Expliquez le concept de doublepensée utilisé par le Parti.

b. Selon vous, pourquoi les deux outils qui aident Winston à se rebeller sont‑ils « un carnet » et « un livre » ?

c. Texte A Comprenez‑vous que la langue puisse être « facteur d’oppression » ou « vecteur de liberté » ? Donnez des exemples.

Texte B
  Il convient à ce titre de remarquer que c’est le XXe siècle qui aura vu l’essor véritable des récits contre‑utopiques, et cela n’est sans doute pas dû au hasard. La raison en est double : premièrement l’époque voit se rapprocher peu à peu l’utopie (ou, plus exactement, ce qui se concevait jusqu’alors comme utopie) au travers d’avancées scientifiques et technologiques majeures, avancées susceptibles de transformer l’être humain dans son rapport à lui‑même et aux autres. Deuxièmement, « l’utopie politique » se pense alors au présent, tentant de se réaliser dans les totalitarismes – communisme, nazisme. C’est donc contre cette « utopie » qui s’annonce (et prend peu à peu place) dans le champ du réel, que se créent – se pensent et s’écrivent – les récits contre‑utopiques.


Jonathan Galoppin, « De la littérature contre-utopique », revueprojections.wordpress.com, 2012.

Ressource complémentaire

Voir les réponses

2. Une société de contrôle total des populations


9

a. Qu’est‑ce qu’un télécran ?

b. À votre avis, la Police de la Pensée peut‑elle lire les pensées des citoyens ?

c. Comment expliquer que si peu d’entre eux se révoltent ?

d. À quoi servent les affiches « Big Brother vous regarde » ?


10

a. Pourquoi le Parti s’acharne‑t‑il à falsifier le passé ?

b. À votre avis, cette pratique est‑elle réaliste ?

c. A‑t‑elle été pratiquée dans le passé ?

d. Qui est le garant que cela ne se reproduise pas ?
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?