Pronote
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Texte et image

Le moi au centre de l’expérience poétique

DYS

À la nuit

Voici les quatre dernières strophes d’un poème d’Anna de Noailles intitulé « À la nuit ».
1
N
uit penchée au-dessus des villes et des eaux,
Toi qui regardes l’homme avec tes yeux d’étoiles,
Vois mon cœur bondissant, ivre comme un bateau1,
Dont le vent rompt le mât et fait claquer la toile !

Regarde, nuit dont l’œil argente2 les cailloux,
Ce cœur phosphorescent dont la vive brûlure
Éclairerait, ainsi que les yeux des hiboux,
L’heure sans clair de lune où l’ombre n’est pas sûre.

Vois mon cœur plus rompu, plus lourd et plus amer
Que le rude filet que les pêcheurs nocturnes
Lèvent, plein de poissons, d’algues et d’eau de mer
Dans la brume mouillée, agile et taciturne3.

À ce cœur si rompu, si amer et si lourd,
Accorde le dormir sans songes et sans peines,
Sauve-le du regret, de l’orgueil, de l’amour,
Ô pitoyable nuit, mort brève, nuit humaine !...
Les textes principaux
  • 1901
    . À la nuit
    ANNA DE NOAILLES
    6 questions associées
  • 1888
    . Invictus
    WILLIAM ERNEST HENLEY
    7 questions associées
Les images
  • 1888
    . Nuit étoilée sur le Rhône
    Vincent Van Gogh
    2 questions associées
100% numérique
  • Découvrez « Le Bateau ivre » de Rimbaud 
  • Ecoutez « Invictus » en version originale, lu par Morgan Freeman (Nelson Mandela dans Invictus). Mandela a expliqué que ce poème l’avait aidé à surmonter ses vingt-sept ans de prison
Extrait du poème en anglais
Out of the night that covers me,
Black as the pit from pole to pole,
I thank whatever gods may be
For my unconquerable soul.
[...]
It matters not how strait the gate,
How charged with punishments the scroll,
I am the master of my fate :
I am the captain of my soul.
CACHER LES INFORMATIONS

Invictus

WILLIAM ERNEST HENLEY, « Invictus »,1888, 2009 (traduction pour la version française du film Invictus de Clint Eastwood).

Invictus
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

INFORMATIONS SUR LE DOCUMENT
}
DYS

Invictus

Le poète écrit ce texte en 1875, à vingt-cinq ans, alors qu’il vient de subir une amputation de la jambe. Le titre « Invictus » (donné 25 ans plus tard par un critique littéraire) signifie « invaincu » en latin.
1
D
ans les ténèbres qui m’enserrent,
Noires comme un puits où l’on se noie,
Je rends grâce aux dieux quels qu’ils soient,
Pour mon âme invincible et fière,

Dans de cruelles circonstances,
Je n’ai ni gémi ni pleuré,
Meurtri par cette existence,
Je suis debout bien que blessé,

En ce lieu de colère et de pleurs,
Se profile l’ombre de la mort,
Et je ne sais ce que me réserve le sort,
Mais je suis et je resterai sans peur,

Aussi étroit soit le chemin,
Nombreux les châtiments infâmes,
Je suis le maître de mon destin
Je suis le capitaine de mon âme.
Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?