Pronote
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Texte et image

Les devoirs du journaliste

DYS

Les sources de la presse

Quelques mois après le début de la Seconde Guerre mondiale, Albert Camus rédige un article qui ne sera jamais publié. L’auteur y défend la liberté de la presse en contexte de guerre. La journaliste Macha Séry retrouve l’article dans des archives et le publie dans le journal Le Monde en 2012. En voici un extrait.
1
E
n face de la marée montante de la bêtise, il est nécessaire [...] d’opposer quelques refus. Toutes les contraintes du monde ne feront pas qu’un esprit un peu propre accepte d’être malhonnête. Or, et pour peu qu’on connaisse le mécanisme des informations, il est facile de s’assurer de l’authenticité d’une nouvelle. C’est à cela qu’un journaliste libre doit donner toute son attention. [...]
  En conséquence, un journal indépendant donne l’origine de ses informations, aide le public à les évaluer, répudie1 le bourrage de crâne, supprime les invectives2, pallie3 par des commentaires l’uniformisation des informations et, en bref, sert la vérité dans la mesure humaine de ses forces. Cette mesure, si relative qu’elle soit, lui permet du moins de refuser ce qu’aucune force au monde ne pourrait lui faire accepter : servir le mensonge.
Les textes principaux
  • . Les sources de la presse
    ALBERT CAMUS
    4 questions associées
  • . La déontologie des journalistes
    8 questions associées
Les images
  • . Vorochilov, Molotov, Staline et Yezhov (ou Iejov)
    2 questions associées
  • . Vorochilov, Molotov et Staline.
    2 questions associées
Les métiers du journalisme
Le terme journaliste recouvre en réalité différents types de métiers ou statuts difficilement comparables : correspondant de guerre, envoyé spécial, journaliste d’investigation, dessinateur de presse, journaliste reporter d’images, photojournaliste, secrétaire de rédaction, critique littéraire, de cinéma ou musical, journaliste sportif, présentateur télévisé, pigiste…
CACHER LES INFORMATIONS

La déontologie des journalistes

Charte de déontologie de Munich, signée le 24 novembre 1971.

La déontologie des journalistes
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

INFORMATIONS SUR LE DOCUMENT
}
DYS

La déontologie des journalistes

Rédigée et approuvée à Munich en 1971, la Déclaration des devoirs et des droits des journalistes a été adoptée depuis par la plupart des syndicats de journalistes d’Europe.
1
L
es devoirs essentiels du journaliste dans la recherche, la rédaction et le commentaire des événements sont :
  1. Respecter la vérité, quelles qu’en puissent être les conséquences pour lui-même, et ce, en raison du droit que le public a de connaître la vérité.
  2. Défendre la liberté de l’information, du commentaire et de la critique.
  3. Publier seulement les informations dont l’origine est connue ou, dans le cas contraire, les accompagner des réserves nécessaires ; ne pas supprimer les informations essentielles et ne pas altérer1 les textes et documents.
  4. Ne pas user de méthodes déloyales pour obtenir des informations, des photographies et des documents.
  5. S’obliger à respecter la vie privée des personnes.
  6. Rectifier toute information publiée qui se révèle inexacte.
  7. Garder le secret professionnel et ne pas divulguer la source des informations obtenues confidentiellement.
  8. S’interdire le plagiat2, la calomnie, la diffamation3 et les accusations sans fondement, ainsi que de recevoir un quelconque avantage en raison de la publication ou de la suppression d’une information.
  9. Ne jamais confondre le métier de journaliste avec celui du publicitaire ou du propagandiste ; n’accepter aucune consigne, directe ou indirecte, des annonceurs.
  10. Refuser toute pression et n’accepter de directive rédactionnelle que des responsables de la rédaction.
  Tout journaliste digne de ce nom se fait un devoir d’observer strictement les principes énoncés ci-dessus ; reconnaissant le droit en vigueur dans chaque pays, le journaliste n’accepte, en matière d’honneur professionnel, que la juridiction de ses pairs, à l’exclusion de toute ingérence4 gouvernementale ou autre.
Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?