Pronote
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Texte et image

La critique du journalisme dans le roman

DYS

Une leçon de journalisme

Dans cet extrait des Illusions perdues, le journaliste Étienne Lousteau donne une leçon au jeune Lucien de Rubempré auquel il demande de rédiger un article sur un livre qui vient de paraitre.
1
«V
oici un exemplaire du livre de Nathan que Dauriat vient de me donner, la seconde édition paraît demain ; relis cet ouvrage et broche1 un article qui le démolisse. [...]
  – Mais que peut-on dire contre ce livre ? Il est beau, s’écria Lucien.
  – Ha ! Ça, mon cher, apprends ton métier, dit en riant Lousteau. Le livre, fût-il un chef d’œuvre, doit devenir sous ta plume une stupide niaiserie, une œuvre dangereuse et malsaine.
  – Mais comment ?
  – Tu changeras les beautés en défauts.
  – Je suis incapable d’un pareil tour de force.
  – Mon cher, un journaliste est un acrobate, il faut t’habituer aux inconvénients de l’état. Tiens, je suis bon enfant, moi ! Voici la manière de procéder en semblable occurrence. Attention, mon petit ! Tu commenceras par trouver l’œuvre belle, et tu peux t’amuser à écrire alors ce que tu en penses. Le public se dira : Ce critique est sans jalousie, il sera sans doute impartial2. Dès lors le public tiendra ta critique pour consciencieuse. Après avoir conquis l’estime de ton lecteur, tu regretteras d’avoir à blâmer3 le système dans lequel de semblables livres vont faire entrer la littérature française. [...] »
  Lucien fut stupéfait en entendant parler Lousteau : à la parole du journaliste, il lui tombait des écailles des yeux4, il découvrait des vérités littéraires qu’il n’avait même pas soupçonnées.
  La cruelle leçon d’Étienne ouvrait des cases dans l’imagination de Lucien qui comprit admirablement ce métier.
Les textes principaux
  • 1837
    . Une leçon de journalisme
    HONORÉ DE BALZAC
    7 questions associées
  • 1885
    . Un journal d’argent
    GUY DE MAUPASSANT
    7 questions associées
Les images
  • . Gil Blas
    T.-A. Steinlein
    2 questions associées
L’essor de la presse
Au XIXe siècle, la presse se développe grâce à de nouveaux moyens techniques.
Les écrivains s’intéressent naturellement à ce phénomène : ils sont souvent journalistes, mais publient également leurs œuvres littéraires sous forme de feuilletons, selon le même principe que nos séries télévisées.
  • 1
    1837
    . Une leçon de journalisme
    HONORÉ DE BALZAC
    7 questions associées
DYS

Une leçon de journalisme

Dans cet extrait des Illusions perdues, le journaliste Étienne Lousteau donne une leçon au jeune Lucien de Rubempré auquel il demande de rédiger un article sur un livre qui vient de paraitre.
1
«V
oici un exemplaire du livre de Nathan que Dauriat vient de me donner, la seconde édition paraît demain ; relis cet ouvrage et broche1 un article qui le démolisse. [...]
  – Mais que peut-on dire contre ce livre ? Il est beau, s’écria Lucien.
  – Ha ! Ça, mon cher, apprends ton métier, dit en riant Lousteau. Le livre, fût-il un chef d’œuvre, doit devenir sous ta plume une stupide niaiserie, une œuvre dangereuse et malsaine.
  – Mais comment ?
  – Tu changeras les beautés en défauts.
  – Je suis incapable d’un pareil tour de force.
  – Mon cher, un journaliste est un acrobate, il faut t’habituer aux inconvénients de l’état. Tiens, je suis bon enfant, moi ! Voici la manière de procéder en semblable occurrence. Attention, mon petit ! Tu commenceras par trouver l’œuvre belle, et tu peux t’amuser à écrire alors ce que tu en penses. Le public se dira : Ce critique est sans jalousie, il sera sans doute impartial2. Dès lors le public tiendra ta critique pour consciencieuse. Après avoir conquis l’estime de ton lecteur, tu regretteras d’avoir à blâmer3 le système dans lequel de semblables livres vont faire entrer la littérature française. [...] »
  Lucien fut stupéfait en entendant parler Lousteau : à la parole du journaliste, il lui tombait des écailles des yeux4, il découvrait des vérités littéraires qu’il n’avait même pas soupçonnées.
  La cruelle leçon d’Étienne ouvrait des cases dans l’imagination de Lucien qui comprit admirablement ce métier.
DYS

Les textes

COMPÉTENCE - Je maitrise davantage l'argumentation, je sais expliquer et justifier

Question 1

DOC 1

Énoncé
a) Que demande Lousteau à Lucien ? Quels conseils lui donne-t-il ? b) Quelles sont les réactions successives de Lucien ?

Question 2

DOC 1

Énoncé
a) Quelle définition Lousteau donne-t-il du journaliste ? b) Quelle figure de style emploie-t-il ? c) Que veut-il dire ?

Question 3

DOC 1

Énoncé
Que pensez-vous de cette leçon de journalisme ?

Question 4

DOC 2

Énoncé
a) Quelle image est donnée de M. Walter, directeur du journal ? b) Aime-t-il le journalisme ? Proposez une réponse approfondie.

Question 5

DOC 2

Énoncé
a) Quel type de journalistes M. Walter apprécie-t-il ? b) Comparez cette image du journaliste avec celle de l’extrait 1.

Question 6

DOC 2

Énoncé
a) Quels sont les objectifs de la rubrique « Les Échos » ? b) Quel type de presse cela peut-il évoquer ?

Question 7

DOCS 1, 2

Énoncé
Quelle vision du journalisme ces deux textes donnent-ils ? Justifiez.

Question 8

DOCS 1, 2

Énoncé
Les journalistes évoqués dans ces deux textes ont-ils pour but d’informer ?

Question 9

DOCS 1, 2

Énoncé
Quelles sont, selon vous, les qualités nécessaires pour être un bon journaliste ?
Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.