Pronote
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Fiche grammaire

27 - La chronologie et le rythme du récit

DYS

a. L'ordre du récit

  • Lorsqu’un narrateur raconte des évènements dans l’ordre où ils ont eu lieu, on dit que le récit est chronologique.
  • Mais le narrateur peut aussi faire des retours en arrière (appelés flashbacks au cinéma). Dans un récit au passé, ces retours en arrière sont au plus-que-parfait.
> Mon ami me montra la voiture qu’il avait repérée quelques jours plus tôt.
  • À l’inverse, un narrateur peut évoquer des évènements futurs : on parle alors d’anticipations. Dans un récit au passé, ces anticipations sont au conditionnel.
> Je compris qu’il ne serait pas heureux sans ses amis.
  • Des indicateurs de temps (la veille, le lendemain, etc.) permettent généralement de repérer les retours en arrière et les anticipations.

(Voir p. 476 pour les temps composés de l'indicatif : formation
et p. 478 pour le conditionnel)

b. Le rythme du récit

Pour rendre son récit plus dynamique, et donc plus intéressant, le narrateur varie le rythme de sa narration, en passant plus ou moins de temps sur un épisode.
DénominationsCaractéristiquesExemples
La scèneLe rythme de la narration correspond à peu près au rythme de l’histoire. La scène semble se dérouler sous les yeux du lecteur.Le serveur s’approcha de nous.
« Qu’est-ce que vous prendrez ? » demanda-t-il.
Roger leva les yeux et répondit :
« Un triple expresso. »
Le serveur esquissa un sourire.
« Je vous le mets dans un bol ? »
Le sommaireLe narrateur résume une partie de l’histoire, ce qui accélère le rythme du récit.Il se mit à jouer de plus en plus, contracta des dettes, qu’il ne payait pas.
L’ellipseLe narrateur passe sous silence une partie de l’histoire.Je m’absentai de Paris pendant trois mois.
À mon retour, ...
La pauseLe récit s’arrête pour intégrer une description ou des commentaires.Il avait le teint gris, les yeux cernés, le cheveux gras, sa veste froissée sentait la sueur. Tout cela ne lui ressemblait pas.
Pour analyser la construction d’un récit, il faut essayer de comprendre pourquoi le narrateur change de rythme.
  • Une pause peut par exemple permettre de faire le portrait d’un nouveau personnage ou de créer de la tension en ralentissant le rythme.
  • Une ellipse permet par exemple de créer du suspense en ne racontant pas un moment important de l’histoire. Mais elle peut également alléger le récit en laissant de côté des moments moins intéressants.
Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?