Pronote
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Je comprends l'évolution d'un savoir scientifique

L'ovule ou le spermatozoïde ?

La procréation après un rapport sexuel a été l'objet d'explications qui ont varié selon les époques. Jusqu'au XVIIe siècle, les savants considéraient que les hommes et les femmes produisaient des semences dans leur sang qui étaient mélangées après un rapport sexuel.
En 1672, le médecin Reinier de Graaf avait cru osberver des « oeufs » dans des ovaires de lapine. Cette observation est à l'origine d'une théorie oviste : l'embryon est contenu dans les oeufs présents dans les ovaires. Le sperme réveille et permet le développement de cet embryon.
L'invention du microscope par Antoni van Leeuwenhoek permet d'observer les spermatozoïdes, en 1677.
En 1694, Nicolas Hartsoeker croit distinguer au microscope dans les spermatozoïdes (nommés animalcules à l'époques) un petit homme miniature. Cela fut à l'origine d'une théorie animalculiste : l'embryon est déjà présent « en miniature » dans le spermatozoïde.
Les progrès de la microscopie permettent à Oscar Hartwig, en 1875, d'observer la fusion d'un noyau d'ovule et noyau d'un spermatozoïde : c'est la découverte de la fécondation.
Doc. 1
L'évolution d'un savoir scientifique : l'origine d'un nouvel individu.
Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?