Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Comment fonctionne l'appreil reproducteur féminin ?
P.172-173

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Activité documentaire


Comment fonctionne l'appreil reproducteur féminin ?




Compétence

Représenter des données sous la forme de schéma.

Problématique

Où les ovules sont-ils produits et libérés ?

Doc. 1
Une grossesse tardive exceptionnelle.

« Âgée de 61 ans, Maria Rosaria profite pour la première fois de la joie d’être maman. La sexagénaire vient de donner naissance à son premier enfant nommé Elias dans une maternité à Naples en Italie. Elle a pu tomber enceinte sans avoir recours à une procréation médicalement assistée. »

« Grossesse tardive : une Italienne de 61 ans accouche de son premier enfant », www.linfo.re, septembre 2016.

A

L'appareil génital féminin


Doc. 2
L’organisation de l’appareil génital féminin.

<stamp theme='svt-green1'>Doc. 2</stamp> L’organisation de l’appareil génital féminin.


Doc. 3
Une représentation 3D de l’appareil génital féminin (1cm = 10cm).

<stamp theme='svt-green1'>Doc. 3</stamp> Une représentation 3D de l’appareil génital féminin (1cm = 10cm).

L’appareil génital féminin est composé de différents organes assurant trois fonctions :
  • la production des ovules ;
  • l’accouplement ;
  • l’accueil d’un éventuel embryon en cas de fécondation.


B

L'organe de production des ovules


Doc. 4
Une observation de coupe d’ovaire au microscope optique (1 cm = 1 mm).

<stamp theme='svt-green1'>Doc. 4</stamp> Une observation de coupe d’ovaire au microscope optique (1 cm = 1 mm).

Les ovaires contiennent de nombreux ovules de différentes tailles. À chaque début de cycle, plusieurs petits ovules commencent à grossir mais un seul atteindra la taille maximale.


Doc. 5
Une ovulation observée au microscope électronique à balayage (image colorisée).

<stamp theme='svt-green1'>Doc. 5</stamp> Une ovulation observée au microscope électronique à balayage (image colorisée).

Tous les 28 jours environ, un des deux ovaires libère un ovule dans les voies génitales. Parfois, les deux ovaires émettent un ovule. S’il y a fécondation, cela donnera naissance à des faux jumeaux.

C

L'excision, une pratique interdite en France

Doc. 6
Des progrès dans l’abandon de l’excision.

«Dans le cadre de la mise en oeuvre du plan d’action national pour l’accélération de l’abandon de l’excision, la Direction de la famille au Sénégal, [...] a organisé un atelier [...] sur la résolution 69/150 des Nations unies interdisant les mutilations génitales féminines/excision (Mgf/E) de façon universelle.

Selon l’enquête démographique et de santé continue de 2014, au Sénégal, 25 % des femmes de 15 à 49 ans sont excisées. « Le changement de normes sociales nécessite une mobilisation de tous les acteurs », a dit la directrice de la famille au ministère de la Femme, Mme Coumba Thiam Ngom.

En effet, dans le monde, plus de 130 millions de femmes et de fillettes ont subi une excision. Chaque année environ 3 millions de filles dans le monde subissent cette pratique. »

« Abandon de l’excision au Sénégal : le ministère de la Femme pour une approche multisectorielle », www.lesoleil.sn, mars 2016.
Voir les réponses

Pistes d'exploitation

1
Formulez des hypothèses sur l’organe qui produit les ovules, celui qui permet l’accouplement et celui qui permet le développement d’un éventuel embryon.



2
Réalisez un schéma d’interprétation de la préparation microscopique afin de localiser les futurs ovules.



3
Recherchez sur internet les causes de l’excision dans certains pays et argumentez son interdiction en France et dans de nombreux pays.



Voir les réponses

Vocabulaire

Une excision : retrait du clitoris et d’une partie des lèvres.
Un ovule : cellule reproductrice féminine.
Les voies génitales : canaux transportant les cellules reproductrices. Lieu de la fécondation et du développement de l’embryon.
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.