Histoire-Géographie-EMC Terminale

Rejoignez la communauté !
Co-construisez les ressources dont vous avez besoin et partagez votre expertise pédagogique.
HISTOIRE
Ch. 1
L’impact de la crise de 1929 : déséquilibres économiques et sociaux
Ch. 2
Les régimes totalitaires
Ch. 3
La Seconde Guerre mondiale
Ch. 4
La fin de la Seconde Guerre mondiale et les débuts d’un nouvel ordre mondial
Ch. 5
Une nouvelle donne géopolitique : bipolarisation et émergence du tiers-monde
Ch. 6
La France : une nouvelle place dans le monde
Ch. 7
La modification des grands équilibres économiques et politiques mondiaux
Ch. 8
La France de 1974 à 1988, un tournant social, politique et culturel
Ch. 9
Nouveaux rapports de puissance et enjeux mondiaux
Ch. 10
La construction européenne entre élargissement, approfondissement et remises en question
Ch. 11
La République française
GÉOGRAPHIE
Thème 1
Mers et océans : au cœur de la mondialisation
Ch. 1
Mers et océans : vecteurs essentiels de la mondialisation
Ch. 2
Mers et océans : entre appropriation, protection et liberté de circulation
Ch. 3
La France, une puissance maritime ?
Thème 2
Dynamiques territoriales, coopérations et tensions dans la mondialisation
Ch. 4
Des territoires inégalement intégrés à la mondialisation
Ch. 5
Coopérations, tensions et régulations aux échelles mondiale, régionale et locale
Ch. 6
La France : un rayonnement international différencié et une inégale attractivité dans la mondialisation
Thème 3
L’Union européenne dans la mondialisation : des dynamiques complexes
Ch. 7
Des politiques européennes entre compétitivité et cohésion des territoires
Ch. 8
L’Union européenne, un espace plus ou moins ouvert sur le monde
Ch. 9
La France : les dynamiques différenciées des territoires transfrontaliers
Ch. 10
La France et ses régions dans l’Union européenne et dans la mondialisation
Bac
Exercices Bac
EMC
Axe 2
Repenser et faire vivre la démocratie
EMC - Axe 1
Activité 1

Aux origines : le legs antique

14 professeurs ont participé à cette page
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Pour commencer

La démocratie telle que nous la connaissons trouve ses sources dans l'Antiquité grecque et romaine. De nombreuses cités grecques, notamment Athènes, ont pratiqué ce modèle politique, avec des variantes notables. La république romaine (de 509 à 27 av. J. C.) n'est pas une démocratie, mais elle est conçue pour éviter tout retour d'un pouvoir autoritaire à Rome.

Comment les Grecs et les Romains ont-ils envisagé et mis en œuvre la démocratie ? Quelles en étaient alors les limites ? Seul ou par petits groupes, réalisez une carte mentale pour répondre à ces questions.
Compétence(s)
Comprendre le sens de la complexité des choses.
Identifier différents types de documents et les contextualiser.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 1
La démocratie athénienne et ses limites

Quels sont, dans la cité démocratique, les critères qui distinguent le citoyen de celui qui ne l'est pas ? Le premier, le plus important, tient en un verbe : « participer » [...]. La participation en commun définit la cité, et, sans participation effective, le citoyen n'est plus lui‑même ; il perd sa raison d'être, sociale et politique, son « utilité » au milieu des autres. [...] Pour pouvoir participer, le citoyen doit jouir du « loisir ». C'est le second critère distinctif du citoyen retenu ici. Le fait est d'autant mieux connu qu'il est associé, de façon structurelle, à l'existence de l'esclavage [...]. Sans l'existence et le travail des esclaves, les citoyens ne pourraient assumer les magistratures, se rendre à l'Assemblée, être membre du Conseil, partir à la guerre quand ils l'ont eux‑mêmes décidé.
Pascal Payen
« La démocratie dans la Grèce antique » dans P. Cabanel et J.M Février, Questions de démocratie, PUM, 2000.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 2
Le tirage au sort, au cœur de la démocratie athénienne

Placeholder pour Le fonctionnement du dialogue socialLe fonctionnement du dialogue social
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Klèrotèrion en pierre (machine à tirer au sort le nom des citoyens appelés à rendre la justice), milieu du IVe siècle av. J.-C, découvert sur l'Agora d'Athènes, Musée de l'Agora, Athènes.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Étape 1
Réaliser une carte mentale (Doc.  1, Doc.  2 et Doc.  3)

1. Inscrivez le titre au centre : « Les origines de la démocratie ».

2. Dessinez une branche portant le titre : « le legs grec » et associez-lui quatre mots clés.
Vous pouvez utiliser le pour faire une carte mentale.
Lien de votre carte mentale :
Afficher la correction
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc 3
Sparte : démocratie ou oligarchie ?

Bien des gens en parlent comme d'une démocratie, parce que son organisation contient nombre d'éléments démocratiques ; par exemple, dans la façon d'élever des enfants : ceux des riches en effet sont élevés de la même manière que ceux des pauvres et on leur donne un genre d'éducation qui pourrait être aussi celui des enfants des pauvres ; [...] Enfin, pour les deux plus hautes magistratures, le peuple élit à l'une et accède à l'autre. [...] D'autres au contraire y voient une oligarchie, parce qu'elle contient nombre d'éléments oligarchiques : par exemple, toutes les magistratures sont électives et aucune n'est tirée au sort ; quelques magistrats décident souverainement de la mort ou de l'exil.
Aristote
La Politique, IVe s. av. J.-C.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Supplément numérique

Découvrez une reconstitution et une utilisation contemporaine du klérotèrion :

Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 4
Justice et responsabilité des dirigeants

Placeholder pour Cesare Maccari, Cicéron dénonce Catilina, 1889, fresque (détail), 4 × 9 m, Sénat italien, Rome.Cesare Maccari, Cicéron dénonce Catilina, 1889, fresque (détail), 4 × 9 m, Sénat italien, Rome.
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Cesare Maccari, Cicéron dénonce Catilina, 1889, fresque (détail), 4 × 9 m, Sénat italien, Rome.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Vocabulaire

  • Aristocratie : gouvernement dʼun petit nombre de personnes considérées comme « les meilleures ».

  • Oligarchie : système politique dans lequel le pouvoir est détenu par une élite.

  • Res publica : littéralement « la chose publique ». Ce terme peut désigner le bien public, la communauté politique, l'État ou la patrie.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 5
Le vote aux comices dans la république romaine

Placeholder pour Cesare Maccari, Cicéron dénonce Catilina, 1889, fresque (détail), 4 × 9 m, Sénat italien, Rome.Cesare Maccari, Cicéron dénonce Catilina, 1889, fresque (détail), 4 × 9 m, Sénat italien, Rome.
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Denier d'argent représentant le vote aux comices, IIe-Ier siècle av. J.-C., Civico Gabinetto numismatico, Milan.

Dans la république romaine, on vote pour élire les magistrats qui dirigent le régime. Mais le vote est pondéré en fonction des classes sociales : la voix des riches compte beaucoup plus que celle des pauvres.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 6
Rome : une république non démocratique

À Rome, à l'époque de la deuxième guerre punique, toutes les choses avaient été organisées et étaient menées d'une manière si équitable et appropriée que personne, même parmi les gens du pays, n'aurait pu dire avec certitude si l'ensemble du régime était aristocratique, démocratique ou monarchique. Et cet embarras était bien normal. Car lorsqu'on regardait le pouvoir des consuls, le régime paraissait parfaitement monarchique et royal ; mais d'après le pouvoir du Sénat, c'était cette fois une aristocratie ; et si maintenant on considérait le pouvoir du peuple, cela semblait être nettement une démocratie. [...] Dans ces conditions, il serait normal de se demander ce que peuvent bien être les caractéristiques et la nature de la part laissée au peuple dans ce régime, quand d'un côté le Sénat détient l'autorité sur les secteurs que nous avons dits, avec ce point capital que toutes les questions de revenus et de dépenses sont traitées par lui, et quand de leur côté aussi les consuls ont les pleins pouvoirs pour la préparation à la guerre, les pleins pouvoirs pour les opérations en campagne. Néanmoins, une part est laissée au peuple aussi, et c'est même une part qui pèse très lourd : dans cette constitution, le peuple est le seul maître des honneurs et des peines ; or c'est par là seulement que sont préservés de la désagrégation tant les pouvoirs personnels que les régimes constitutionnels, bref, toute la vie des gens.
Polybe
Histoires, vers 150 av. J.-C.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Étape 2
Comprendre les formes de démocraties antiques et leurs limites (Doc. 4, Doc. 5 et Doc. 6)

1. Dessinez d'autres branches : « la république romaine », « les limites ».

2. Complétez-les à l'aide des documents.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

L'analyse

  • Avez-vous mis en valeur la définition de la démocratie dans l'Antiquité grecque et romaine ?

  • Avez-vous montré quelles sont les différences entre les démocraties grecques et la république romaine ?
Afficher la correction

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.