Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

25 - La chronologie et le rythme du récit
P.284-285

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Fiche grammaire


25 - La chronologie et le rythme du récit





Observer

Voir les réponses

Exercice 1

Ce matin, je commençai vraiment à m’inquiéter. La dernière fois que j’avais vu Jonathan, c’était vendredi dernier. Nous avions pris un café vers dix heures du matin, rue Oberkampf. Il m’avait paru très agité, avait évoqué des problèmes d’argent, des dettes. Le soir j’avais essayé de le joindre, en vain.


1
a) Les évènements évoqués dans le passage en italique ont-ils eu lieu avant ou après la situation évoquée dans la première phrase ? b) Comment appelle- t-on cela, au cinéma ?



2
a) Que s’est-il passé vendredi entre dix heures du matin et le soir ? b) Expliquez ce choix du narrateur.

Voir les réponses

Leçon

L’ordre du récit

  • Lorsqu’un narrateur raconte des évènements dans l’ordre où ils ont eu lieu, on dit que le récit est chronologique.
  • Mais le narrateur peut aussi faire des retours en arrière (appelés flashbacks au cinéma). Dans un récit au passé, ces retours en arrière sont au plus-que-parfait.
  > Mon ami me montra la voiture qu’il avait repérée quelques jours plus tôt.
  • À l’inverse, un narrateur peut évoquer des évènements futurs : on parle alors d’anticipations. Dans un récit au passé, ces anticipations sont au conditionnel.
  > Je compris qu’il ne serait pas heureux sans ses amis.
  • Des indicateurs de temps (la veille, le lendemain, etc.) permettent généralement de repérer les retours en arrière et les anticipations.

(Voir p. 300 et p. 302 pour les temps composés : formation et valeur,
et p. 306 pour le conditionnel : formation et valeur)

Le rythme du récit

Pour rendre son récit plus dynamique, et donc plus intéressant, le narrateur varie le rythme de sa narration, en passant plus ou moins de temps sur un épisode.
Dénominations Caractéristiques Exemples
La scène Le rythme de la narration correspond à peu près au rythme de l’histoire. La scène semble se dérouler sous les yeux du lecteur. Le serveur s’approcha de nous.
« Qu’est-ce que vous prendrez ? » demanda-t-il.
Roger leva les yeux et répondit :
« Un triple expresso. »
Le serveur esquissa un sourire.
« Je vous le mets dans un bol ? »
Le sommaire Le narrateur résume une partie de l’histoire, ce qui accélère le rythme du récit. Il se mit à jouer de plus en plus, contracta des dettes, qu’il ne payait pas.
L’ellipse Le narrateur passe sous silence une partie de l’histoire. Je m’absentai de Paris pendant trois mois.
À mon retour, ...
La pause Le récit s’arrête pour intégrer une description ou des commentaires. Il avait le teint gris, les yeux cernés, le cheveux
gras, sa veste froissée sentait la sueur. Tout cela ne lui ressemblait pas.
Pour analyser la construction d’un récit, il faut essayer de comprendre pourquoi le narrateur change de rythme.
  • Une pause peut par exemple permettre de faire le portrait d’un nouveau personnage ou de créer de la tension en ralentissant le rythme.
  • Une ellipse permet par exemple de créer du suspense en ne racontant pas un moment important de l’histoire. Mais elle peut également alléger le récit en laissant de côté des moments moins intéressants.

Vérifier

Voir les réponses

Exercice 2

Ai-je bien compris la leçon ?

1
Dans un récit au passé, les retours en arrière se font








2
Dans un récit au passé, les anticipations se font








3
Si une partie de l’action n’est pas racontée, cela s’appelle une...








4
Si une partie de l’action est résumée, cela s’appelle...





Voir les réponses

S'exercer

Voir les réponses

Exercice 3

Question
Parmi ces indicateurs de temps, quels sont ceux qui peuvent servir à exprimer une ellipse ?

1. Peu après.
2. Le lendemain.
3. La veille.
4. Des années.
5. Au même moment.
6. Dix jours plus tôt.
7. À cet instant.
8. Beaucoup plus tard.

Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 4

Consigne
Indiquez si l’extrait suivant contient un retour en arrière ou une anticipation. Justifiez votre réponse.

Dès cette visite, j’ai compris qu’un tel amour ne pouvait laisser de place pour aucun autre et que, de Georges et moi, l’un était de trop. [...]
Très rapidement, j’ai donc été amené à conclure que ce serait un vrai service à lui rendre que de la débarrasser de Georges. Un service dont elle ne me saurait évidemment aucun gré si elle apprenait que je le lui avais rendu, mais il importe de savoir faire malgré eux le bien de ceux que l’on aime.
Elle le pleurerait sans doute pendant quelque temps, mais tout s’oublie. Elle l’oublierait. Dans mes bras.


F. Kassak, « Iceberg », Magnard, 1989.


Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 5

Consigne
Indiquez pour chacun des extraits suivants s’il contient un sommaire ou une ellipse. Justifiez vos réponses.

Sans quitter mon ancien appartement (pour ne pas attirer l’attention) je m’étais acheté en peu de temps une grande villa, je possédais une précieuse collection de tableaux, je circulais en automobile de luxe et, après avoir quitté mon emploi « pour raison de santé », je voyageais et parcourais le monde en compagnie de femmes merveilleuses.


D. Buzzati, « Le veston ensorcelé », Laffont, 1966.

Cette sortie fut accueillie par des rires formidables, et Pierre élevant son verre et saluant la main : « Je bois, dit-il, à la prochaine visite de ton maître », puis on parla d’autre chose et chacun rentra chez soi.
Le lendemain, comme je passais devant sa porte, j’entrai chez lui, il était environ deux heures, je le trouvai lisant et fumant. « Eh bien, comment vas-tu ? lui dis-je. 
– Très bien », me répondit-il.


G. de Maupassant, « La main d’écorché », 1875.

Le mari travaillait, le soir, à mettre au net les comptes d’un commerçant, et la nuit, souvent, il faisait de la copie à cinq sous la page. 
Et cette vie dura dix ans.


G. de Maupassant, « La parure », 1884.


Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 6

Lisez le texte et répondez aux questions.

L’installation était parfaite. Ma Playstation® était dissimulée sous mon lit, l’écran camouflé derrière l’oreiller et la couette rabattue sur ma tête étouffait les sons du jeu. Je lançai FIFA, mon préféré. Après avoir créé mon équipe, j’enchainai plusieurs dizaines de parties sans voir le temps passer. Dire que dans quelques heures il faudrait se lever pour aller en cours… et que la journée commencerait par un contrôle d’anglais ! Mais pour l’heure, j’étais bien trop pris par le jeu pour songer à cela.
Quand ma mère vint me réveiller le lendemain matin, elle découvrit toute l’installation. Je m’étais endormi quelques heures plus tôt, sans avoir le temps de ranger l’écran ni la manette. Cela fit une histoire terrible.


1
a) À quelle personne l’histoire est-elle racontée ? b) À quel temps les verbes sont-ils conjugués pour les actions principales ?



2
Cet extrait contient une ellipse, un retour en arrière, une anticipation, une pause et un sommaire ! Identifiez les passages concernés et justifiez votre choix.

Voir les réponses

Écrire

Voir les réponses

Exercice 7

Consigne
Écrivez la première page d’une nouvelle fantastique.

Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.