Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Je vérifie mes connaissances sur la phrase
P.275

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Je vérifie mes connaissances


Je vérifie mes connaissances sur la phrase




Voir les réponses

Exercice 1

Phrase simple et phrase complexe

1
a) Combien le texte suivant contient-il de phrases simples ? b) Combien contient-il de phrases verbales ?

Les voilà ! Parfait. Nous sommes à présent au complet pour la visite. Par ici, messieurs-dames. Nous allons commencer par la crypte. Suivez-moi, je vous prie.




2
Combien la phrase suivante contient-elle de propositions ?

Je n’avais plus peur du tout à présent que mes yeux s’étaient habitués à l’obscurité ; au contraire, j’étais curieux de découvrir les lieux.




3
Mettez les propositions entre crochets, et précisez si elles sont reliées par juxtaposition, coordination ou subordination.

a) Tu peux venir quand tu le souhaites.
b) J’ai acheté le livre dont tu m’as parlé.
c) C’est un peu cher, tu ne crois pas ?
d) Je ne le connais pas mais il m’a l’air sympathique.



4
Réécrivez la phrase suivante de manière à obtenir : a) deux propositions coordonnées. b) une proposition principale et une proposition subordonnée.

Max est parti trop tard, il est en retard.


Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 2

La proposition subordonnée relative

1
Relevez la proposition subordonnée relative dans chacune des phrases suivantes.

a) Le magasin dont tu m’as parlé était fermé hier.
b) Je me demande qui viendra à la fête que tu organises.



2
Quelle est la fonction des pronoms relatifs en gras ?

a) Je ne connais pas l’acteur dont tu me parles.
b) C’est le magasin travaille ma mère.
c) Le chanteur qui joue dans le clip est le leader du groupe.
d) Je suis assez content du devoir que j’ai rendu.



3
Dans la phrase suivante, quelle est la fonction de la subordonnée relative ?

J’ai invité les collègues que je connais le mieux.


Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 3

Les propositions subordonnées complétives

1
Les propositions subordonnées complétives complètent généralement...









2
Elles peuvent souvent être supprimées.







3
Indiquez les phrases qui contiennent une proposition subordonnée complétive.











4
Relevez les deux propositions subordonnées interrogatives indirectes de la phrase suivante.

Je savais que Jacques passait tous ses étés dans cette vieille maison, mais je me demandais s’il y était vraiment attaché et ce qu’elle pouvait bien représenter pour lui, jusqu’au jour où j’appris qu’il y était né.


Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 4

Les propositions subordonnées circonstancielles

1
Une proposition subordonnée circonstancielle ne peut pas être déplacée ni supprimée.






2
Les conjonctions de subordination suivantes doivent-elles être suivies du mode subjonctif ?












3
Indiquez les phrases dans lesquelles le complément circonstanciel en gras est une proposition subordonnée circonstancielle.








4
Relevez les propositions subordonnées circonstancielles puis précisez pour chacune d’elles la circonstance exprimée (temps, cause, conséquence, but ou hypothèse).

a) Nous irons au bowling quand tu viendras.
b) Je t’expliquerai les règles afin que tu puisses jouer.
c) Comme nous serons en équipe, tu ne seras pas pénalisé.
d) Mais si tu préfères aller au cinéma, c’est possible aussi.
e) Tu es notre invité, de sorte que nous te laissons choisir.

Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 5

Bilan sur les niveaux d’analyse dans la phrase

1
Recopiez le texte suivant et mettez entre crochets tous les groupes de niveau 1 et précisez leur fonction.



2
Relevez à l’intérieur de ces groupes (niveau 2) : deux sujets, un COD, deux compléments du nom, deux épithètes, deux C.C. de lieu, un C.C. de temps.

Le ballon, seul, n’avance pas ; il est emporté par la masse d’air qui se déplace autour de lui : allumez une bougie dans votre nacelle, vous verrez que la flammene vacillera pas.
Si je puis accrocher notre ballon pendant la nuit à quelque arbre ou quelque accident de terrain, je ne m’en priverai pas. Nous emporterons de nombreux vivres, et notre adroit chasseur nous fournira du gibier en abondance quand nous nous poserons à terre.


D’après J. Verne, Cinq semaines en ballon, 1863.


Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.