Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

21 - Les formes de discours
P.276-277

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Fiche grammaire


21 - Les formes de discours





Observer

Voir les réponses

Exercice 1

À mon arrivée sur l’île, des chevaux m’accueillirent et me saluèrent très poliment. L’un était gris pommelé et l’autre bai. Ils étaient tous deux fort beaux, et de grande taille.
Ils se désignaient eux-mêmes comme des Houyhnhnm. Ce mot Houyhnhnm, dans leur langue, signifie cheval, et veut dire, selon son étymologie, « la perfection de la nature ».


D’après J. Swift, Les Voyages de Gulliver, 1726.


1
Quelle phrase exprime une action ? À quel(s) temps les verbes sont-ils conjugués ?



2
Repérez un passage de description. À quel temps les verbes sont-ils conjugués ?



3
À quoi sert la dernière phrase ?

Voir les réponses

Ex. 1 Un salut équin


Leçon

Quatre formes de discours

  • La forme du discours (= du texte) dépend de l’intention de l’auteur : raconter, décrire, expliquer ou convaincre.
  • On distingue quatre principales formes de discours : narrative, descriptive, explicative et argumentative.
  • Un texte long associe souvent plusieurs formes de discours : par exemple, unrécit se compose généralement de passages narratifs (actions des personnages) et de passages descriptifs (description des lieux, portraits des personnages).

Le discours narratif

Il raconte des évènements, des actions.
  • Il emploie des indicateurs de temps (puis, soudain, le lendemain…) pour situer les actions les unes par rapport aux autres.
  • Il privilégie le passé simple, le passé composé ou le présent de narration, qui permettent d’exprimer l’enchainement des actions.

Le discours descriptif

Il présente un être (portrait physique ou moral), un objet, un lieu, etc.
  • En littérature, il est souvent intégré à un récit. Il marque une pause dans l’action et permet au lecteur de mieux se représenter un personnage ou un lieu.
  • Il utilise des expansions du nom, ainsi que des indicateurs de lieu (plus loin, à gauche…) pour situer les éléments les uns par rapport aux autres dans l’espace.
  • Le temps employé est l’imparfait (ou le présent dans un récit au présent).

(Voir p. 262 pour les compléments du nom,
et p. 298 pour l’imparfait et le passé simple de l’indicatif : valeur)

Le discours explicatif

Il informe, apporte des connaissances (encyclopédies, articles, revues scientifiques, manuels), des explications techniques (modes d’emploi, recettes, règles de jeu).
  • On peut le trouver dans les récits, par exemple dans les romans de science-fiction, pour expliquer le fonctionnement d’appareils inconnus du lecteur.
  • Il se caractérise par un ton neutre, l’emploi d’un vocabulaire spécialisé.
  • Il emploie l’imparfait ou le présent.

Le discours argumentatif

Il a pour but de convaincre, d’influencer.
  • L’auteur défend son point de vue à l’aide d’arguments et d’exemples.
  • Il est structuré par des connecteurs logiques : premièrement, de plus, cependant, or, mais, en effet, de sorte que, pour conclure, etc.
  • Les temps privilégiés sont le présent, le passé composé.

S'exercer

Voir les réponses

Exercice 2

Consigne
À quelle forme de discours correspond chacun de ces extraits ? Justifiez vos réponses.

Il avança sur deux jambes flageolantes jusqu’à l’ordinateur. Une feuille venait de sortir de l’imprimante. Majid la saisit d’une main moite.


E., L. et M.-A. Murail, Golem, 2010.

À l’origine, les voyages temporels de la trilogie cinématographique Retour vers le futur devaient se faire non pas avec une voiture (la célèbre De Lorean) mais avec un réfrigérateur. Cette idée a été abandonnée parce que Steven Spielberg craignait que des enfants ne s’enferment dans leur réfrigérateur après avoir vu le film.


« Happy birthday Marty ! Les 25 ans de Retour vers le futur » sur Allociné, mis en ligne le 30/10/2010.

Une haute forêt de sapins, sombre et oppressante, disputait son lit au fleuve gelé. Dépouillés de leur linceul de neige par une récente tempête, les arbres se pressaient les uns contre les autres, noirs et menaçants dans la lumière blafarde du crépuscule.


J. London, Croc-Blanc, 1906.

Le bilboquet monobloc est taillé dans un seul bloc de bois ; il est absolument indémanchable. Il évite ainsi les désagréments des bilboquets ordinaires que l’on risque souvent de recevoir sur la main.


J.-L. Chiflet, N. Kristy, Le dictionnaire des mots qui n’existent pas, 1992.




Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 3

Consigne
Ajoutez à chacune des phrases suivantes une phrase descriptive puis une phrase explicative. Vos descriptions et explications peuvent être fantaisistes et imaginaires.

1. Le professeur conduisit John dans la salle de pilotage.
2. La porte s’ouvrit sur un droïde.
3. À sa descente, l’équipage fut accueilli par une tribu d’Arragans.
4. Au milieu de cette végétation dense et inextricable, Cyrane parvint à identifier l’arbre qu’elle recherchait.
5. Milus ne pouvait détacher ses yeux de la machine qui s’avançait vers lui.
6. Nos hôtes nous firent ce soir-là les honneurs de leur table en nous servant du patagon

Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 4

A. Robida imagine la vie au XXe siècle.

Tout en haut, dans ce pays des nuages, se balançait un gigantesque aérostat captif, composé de globes gonflés de gaz, attachés à une sorte de grand champignon, selon un système nouveau qui donnait à tout l’ensemble une stabilité presque complète, en neutralisant, par des tuyaux et des tubes à vannes, les courants de l’atmosphère.
Ce gigantesque assemblage de globes captifs supportait, au lieu de nacelle, un grand édifice de forme allongée, construit légèrement mais solidement, sur quatre étages terminés par une terrasse, avec rotonde au centre et pavillons plus élevés aux deux extrémités. L’édifice contenait une salle de jeux, un café-restaurant, une salle de concerts et quelques appartements.
Chaque soir, une illumination électrique faisait de Nuage-Palace une sorte d’astre dont le rayonnement
fantastique s’apercevait à dix lieues à la ronde, et attirait magnétiquement, pour ainsi dire, tout ce que Paris renfermait de viveurs, d’oisifs, d’étrangers en quête de distractions.
L’aérocab des demoiselles Ponto s’éleva jusqu’à la plateforme d’atterrissage.


D’après A. Robida, Le Vingtième Siècle, 1883.


1
Selon vous, à quelle(s) forme(s) de discours correspondent les deux premiers paragraphes ? Justifiez votre réponse.



2
Quelle est la valeur de l’imparfait dans le troisième paragraphe ?



3
À quelle forme de discours correspond la dernière phrase ?

Voir les réponses

Ex. 4 Le Nuage-Palace


Écrire

Voir les réponses

Exercice 5

Consigne
Imaginez à quoi pourrait ressembler une habitation du XXIIᵉ siècle et présentez-la en une quinzaine de lignes.

Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.