Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

7 - Les mots de coordination et de subordination
P.251

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Fiche grammaire


7 - Les mots de coordination et de subordination





Observer

Voir les réponses

Exercice 1

A. Je n’ai pas pu finir mon travail, car mon hamster a mangé mon cahier d’exercices.
B. Je n’ai pas pu finir mon travail : en effet, mon hamster a mangé mon cahier d’exercices.
C. Je n’ai pas pu finir mon travail, parce que mon hamster a mangé mon cahier d’exercices.

1
Le sens de ces trois phrases est-il le même ?



2
« Car », « en effet » et « parce que » appartiennent-ils à la même classe grammaticale ?

Voir les réponses

Leçon

Les mots de coordination

  • Ils relient deux mots ou groupes de mots appartenant à la même classe grammaticale.
  > J’aime le rock et le rap. (GN)
  >
Je chante et je joue de la batterie. (propositions)
  • Ce sont des mots invariables.
  • On distingue les conjonctions de coordination et les adverbes de liaison.
    Conjonctions de coordination : mais, ou, et, donc, or, ni, car. Je n’ai pas pu faire mon travail car un jedi a volé mon sac.
    Adverbes de liaison : alors, en effet, ainsi,
    puis, cependant, etc.
    Je n’ai pas pu faire mon travail. En effet, un jedi a volé mon sac.

Les mots de subordination

  • Ils permettent d’introduire une proposition subordonnée et de la relier à la proposition principale dont elle dépend.
  • On distingue les conjonctions de subordination et les pronoms relatifs.
    • Les conjonctions de subordination sont invariables ; les pronoms relatifs sont généralement variables.
    • Une conjonction de subordination introduit un complément du verbe (Je pense que tu comprends) ou de la phrase (Quand j’étais petit, j’étais gentil).
    • Un pronom relatif introduit un complément du nom (épithète). Mais il peut aussi compléter un verbe (proposition subordonnée interrogative indirecte).
    > Est-ce que tu as regardé le film que je t’ai conseillé ?
    >
J’ignore lequel ils vont choisir.  

Conjonctions de subordination :
- que, puisque, parce que, dès que, afin que, si bien que, etc.
- quand, comme, si.
Un jedi a volé mon sac, si bien que je n’ai pas ma copie.
S’il revient, il me le rendra peut-être.
Je ne sais pas quand il reviendra.
Pronom relatif :
- qui, que, quoi, dont, où, lequel, auquel, duquel, etc.
- ne pas les confondre avec les déterminants interrogatifs (quel, quelle, quels, quelles)
L’excuse que j’ai fournie n’était pas crédible.
Je me demande quel temps il fera demain.

(Voir p. 268 pour la proposition subordonnée relative,
p. 270 pour les propositions subordonnées complétives,
et p. 272 pour les propositions subordonnées circonstancielles)

S'exercer

Voir les réponses

Exercice 2

Consigne
Complétez ces phrases avec une conjonction de coordination en prêtant attention au sens et en variant la conjonction d’une phrase à l’autre.

1. Rester  fuir : le choix lui est trop difficile.
2. Anthony n’a jamais voulu affronter ses problèmes,  aujourd’hui il doit regarder la vérité en face.
3. Cet engin semble assez novateur : il possède un moteur hybride  très ingénieux.
Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 3

Consigne
Réécrivez les phrases suivantes en transformant les conjonctions de subordination en conjonctions de coordination.

1. Bien que je sois débordée de travail, je viendrai t’aider ce soir.
2. Comme je n’ai pas beaucoup de temps, nous tâcherons d’être efficaces.

Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.