Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

22 - La situation d'énonciation
P.278-279

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Fiche grammaire


22 - La situation d'énonciation





Observer

Voir les réponses

Exercice 1

Rendez-vous jeudi à vingt heures ; je t’attendrai en bas de mon immeuble.


1
Êtes-vous capable de vous rendre à ce rendez-vous ? Expliquez pourquoi.



2
Demandez à votre voisin de classe de vous lire ce petit texte comme s’il vous adressait ce message. Pouvez-vous alors savoir avec qui vous avez rendez- vous, où et quand ? Pourquoi ?

Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 2

Dans les premiers jours du mois d’octobre 1815, une heure environ avant le coucher du soleil, un homme qui voyageait à pied entrait dans la petite ville de Digne.


V. Hugo, Les Misérables, 1862.


Consigne
Est-on obligé de savoir qui parle pour comprendre cet énoncé ? Expliquez.



Voir les réponses

Leçon

Définition

La situation d’énonciation, c’est la situation dans laquelle est produit un énoncé (oral ou écrit) : qui s’adresse à qui, où, quand ?

L’énoncé ancré dans la situation d’énonciation

Ce type d’énoncé fait référence à la situation d’énonciation dans laquelle il a été produit. On a donc besoin de connaitre cette situation pour le comprendre. > Rdv jeudi à 20 h. Je t’attendrai en bas de mon immeuble. Si l’on ne connait pas l’auteur de ce message, ni la date à laquelle il a été écrit, impossible de se rendre au rendez-vous !
> « Je suis ici, je les ai trouvées, elles sont là ! » Pour savoir qui parle, à qui, de quoi et où, il faut connaitre la situation d’énonciation, c’est-à-dire le contexte dans lequel ce message est énoncé.
  •  On trouve ces énoncés notamment à l’oral, dans les lettres, les textos, mais aussi dans les dialogues insérés dans les récits.

L’énoncé coupé de la situation d’énonciation

Les énoncés qui peuvent se comprendre sans connaissance de la situation d’énonciation sont dits « coupés » de la situation d’énonciation.
  • C’est notamment le cas des récits au passé : romans, contes, nouvelles, etc.

Les indices à chercher

Pour savoir quel est le type d’énoncé utilisé (ancré dans ou coupé de la situation d’énonciation),
il faut observer les indices de personne, de temps et de lieu, ainsi que le temps des verbes :
Type d’énoncé Marques de personne Indicateurs
de temps
  Indicateurs
de lieu
Temps des verbes
Énoncé
ancré dans
la situation
d’énonciation
je, nous, mon, le nôtre...
tu, vous, ta, vos, le tien, les vôtres...
aujourd’hui, hier, tout à l’heure,
dans deux jours, l’année
dernière...
  ici, là, là-bas,
derrière moi,
à droite, en
face...
présent
passé composé et
imparfait
futur
Énoncé coupé
de la situation
d’énonciation
il, elle, ils, elles, lui, sa, son, ses,
leur, le
sien, les leurs…
ce jour-là, la veille, le lendemain,
deux jours plus tard, l’année
précédente...
  chez Paul,
sur la route,
à Marseille,
au 43 rue
Gambetta…
passé simple (composé)
plus-que-parfait
présent du conditionnel
(futur dans le passé)
ATTENTION : Il est aussi possible de trouver des marques de la 1re personne dans un récit coupé de la situation d’énonciation (lorsque ce récit est à la 1re personne).

(Voir p. 368 pour les tableaux de conjugaison)

Vérifier

Voir les réponses

Exercice 3

Ai-je bien compris la leçon ?

1
La situation d’énonciation est :







2
Les énoncés ancrés dans la situation d’énonciation :









3
Les énoncés coupés de la situation d’énonciation :





Voir les réponses

S'exercer

Voir les réponses

Exercice 4

Consigne
Imaginez dans quelle situation d’énonciation les énoncés suivants peuvent être entendus.

1. Il n’y a plus de 37 pour ce modèle.
2. Vous ferez cet exercice pour demain.
3. Je vous apporte la carte des desserts.

Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 5

Consigne
Dans le texte suivant, l’énoncé est-il coupé ou ancré dans la situation d’énonciation ? Justifiez votre réponse par des éléments précis.

À quatre heures, le vendredi 25 novembre 1957, Amédée sortit de chez lui pour aller chercher une baguette de pain. La boulangerie habituelle étant fermée, il dut faire un détour et contourner le kiosque à journaux pour entrer dans une autre boulangerie. Il acheta finalement vingt-et-un croissants, s’assit à une terrasse de café qui se trouvait près de là et les mangea un à un.


Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 6

Consigne
Indiquez si les indices de lieu en gras renvoient ou non à la situation d’énonciation.

1. Il fait froid ici.
2. Un froid glacial régnait dans le dortoir du lycée.
3. Elles habitaient au 100, grande rue de la Guillotière, à Lyon.
4. Au sud de la baie de New York se dresse une falaise escarpée.
5. Vous prendrez la prochaine rue à droite.
6. Regarde ce drôle d’oiseau, là-bas !

Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 7

Consigne
Indiquez si les indices de temps en gras renvoient ou non à la situation d’énonciation.

1. La semaine dernière, nous avons eu un gros orage.
2. La rue a été rouverte à la circulation hier matin.
3. Cette nuit-là, les pompiers et les services techniques s’étaient employés à dégager la chaussée.
4. La veille, plusieurs arbres étaient tombés en travers de la rue.
5. Demain, nous passerons par les quais.
6. Le 7 juillet 2015, un violent orage s’était abattu sur la ville.

Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 8

Consigne
Indiquez si les indices de personne mis en gras dans ce texte renvoient ou non à la situation d’énonciation.

Le garçon rejoignit son frère, penché au-dessus de la cavité. Il considéra longuement la curieuse créature qui s’y trouvait prise au piège. 
« Je ne sais pas ce que c’est, dit-il enfin. Ça ressemble à une grosse araignée.
– Oui, mais une araignée deux fois plus grosse que nous ! répondit le plus jeune. Moi, je préfère la laisser où elle est plutôt que de risquer ma vie. » 
L’ainé ne répondit pas mais il déroula la corde qu’il avait à la taille et en lança une extrémité en direction du monstre. Celui-ci, tout d’abord, ne réagit pas. 
« Tu es fou ! » s’exclama son frère, effrayé.


Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 9

Consigne
Réécrivez ces phrases de façon à ce qu’elles soient coupées de la situation d’énonciation. Pensez à changer le temps des verbes, et inventez si besoin !

1. Votre bébé a perdu son doudou là-bas !
2. Ce matin, mon père est parti très tôt au travail.
3. Hier, Romane m’a dit qu’on se retrouvait ici.
4. Qu’est-ce qu’on mange ce midi ?
5. Je te rejoindrai à l’angle de ta rue.
6. On va chez toi, tout à l’heure ?

Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 10

Consigne
Réécrivez ces phrases de façon à ce qu’elles soient ancrées dans la situation d’énonciation. Pensez à changer le temps des verbes !

1. Philomène arriva le lendemain.
2. Les deux hommes se retournèrent et regardèrent derrière eux.
3. Il partit au mois de novembre pour Istanbul.
4. Ils avaient vu un film au cinéma de leur quartier le mois précédent.
5. Les enfants restèrent chez leurs grands-parents durant les vacances d'été 2016.

Voir les réponses

Écrire

Voir les réponses

Exercice 11

Lettre-mystère.

Consigne
Rédigez un message d’une dizaine de lignes à destination d’un(e) ami(e) en faisant en sorte que seul(e) cet(te) ami(e) puisse comprendre de quoi il est question. 
Une personne lisant votre texte sans connaitre la situation d’énonciation ne doit pas pouvoir comprendre de quoi vous parlez.
Au dos de votre copie, vous ajouterez un paragraphe pour apporter les éléments de la situation d’énonciation nécessaires à la compréhension de votre texte.

Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.