Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

L’art des premiers hommes
P.32-33

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Histoire des arts


L’art des premiers hommes




Introduction

Il y a 35 000 ans, les premiers hommes peignent sur les murs ou les parois des grottes et enterrent leurs morts. Ces pratiques nous renseignent sur leur culture, en particulier sur leurs croyances.

Problématique

Que nous apprend l’art des premiers hommes sur leur culture ?

Compétence

Je mobilise des références culturelles pour interpréter des productions littéraires ou artistiques

Doc. 1
La grotte de Lascaux (France), un exemple d’art pariétal

<stamp theme='his-green2'>Doc. 1</stamp> La grotte de Lascaux (France), un exemple d’art pariétal

Ces motifs sont peints avec de l’ocre et du charbon de bois. Ils datent d’environ 18 000 avant J.-C


Doc. 1
La grotte de Lascaux (France), un exemple d’art pariétal

<stamp theme='his-green2'>Doc. 1</stamp> La grotte de Lascaux (France), un exemple d’art pariétal

Ces motifs sont peints avec de l’ocre et du charbon de bois. Ils datent d’environ 18 000 avant J.-C.


Doc. 2
Les débuts de l’art et les premières représentations humaines

<stamp theme='his-green2'>Doc. 2</stamp> Les débuts de l’art et les premières représentations humaines


Doc. 2
Les débuts de l’art et les premières représentations humaines

<stamp theme='his-green2'>Doc. 2</stamp> Les débuts de l’art et les premières représentations humaines


Doc. 2
Les débuts de l’art et les premières représentations humaines

<stamp theme='his-green2'>Doc. 2</stamp> Les débuts de l’art et les premières représentations humaines


Doc. 3
La sépulture de Sungir (Russie), vers 25 000 avant J.-C.

<stamp theme='his-green2'>Doc. 3</stamp> La sépulture de Sungir (Russie), vers 25 000 avant J.-C.

Deux enfants âgés de moins de 13 ans sont enterrés avec de petits objets (cheval, armes en ivoire) et environ 3 500 perles.

1. Ocre rouge.
2. Perles.
3. Reconstitution des habits


Doc. 3
La sépulture de Sungir (Russie), vers 25 000 avant J.-C.

<stamp theme='his-green2'>Doc. 3</stamp> La sépulture de Sungir (Russie), vers 25 000 avant J.-C.

Doc. 4
Les sépultures préhistoriques

La célébration des mystères de la vie et de la mort est attestée par les premières sépultures. Les offrandes déposées dans la fosse qui entouraient le défunt les accompagnaient dans l’au-delà… pour le voyage dans la vie future. Souvent, elles étaient saupoudrées d’ocre rouge – la couleur du sang, témoignage de la vie. Peut-être voulait-on ainsi conserver l’énergie du vivant ?


Gaëlle de La Brosse, « Les racines du sacré », entretien avec Henri de Lumley (paléontologue), Clio, 1998.
Voir les réponses

Exercice 1

1
Grâce à quelles techniques les hommes décorent-ils les parois des grottes ?



2
Pourquoi représentent-ils ces animaux ? Proposez plusieurs hypothèses.



3
Complétez le tableau suivant :

1 2 3
Date
Lieu
Motif




4
Pourquoi les hommes déposent-ils des objets dans les sépultures ?



5
Vous êtes paléontologue et vous trouvez des peintures dans une grotte. Présentez vos découvertes !



Voir les réponses

<stamp theme='his-green2'>Doc. 5</stamp>

Synthèse

  • Il y a 100 000 ans, les sépultures humaines apparaissent, avec des rites funéraires. Les hommes réfléchissent déjà sur leur existence et leur mort. 
  • Cette période correspond à la naissance de l’art. Si construire des outils obéit à un besoin, orner une sépulture ou représenter des animaux sur les parois d’une grotte n’a pas de réelle « utilité ».
  • Sur tous les continents, l’art est un moyen pour les hommes d’exprimer leurs sentiments et leurs pensées.

Vocabulaire

  • L’art pariétal : œuvre réalisée par l’homme sur la roche dans une grotte. 
  • L’ocre : roche naturellement rouge ou jaune dont on extrait des pigments pour peindre. 
  • Une sépulture : tombe humaine.
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.