Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

20 - Les propositions subordonnées circonstancielles
P.460

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Fiche grammaire


21 - Les propositions subordonnées circonstancielles




Voir les réponses

Exercice 1

Puisque tu es là, tu vas pouvoir nous aider. Je t’appellerai dès que nous aurons besoin de toi. Nous devons nous dépêcher, pour que tout soit fini à temps.


1
Les propositions subordonnées en gras peuvent‑elles être supprimées ? Peuvent‑elles être déplacées dans la phrase ?



2
Quelle proposition répond à la question « quand » ? Laquelle répond à la question « pourquoi » ? Laquelle répond à la question « dans quel but » ?



3
Quelle est la fonction grammaticale de ces propositions ?

Voir les réponses

Ex. 1 Un carton sur pattes

Définition

     La proposition subordonnée circonstancielle est introduite par une conjonction de subordination qui lui donne son sens.

     Elle peut presque toujours être déplacée ou supprimée. C’est un complément de phrase.
    • Quand tu auras fini, tu pourras venir m’aider.
    • Tu pourras venir m’aider quand tu auras fini.
    • Tu pourras venir m’aider.

     Elle apporte des informations sur les circonstances dans lesquelles se déroule l’action exprimée par le verbe de la proposition principale. Elle occupe donc la fonction de complément circonstanciel.

Circonstances Conjonctions Exemples
Temps simultanéité : quandlorsque, pendant que...
antériorité : avant que, jusqu’à ce que...
postériorité : après que, dès que...
Je t’appelle quand nous partons.
Je t’appelle avant que nous partions.
Je t’appelle après que nous sommes partis.
Cause parce que, puisque, vu
que, étant donné que...
Comme tu es là, tu vas pouvoir aider.
But pour que, afin que... Je l’appelle pour qu’il vienne nous aider.
     Les conjonctions exprimant l’antériorité et le but sont suivies du subjonctif, car l’action n’est pas encore réalisée.
    • Avant que tu viennes
    • Pour que tu viennes

     Les conjonctions exprimant la postériorité sont suivies de l’indicatif, car l’action a déjà été réalisée (elle est donc certaine).
    • Après que tu es venu
    • Dès que tu es parti

     Les conjonctions avant que, de peur que, de crainte que, à moins que peuvent être suivies du mot ne, qui n’a pas de valeur négative (on parle de ne explétif).
    • Avant que tu ne viennes
    • De peur que tu n’oublies

     Une proposition subordonnée circonstancielle de but ne peut pas avoir le même sujet que la proposition principale.
    • * Je l’ai noté pour que je n’oublie pas. : Je l’ai noté pour ne pas oublier.

(Voir p. 246 pour les conjonctions de subordination, p. 256 pour les compléments circonstanciels, et p. 303 pour la conjugaison du subjonctif)
Voir les réponses

Exercice 2

Ai-je bien compris la leçon ?

1
Une proposition subordonnée circonstancielle peut être introduite par une conjonction de subordination ou par une préposition.







2
Une proposition subordonnée circonstancielle peut généralement être supprimée ou déplacée dans la phrase.







3
Toutes les propositions subordonnées circonstancielles ont la même fonction grammaticale : complément circonstanciel.







4
Tous les compléments circonstanciels sont des propositions subordonnées circonstancielles.



Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 3

1
Indiquez si les groupes de mots soulignés sont des propositions subordonnées circonstancielles de temps. Justifiez vos réponses.

1. J’étais au téléphone depuis deux heures lorsque ma mère m’a appelé pour le repas.
2. Quand je discute, je ne vois pas le temps passer.
3. Comme je n’avais pas encore fait mon travail, j’ai pris mon repas en vitesse.
4. Je ne devais pas me coucher trop tard, parce que j’avais cours le lendemain à huit heures.
5. J’estimais qu’en une heure tous mes devoirs pouvaient être faits.
6. Le soir, j’avais fini.

Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 4

1
Complétez les propositions subordonnées circonstancielles de temps.

1. Je suis heureux quand .
2. Chloé range sa chambre avant que .
3. Dès que , je me précipite à sa rencontre.
4. Je joue sur l’ordinateur en attendant que .
5. À chaque fois que , nous nous disputons.
6. Après que tu , nous irons à la piscine.
7. Alors que , j’ai entendu un drôle de bruit dans la cuisine.
Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 5

1
Identifiez les propositions subordonnées circonstancielles de cause.

1. Guillaume voulait retourner au centre commercial parce qu’il y avait repéré une animalerie.
2. Comme je n’avais rien de spécial à faire, je l’ai accompagné.
3. Mais à quoi bon regarder les animaux, puisque ses parents n’en voulaient pas ?
4. Étant donné que c’était bientôt son anniversaire, il espérait se faire offrir des poissons rouges.

Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 6

1
a) Relevez les compléments circonstanciels de but et donnez leur classe grammaticale. b) Combien de propositions circonstancielles avez-vous trouvées ?

1. J’ai ajouté une couette afin que tu n’aies pas froid.
2. Je te donnerai des sous pour que tu puisses t’acheter un sandwich.
3. Ce matin, Fred a insisté pour venir à la maison.
4. Ahmed s’entraine régulièrement afin de se qualifier.

Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 7

1
Complétez chacune des phrases suivantes par une proposition subordonnée circonstancielle de but.

1. Je suis parti un peu plus tôt du travail .
2. Ma mère a confisqué ma console de jeu .
3. Le professeur nous a envoyé le sujet par mail .
4. J’emmène la voiture au garage .
Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 8

1
Relevez les propositions subordonnées circonstancielles puis indiquez s’il s’agit de circonstancielles de temps, de cause ou de but.

Le chevalier et le docteur font feu lorsque les pirates atteignent la palissade. Les assaillants font demi-tour parce qu’ils ne sont pas assez nombreux. Je recharge les armes afin qu’elles soient prêtes pour la deuxième offensive. Comme je suis trop jeune pour tirer, on m’a confié cette mission. Tandis que je réalise cette opération, un coup de pistolet éclate dans un buisson.


Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 9

1
Transformez les deux phrases simples en une seule phrase complexe, comportant une proposition subordonnée circonstancielle.

1. Quentin a été exclu du jeu. Il a triché. (cause)
2. L’arbitre a annoncé la sanction. Quentin était furieux. (temps)
3. Ses coéquipiers lui ont parlé. Ils voulaient qu’il se calme. (but)

Voir les réponses
Voir les réponses

Exercice 10

1
Imaginez une journée catastrophique au cours de laquelle il vous arrive les aventures les plus invraisemblables.

Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.