Cyclades
Rejoignez la communauté !
Co-construisez les ressources dont vous avez besoin et partagez votre expertise pédagogique.
Thème 1 : Se chercher, se construire
Ch. 1
Les grandes découvertes : vers un nouveau monde
Ch. 2
Moby Dick : sur les traces d'une baleine mythique
Ch. 3
Dire toutes les nuances de l'amour
Ch. 4
Roméo et Juliette, une tragédie amoureuse adaptée au cinéma
Ch. 5
Se raconter, se représenter
Ch. 6
Romain Gary, La Promesse de l'aube
Thème 2 : Vivre en société, participer à la société
Ch. 7
Bandes de jeunes !
Ch. 8
En famille : Molière : Le malade imaginaire
Ch. 9
Les valeurs : du dialogue à la confrontation
Ch. 10
Le Cid entre amour, honneur et devoir
Ch. 11
L'habit fait-il le moine ?
Thème 3 : Regarder le monde, inventer des mondes
Ch. 12
La magie des Mille et Une Nuits
Ch. 13
Territoires imaginaires
Ch. 14
Aux frontières du réel
Ch. 15
Germinal, un roman et un film
Ch. 16
Nuits lyriques
Ch. 17
Le monde moderne en poésie
Thème 4 : Agir sur le monde
Ch. 18
Héros d'hier, héros d'aujourd'hui
Ch. 19
L'information, des textes aux médias
Ch. 20
Dénoncer la guerre : Mémoires d'un rat de Pierre Chaine
Ch. 21
Antigone : Une voix face au pouvoir
Ch. 22
Sommes-nous maitres de la nature ?
Ch. 23
La ville entre chien et loup
Ch. 24
D'un étonnement à un autre
La langue au cycle 4
Lexique
Grammaire
Conjugaison
Orthographe
Méthode
EPI
Fiche méthode 2

Comment analyser une image fixe ?

Introduction
Pour commenter une image (un tableau, une photographie...), je dois être capable de décrire ce que je vois d'une manière ordonnée et précise et de présenter des hypothèses sur les choix de l'artiste.

A
J'identifie l'œuvre

  • Je repère certaines informations essentielles, contenues pour la plupart dans la légende :
    • Le nom de l'artiste.
    • Le titre de l'œuvre.
    • La date de création.
    • La nature de l'œuvre (peinture, sculpture, dessin, mosaïque, photographie, etc.).
    • Les dimensions.

  • À savoir ! À l'origine les grands formats étaient réservés aux sujets nobles (scènes historiques, épisodes bibliques) : c'est important de le savoir pour comprendre le scandale des toiles de G. Courbet (), immenses tableaux consacrés à des scènes paysannes.
    • Le lieu de conservation : musée, église, château, collection privée, etc.

  • Cela peut parfois vous renseigner sur la raison de la création de l'œuvre (vitrail d'une église par exemple).
    • La technique ou les matériaux (crayon, huile, collage...) et le support (toile, carton, mur...).

  • Dans certains cas, la technique et le support sont presque plus importants et significatifs que le contenu de l'œuvre.

B
Je décris l'œuvre

  • Je comprends d'abord ce que représente l'œuvre : une scène, un paysage, un personnage ou un épisode littéraire, une publicité...

  • Je propose une description générale, sans entrer dans les détails.

  • Je peux faire quelques recherches à partir de la légende, pour éviter des erreurs.


B. Je décris l'œuvre
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Gustave Courbet, Un enterrement à Ornans, 1849-1850, huile sur toile, 315 x 668 cm (musée d'Orsay, Paris).

C
J'observe la construction de l'image

  • Je repère le cadrage choisi, c'est-à-dire le plus ou moins grand « zoom » proposé sur le sujet représenté.
    •  Plan d'ensemble = plan large, qui permet de montrer un paysage, le décor d'une action.
    • Plan moyen = plan qui montre un personnage de la tête aux pieds, et ce qui l'entoure.
    • Plan américain = un personnage de la tête au milieu des cuisses.
    • Gros plan = un personnage ou un groupe, de la tête à la taille ou à la poitrine.

  • J'observe les différents plans de l'image.
    • Le premier plan = ce qui semble le plus proche quand on regarde l'image. 
    • L'arrière-plan = ce qui semble le plus éloigné, le décor.
    • Le second plan = ce qui est situé entre le premier plan et l'arrière-plan.

  • Je repère les lignes directrices.
    • Les lignes de force = le plus souvent horizontales (dans un paysage) ou verticales (dans un portrait), elles structurent le tableau (comme son squelette). Dans le portrait de Napoléon, elles forment une pyramide autour du cavalier (lignes orange). 
    •  Les lignes de fuite = base de la perspective, elles convergent vers l'horizon et dirigent le regard du spectateur vers des points importants du tableau.

  • Je peux aussi commenter les proportions. Dans le portrait de Napoléon, le cavalier semble plus grand que les montagnes et il domine le spectateur.
Tous ces éléments de composition m'aident à comprendre ce que l'artiste a voulu mettre en avant dans son tableau.

Exemple :


Sur ce portrait de Napoléon, on observe au premier plan des pierres, sur lesquelles sont gravées les noms de grands conquérants, modèles de Napoléon. Ce premier plan est intéressant mais il faut commencer par décrire la partie la plus importante du tableau, au centre, Napoléon lui-même, à cheval. À l'arrière-plan, on distingue une armée en marche au bas des montagnes. Enfin, le fond du tableau est constitué d'un ciel orageux.


Napoléon franchissant les Alpes
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Jacques-Louis David, Napoléon franchissant les Alpes, 1800, huile sur toile, 271 x 232 cm (château de Charlottenburg, Berlin).

D
Je m'intéresse au choix des couleurs et des lumières

J'observe les couleurs.
  • On distingue les couleurs chaudes (rouge, orange, ocre, jaune...) des couleurs froides (bleu, vert...).  Elles donnent un ton au tableau.

  • Je peux analyser les effets de contraste, ou au contraire d'harmonie entre les couleurs utilisées.

  • Certaines couleurs peuvent avoir une valeur symbolique. Le blanc = la pureté, le rouge = l'amour ou la violence, l'or = la puissance, le noir = la mort.
ATTENTION : vous ne pouvez pas plaquer des symboles, car tout dépend du contexte de l'œuvre. Ainsi, le blanc peut symboliser la pureté dans le portrait d'une jeune femme mais la mort dans un tableau représentant un spectre. Dans le tableau de Napoléon, le rouge domine le portrait et renvoie ici aux rêves de puissance de Bonaparte.

E
J'observe les ombres et les lumières

J'observe les jeux de lumière.
  • L'image est-elle lumineuse ou sombre ? Les effets peuvent être différents selon le contexte (lumière faible = atmosphère intime et romantique ou bien effrayante et triste).

  • Peut-on remarquer un clair-obscur (tableau sombre avec une source de lumière, qui contraste beaucoup), comme dans le tableau ci-contre ?

  • D'où vient la lumière ? Qu'est-ce qui est éclairé ? Qu'est-ce qui reste dans l'ombre ?


E. J'observe les ombres et les lumières
Le zoom est accessible dans la version Premium.

G. de La Tour, La Madeleine à la veilleuse, vers 1640, huile sur toile, 128 x 94 cm (musée du Louvre, Paris).

F
J'interprète l'image

  • J'essaie de comprendre le sens de l'image. Pourquoi l'artiste a-t-il choisi de traiter ce thème ? Pourquoi a-t-il choisi cette façon de le traiter ?
Les choix de matériau, de dimensions, de cadrage, de couleurs, de points de détail doivent aussi vous aider à identifier les éléments importants et donc les volontés de l'artiste. Il faut organiser votre réponse en allant du plus évident au moins évident.

  • J'essaie de comprendre la fonction de l'image.
    • Descriptive et narrative = elle raconte une histoire ou présente quelque chose (portrait, paysage, évènement historique...).
    • Argumentative = elle dénonce ou fait réfléchir (publicité, dessin de presse...).
    • Esthétique = elle suscite une émotion (vitrail, photographie...).

Exemple :


Dans le tableau de Napoléon, on peut dire que les dimensions du tableau (271 x 232 cm), la mise au premier plan du sujet (le cavalier), rendu plus grand par ses proportions par rapport aux autres personnages et aux montagnes, l'organisation pyramidale, et le choix de la couleur rouge, symbole de pouvoir, montrent un Napoléon en pleine quête de gloire.

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah

Premium activé


5
essais restants
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.