Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Parcours de compétences
P.180

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Parcours de compétences


Parcours de compétences




Compétence

Je comprends l'évolution d'un savoir scientifique.

La vaccination contre le sida

Doc. 1
La théorie des vaccins atteint-elle ses limites avec le VIH ?

« Les succès de la vaccination, associés aux développements de la virologie et de l’immunologie modernes, nous ont incités à croire que les principes de l’immunisation étaient totalement élucidés … . En fait, si les techniques de fabrication des vaccins ont énormément progressé, les concepts de la vaccination, bâtis sur les observations de pionniers comme Louis Pasteur ou Edward Jenner n’ont pas changé. Les idées sous-jacentes à la science vaccinale du XXIe siècle sont celles du XIXe siècle : il existerait en nous un système capable d’apprendre, de reconnaitre et de combattre nos ennemis microscopiques. Mais cette théorie classique montre que son champ d’application n’est pas infini.

Face aux principes solidement établis de l’immunisation, pourquoi les vaccins préventifs qui depuis plus d’un siècle nous ont délivré de nombreuses maladies infectieuses et ont même éradiqué la variole, ne sontils pas capables de nous débarrasser du VIH ? Même si certaines réponses ont été avancées il faut bien reconnaitre qu’aujourd’hui personne ne peut répondre clairement à cette question. […] Dans le cas du VIH, l’infection persiste, et on ne connait pas de cas de guérison. […] Il s’agit donc de faire mieux que la nature, ce qu’aucun des vaccins connus n’est capable de faire. Malheureusement, l’échec de la vaccination est général pour les microorganismes qui provoquent des infections dont on ne guérit pas spontanément. C’est le cas de l’herpès, de l’hépatite C, etc. Le problème est-il purement technique ou théorique ? »

« La théorie des vaccins atteint-elle ses limites avec le VIH ? », www.futura-sciences.com, mai 2002.

Exercice 2 : Je modélise…

Voir les réponses
1
À partir des informations du texte, montrez qu’il existe, malgré nos connaissances accumulées depuis le XVIIIe siècle, des limites à la conception d’un vaccin. Évaluez-vous dans le parcours de compétences ci-dessous, en vous situant parmi les quatre niveaux d’acquisition.



Voir les réponses

Niveau 1 - Je situe quelques grandes découvertes.

Coup de pouce : Utilisez le doc. 1 de l'activité en groupe précédente pour situer l’époque des découvertes de Louis Pasteur et d’Edward Jenner sur la vaccination.

Niveau 2 - Je fais le lien entre savoir scientifique et découvertes technologiques.

Coup de pouce : Identifiez dans le texte ce qui a permis de progresser dans le cas de la vaccination et les freins qui existent aujourd’hui.

Niveau 3 - J’ai compris qu’une nouvelle connaissance scientifique est source de controverse.

Coup de pouce : Utilisez le doc 1. de l'activité de groupe précédente pour relever les arguments qui permettent de valider la vaccination.

Niveau 4 - Je porte un regard critique sur les sciences.

Coup de pouce : Concluez sur la nature provisoire du savoir scientifique en utilisant l’exemple du VIH.
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.