Séquence 6
Lecture 5/9

Le renvoi

Parcours de lecture - Émile Zola, Au bonheur des dames, 1883

13 professeurs ont participé à cette page
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

La défaite de Denise ?

Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
Objectif : étudier l'attitude de Denise face à son renvoi.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Texte

C'est la saison creuse Au Bonheur des Dames. Denise redoute un licenciement alors qu'elle a plus que jamais besoin d'argent. Jouve1, jaloux, et Bourdoncle2, qui la déteste, profitent d'un malentendu pour la congédier, sans consulter Mouret.

– Mademoiselle Baudu…
Et son masque empâté d'empereur avait l'immobilité inexorable de la toute‑puissance.
– Passez à la caisse3 !
La terrible phrase sonna très haut, dans le rayon alors vide de clientes. Denise était demeurée droite et blanche, sans un souffle. Puis, elle eut des mots entrecoupés.
– Moi ! moi !… Pourquoi donc ? qu'ai‑je fait ?
Bourdoncle répondit durement qu'elle le savait, qu'elle ferait mieux de ne pas provoquer une explication ; et il parla des cravates, et il dit que ce serait joli, si toutes ces demoiselles voyaient des hommes dans le sous‑sol.
– Mais c'est mon frère ! cria‑t‑elle avec la colère douloureuse d'une vierge violentée. Marguerite et Clara se mirent à rire, tandis que Madame Frédéric, si discrète d'habitude, hochait également la tête d'un air incrédule. Toujours son frère ! c'était bête à la fin ! Alors, Denise les regarda tous : Bourdoncle, qui dès la première heure ne voulait pas d'elle ; Jouve, resté là pour témoigner, et dont elle n'attendait aucune justice ; puis, ces filles qu'elle n'avait pu toucher par neuf mois de courage souriant, ces filles heureuses enfin de la pousser dehors. À quoi bon se débattre ? pourquoi vouloir s'imposer, quand personne ne l'aimait ? Et elle s'en alla sans ajouter une parole, elle ne jeta même pas un dernier regard, dans ce salon où elle avait lutté si longtemps. Mais, dès qu'elle fut seule, devant la rampe du hall, une souffrance plus vive serra son cœur. Personne ne l'aimait, et la pensée brusque de Mouret venait de lui ôter toute sa résignation. Non ! elle ne pouvait accepter un pareil renvoi. Peut‑être croirait‑il cette vilaine histoire, ce rendez‑vous avec un homme, au fond des caves. Une honte la torturait à cette idée, une angoisse dont elle n'avait jamais encore senti l'étreinte. Elle voulait l'aller trouver, elle lui expliquerait les choses, pour le renseigner simplement ; car il lui était égal de partir, lorsqu'il saurait la vérité. Et son ancienne peur, le frisson qui la glaçait devant lui, éclatait soudain en un besoin ardent de le voir, de ne point quitter la maison, sans lui jurer qu'elle n'avait pas appartenu à un autre.
Émile Zola
Au bonheur des dames, chapitre 4, 1883.

1. Agent de sécurité du Bonheur des Dames.
2. Second de Mouret, chef du personnel.
3. Denise est renvoyée.

Émile Zola, Au bonheur des dames, chapitre 4, 1883.

Crédits : Christian Gazeau, Henri Saint-Macary et Marion Le Moign / Lelivrescolaire.fr
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
Placeholder pour Paul Gauguin, Jeune Bretonne, 1889Paul Gauguin, Jeune Bretonne, 1889
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Paul Gauguin, Jeune Bretonne, 1889, huile sur toile 71,5 cm x 90,5 cm, collection privée.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
Placeholder pour Patrice Cartier, illustration de la revue My JournalPatrice Cartier, illustration de la revue My Journal
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Patrice Cartier, illustration de la revue My Journal, 1897.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Questions
Lecture accompagnée

Réagir

1. Vous attendiez‑vous au renvoi de Denise ? Pourquoi ?

Enquêter

2. Vers la classe coopérative. Réalisez un mur d'enquête avec du fil et des punaises :
a. La cause du renvoi. Expliquez pourquoi Denise est renvoyée. Justifiez en citant le texte.

b. La réaction des personnages. Comment réagissent les employé(e)s du Bonheur des Dames ?

c. Les réactions de Denise. Montrez l'évolution des réactions de Denise face à son renvoi. Pour répondre, étudiez les , les , la ponctuation, les verbes et leur temps.

d. L'inquiétude de Denise. À la fin de l'extrait, par quoi Denise est-elle préoccupée ? Comment l'auteur nous fait‑il part de cette inquiétude ? Étudiez le type de discours utilisé, les temps des verbes et les modalisateurs.
().

e. Divisez le texte en deux parties et donnez-leur un titre.

Faire le point

3. Complétez votre affiche ou carnet par un schéma présentant la manière dont Denise est considérée par les autres employé(e)s et par Mouret, ainsi que ses réactions.
Cliquez pour accéder à une zone de dessin
Cette fonctionnalité est accessible dans la version Premium.

Lire une image

Décrivez les deux illustrations. Laquelle vous semble le mieux illustrer le texte ? Pourquoi ?
Afficher la correction
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Expression

Après son renvoi, Denise est recueillie par un petit commerçant, Bourras, qui lui offre un nouvel emploi et un hébergement. Ce dernier décide d'envoyer une lettre à Mouret dans laquelle il raconte la détresse de la jeune femme. Rédige‑la.

1. Respectez les .
2. Relatez le malentendu et les réactions des employé(e)s.
3. Insistez sur les émotions de Denise en lien avec le texte étudié.
Afficher la correction
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Supplément numérique

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.