Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


LANGUE
ORTHOGRAPHE


FICHE 2

Les accords du participe passé




RETENIR

Employé comme adjectif : il s’accorde comme un adjectif.

→ Des solutions trouvées, des élèves élus, une décision prise, des portes ouvertes

Employé dans un verbe pronominal

Je peux reformuler la phrase avec avoir : je suis la règle de l’auxiliaire avoir

→ Elle s’est lavée : elle a lavé (qui ?) elle-même.
> On accorde avec le COD placé avant.

→ Elle s’est lavé les mains : elle a lavé (quoi ?) ses mains.
> On n’accorde pas, car le COD est placé après.

→ Elle s’est endormie : elle a endormi (qui ?) elle-même.
> On accorde avec le COD placé avant.

→ Ils se sont téléphoné : ils ont téléphoné (à qui ?)
> On n’accorde pas, car se est un COI, pas un COD.

Je ne peux pas reformuler avec avoir : je suis la règle de l’auxiliaire être

→ Elle s’est évanouie : le verbe ne peut pas se conjuguer avec avoir (et ne peut pas avoir de COD : on ne peut pas « évanouir quelqu’un »).
> On accorde avec le sujet.

→ La maison s’est vendue : la forme est passive, ce n’est pas la maison qui a vendu elle-même (quelqu’un l’a vendue).
> On accorde avec le sujet.

Employé avec l’auxiliaire être : il s’accorde avec le sujet du verbe.

→ Des solutions sont proposées.
→ Ils sont revenus.

Employé avec l’auxiliaire avoir : il s’accorde avec le COD, si celui-ci est placé avant lui.

Le p. passé ne s’accorde pas :
• quand il n’y a pas de COD
→ Émilie a téléphoné.
→ Elle leur a parlé.
(leur est COI)
• quand le COD est placé après le participe
→ Elle a donné des nouvelles.
• avec le pronom en → Elle en a donné.
• si le verbe est impersonnel → Quelle patience il a fallu !

Le p. passé s’accorde avec son COD placé avant lui.
→ Les nouvelles [qu’elle a données] ne sont pas bonnes.
→ Les nouvelles [que nous en avons reçues] ne sont pas bonnes.
(on n’accorde pas avec en, mais il y a bien un COD placé avant).

Si le p. passé est suivi d’un infinitif, le principe reste le même :
Les enfants que j’ai entendus chanter. J’ai entendu (qui ?) les enfants : le COD du verbe entendre est placé avant lui, le p. passé s’accorde.
Les efforts qu’il a dû faire sont titanesques. Il a dû (quoi ?) faire (des efforts) : le COD du verbe devoir est placé après lui, le p. passé ne s’accorde pas ; que (= les efforts) est COD de faire, pas de devoir.
Exception : les participes fait et laissé sont invariables quand ils sont suivis d’un infinitif.
→ Je les ai laissé parler. → Je les ai fait asseoir.
Remarque : Aux temps composés, le verbe être se conjugue avec l’auxiliaire avoir, mais il s’agit bien du verbe être !
→ Nous avons été absents. Elle avait été acceptée. (Au présent : Nous sommes absents. Elle est acceptée.)

S'EXERCER

Voir les réponses

4
★★☆
Relevez les participes passés et justifiez l’accord ou l’absence d’accord.


  Le soir, Marie est venue me chercher et m’a demandé si je voulais me marier avec elle. J’ai dit que cela m’était égal [...]. Elle a observé alors que le mariage était une chose grave. J’ai répondu : « Non ». Elle s’est tue un moment et elle m’a regardé en silence. Puis elle a parlé. Elle voulait simplement savoir si j’aurais accepté la même proposition venant d’une autre femme, à qui je serais attaché de la même façon. J’ai dit : « Naturellement. »
  Elle s’est demandé alors si elle m’aimait et moi, je ne pouvais rien savoir sur ce point.
  Après un autre moment de silence, elle a murmuré que j’étais bizarre [...]. Comme je me taisais, n’ayant rien à ajouter, elle m’a pris le bras en souriant et elle a déclaré qu’elle voulait se marier avec moi. J’ai répondu que nous le ferions dès qu’elle le voudrait. Je lui ai parlé alors de la proposition du patron et Marie m’a dit qu’elle aimerait connaître Paris. Je lui ai appris que j’y avais vécu dans un temps et elle m’a demandé comment c’était. Je lui ai dit : « C’est sale. Il y a des pigeons et des cours noires. Les gens ont la peau blanche. »
  Puis nous avons marché et traversé la ville par ses grandes rues.

Albert Camus, L’Étranger, 1942, Éditions Gallimard.

Voir les réponses

7
★★☆
Réécrivez ce texte en remplaçant « L’oncle » par « La tante » et en faisant toutes les modifications nécessaires.


L’oncle de Jean-Claude avait été chargé d’annoncer la catastrophe aux parents de celui-ci, de vieilles personnes fragiles. Accompagné de leur médecin, il était allé chez eux. Mais la maison était fermée [...]. Inquiet, il avait forcé la porte et découvert son frère, sa belle-soeur et le chien baignant dans leur sang.

Emmanuel Carrère, L’Adversaire, 2000, P.O.L Éditeur.

Voir les réponses

 ► Vers le bac 


10
★★☆
Ce texte comporte huit erreurs d’accord du participe passé. Corrigez-les.

  Les personnages de roman peuvent être dévalorisé. Dans Notre-Dame de Paris par exemple, Quasimodo est, au contraire de Phœbus et d’Esmeralda, caractérisés par sa laideur et tout le monde est effrayés en le voyant. De toutes parts rejetées, Quasimodo est opposé à Phœbus à qui Esmeralda, qui s’était laissée séduire dès les premiers mots, s’est donné pendant une nuit d’amour. Or, la beauté de Phœbus est mis en opposition avec la cruauté avec laquelle il a traitée la bohémienne. Esmeralda s’est fait trahir alors qu’elle était amoureuse du soldat.

Voir les réponses

5
★★☆
Complétez les formes verbales avec les terminaisons qui conviennent.


Malheureusement une circonstance s’opposait à ce que le jeune homme accomplît sa menace : c’est que, comme nous l’avons dit, son épée avait été, dans sa première lutte, bris en deux morceaux, ce qu’il avait parfaitement oubli. Il en résulta que lorsque d’Artagnan voulut, en effet, dégainer, il se trouva purement et simplement arm d’un tronçon d’épée de huit ou dix pouces à peu près, que l’hôte avait soigneusement renfonc dans le fourreau. Quant au reste de la lame, le chef l’avait adroitement détourn pour s’en faire une lardoire.

Alexandre Dumas, Les Trois Mousquetaires, 1849.

Voir les réponses

6
★★☆
Complétez les participes passés avec les terminaisons qui conviennent.


Au lieu de sonner, elle vint droit à la fenêtre par laquelle ma mère l’avait vu et appuya son nez contre la vitre. [...] Ma mère, troubl, avait quitt sa chaise, et elle s’était retir dans un coin lorsque Miss Betsey promena dans toute la chambre ses yeux inquisiteurs [...]. Elle eut bientôt retrouv sa nièce et lui fit un geste pour qu’elle vînt lui ouvrir, le geste de quelqu’un accoutum à être obéi. Ma mère obéit donc.

D’après Charles Dickens, David Copperfield, trad. de l’anglais de A. Pichot, 1850.

Voir les réponses

9
★★★
Faites des phrases avec les verbes pronominaux suivants, en les conjuguant à un temps composé.

1. Se rencontrer (elles)


2. S’emmêler les cheveux (elle)


3. S’armer de patience (ils)


4. Se faire désirer (ils)


5. Se laisser faire (elle)


6. Se rendre compte (elles)
Voir les réponses

8
★★★
Accordez les participes passés. Justifiez.

1. Elles se sont crois au marché ce matin.


2. Les perles que j’ai fai tomber sont cassées.


3. Ils essaient les chemises qu’ils se sont achet.


4. Vous vous êtes fai prendre au piège.

VÉRIFIER

Voir les réponses

3
★☆☆
Répondez aux questions ci-dessous.

1. Le participe passé ne s’accorde jamais avec le pronom en :
Vrai Faux

2. Avec l’auxiliaire avoir, on n’accorde jamais le participe avec le sujet :
Vrai Faux

3. Les participes passés des verbes laisser et faire s’accordent dans tous les cas :
Vrai Faux

RÉACTIVER SES CONNAISSANCES


2
★★☆ Expliquez la différence d’accord du participe passé entre la phrase 1 et la phrase 2.
1. Sarah s’est lavée.
2. Sarah s’est lavé les mains.

1
★☆☆ Expliquez la différence d’accord du participe passé entre la phrase 1 et la phrase 2.
1. Noam a réussi ses examens.
2. Il les a même brillamment réussis !
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?