COURS 2


Violences et affrontements





Navire byzantin faisant usage du feu grégeois (un mélange infl ammable), enluminure dans un manuscrit de la Chronique de Jean Skylitzès, v. 1150, BNE, Madrid

3
La supériorité des techniques byzantines

Navire byzantin faisant usage du feu grégeois (un mélange infl ammable), enluminure dans un manuscrit de la Chronique de Jean Skylitzès, v. 1150, BNE, Madrid.

1
Les raids musulmans autour de la Garde-Freinet

Cet oppidum, du nom de Fraxinetum […] est entouré d’un côté par la mer, et partout ailleurs par une forêt dense d’épineux. […] En secret, vingt Sarrasins seulement, partis d’Espagne sur une petite barque, furent entraînés en cet endroit. Débarqués de nuit et entrés furtivement dans une bourgade, ils y égorgent les chrétiens et s’en attribuent la possession. […] Puis, ils fondent successivement et à l’improviste sur leurs voisins. Ils envoient plusieurs messages en Espagne qui vantent leur installation ; ainsi, ils ramènent bientôt avec eux une centaine de Sarrasins.


Liutprand de Crémone, Historia, v. 950.

2
De la mer des califes à la reprise en main par les Latins

La mer des califes. Du VIIIe siècle au début du XIe siècle, la Méditerranée est contrôlée par les souverains musulmans, même si l’Empire byzantin reste encore puissant (doc. 3).

L’expansion latine. Au XIe siècle, l’essor économique et la croissance démographique de l’Occident entraînent la création de nouveaux royaumes chrétiens, conquis sur les pouvoirs islamiques ou byzantins et qui sont plus ou moins durables : la Sicile (1060), les États latins d’Orient (1098-1291), l’île de Chypre (1192-1571) ou encore l’Empire latin de Constantinople (1204-1261). En Espagne, les royaumes chrétiens du Nord font progressivement reculer les princes musulmans vers le sud de la péninsule : c’est la Reconquista.

La Méditerranée, « lac latin ». À partir du XIIe siècle, la Méditerranée est devenue un lac latin. Les communes italiennes – Amalfi, Pise, Gênes, Venise – contrôlent les grandes routes commerciales. Toutefois, au XVe siècle, l’ascension progressive de l’Empire ottoman bouleverse à nouveau les équilibres géopolitiques du bassin méditerranéen.


Histoire et fiction

Kingdom of Heaven est un film réalisé en 2005 par Ridley Scott, qui s’inspire de la troisième croisade (1189-1192) et plus particulièrement de la défense de Jérusalem par un chevalier nommé Balian d’Ibelin. Le film s’éloigne largement de la réalité historique.

Kingdom of Heaven, un film réalisé en 2005 par Ridley Scott

Il permet néanmoins de voir à quoi pouvait ressembler une croisade : on observe en effet les croisés embarquer à Messine, faire naufrage, arriver en Orient. Les souverains chrétiens et musulmans s’affrontent sur le champ de bataille, mais les seigneurs latins s’opposent également les uns aux autres. Enfin, la guerre sainte n’empêche pas certains Latins et musulmans de nouer des relations d’amitié, ce qui est bien attesté historiquement.

Èze, village médiéval fortifié de la Côte d’Azur

2
Èze, village médiéval fortifié de la Côte d’Azur


4
Le djihad en réponse à la croisade

Une partie des Infidèles assaillit à l’improviste l’île de la Sicile, mettant à profit les différends et les conflits qui y régnaient. De cette manière, les Infidèles s’emparent aussi d’une ville après l’autre en Espagne. Lorsque des informations leur parvinrent sur la situation perturbée de la Syrie dont les souverains se détestaient et se combattaient, ils résolurent de l’envahir. Et Jérusalem était le comble de leurs voeux. […] Chaque fois qu’une razzia sera effectuée, tous les musulmans, libres et capables de porter les armes, sont tenus de se diriger contre l’ennemi pour lui faire la guerre ; cette guerre ayant pour but d’exalter la parole d̕Allah, de faire triompher sa religion sur ses ennemis.

Al-Sulamî, Incitation à la guerre sainte, 1105.

3
Des affrontements attisés par des motifs religieux

Étendre le Dar al-Islam. Dans l’esprit des musulmans du Moyen Âge, l’empire musulman, le Dar al-Islam, doit théoriquement être étendu jusqu’à épouser les limites du globe. En raison de la multiplication des guerres entre princes musulmans, les conquêtes islamiques diminuent toutefois fortement à partir du Xe siècle.

Les Latins forgent l’idée de guerre sainte. Face à l’avancée des musulmans en Espagne et dans le sud de l’Italie, plusieurs papes des Xe et XIe siècles promettent aux chevaliers chrétiens des récompenses dans l’au-delà. En 1095, le pape appelle à une guerre sainte offensive : c’est la première croisade. Elle aboutit à la prise de Jérusalem et à la création d’États latins en Orient.

La cristallisation du djihad. En réaction à la poussée chrétienne, certains prédicateurs musulmans appellent à revenir à un esprit de guerre sainte et redécouvrent le concept de djihad (doc. 4) La reprise d’Édesse en 1144 provoque la deuxième croisade et celle de Jérusalem en 1187 par Saladin entraîne la troisième croisade. Au cours du XIIIe siècle, les musulmans reprennent progressivement toutes les terres des Latins en Orient.

Pourquoi les affrontements sont-ils constants en Méditerranée ?



Si les tensions sont constantes, elles n’empêchent pas les échanges commerciaux.

Voir le cours 3

Repères

Saladin (1137-1193)

Saladin (1137-1193)

Fils d’un officier militaire kurde, Saladin n’était pas appelé à devenir souverain. Il s’empare de l’Égypte en 1169, mettant fin au califat fatimide. Il reconquiert progressivement la Syrie aux dépends des Latins, jusqu’à leur reprendre Jérusalem en 1187. Il affronte en 1189-1192 la troisième croisade, parvenant à conserver Jérusalem, mais perdant Acre. Il meurt en 1193 et son empire est partagé entre les membres de sa famille.

1
Des violences structurelles

Une piraterie omniprésente. Les côtes méditerranéennes offrent de nombreux abris aux pirates, qui pillent et vendent leurs captifs comme esclaves (doc. 1). Les populations, habituées à cette menace constante, vivent souvent dans des villages fortifiés (doc. 2).

Les guerres des princes. Les souverains cherchent à faire du butin et à étendre les frontières de leur domaine. Ces opérations touchent avant tout les populations les plus proches, et la plupart des guerres opposent ainsi des chrétiens à des chrétiens ou des musulmans à des musulmans. Dans ces affrontements, les princes n’hésitent pas à s’allier à un souverain d’une religion différente.

Vocabulaire

Croisade : expédition militaire lancée par l’Église contre ceux qu’elle désigne comme ses ennemis. Elle promet aux croisés des récompenses spirituelles.

Croissance démographique : augmentation de la population, souvent sous l’effet de progrès dans les rendements agricoles.

Djihad : effort pour se comporter en bon musulman. Par extension, le terme désigne la guerre sainte menée pour défendre ou étendre le territoire de l’Islam.

Reconquista : mouvement guerrier (XIe-XVe siècle) qui conduit à la « reconquête » de la péninsule Ibérique par les chrétiens sur les musulmans.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?