Étude de cas 1


Un enjeu d’aménagement : la gare Lorraine‑TGV




Lorraine

Lorraine

  • Densité : 99 hab./km2
  • Population : 2,334 milions d'hab.
  • Villes principales : Metz, Nancy

B
La gare de Lorraine‑TGV : aménager le territoire lorrain

Changer d'échelle

7. Du local au national. Citez les principales Lignes à Grande Vitesse françaises.


8. Du national à l'européen. Quels sont les pays reliés par la LGV Est-européenne ? (Doc. 1)

Questions

1. À combien de temps de Paris la LGV Est‑européenne place‑t‑elle Strasbourg ? Quelles peuvent être les conséquences de cet aménagement sur l’attractivité des territoires situés entre ces deux villes (Doc. 1) ?

2. Quel peut être l’impact de l’offre low‑cost sur les mobilités ? (Doc. 3)

3. Justifiez le titre du document en comparant les chiffres qu’il présente. (Doc. 4)

4. Lorraine‑TGV est-elle une gare de passage ou est‑elle mal desservie ? Répondez de manière nuancée en 4 à 5 lignes. (Doc. 3 et 5)

5. Montrez que la gare peut être déconnectée des territoires. (Doc. 5)

6. Quels facteurs expliquent la localisation de la gare ? (Doc. 1, 2 et 5)

5
Une « gare betterave »

Vous êtes arrivés à Lorraine‑TGV. Bienvenue en rase campagne, au milieu des champs, où s'arrêtent depuis 2007 les trains à grande vitesse. À leur arrivée dans cette gare, installée dans le petit village de Louvigny (Moselle), 840 habitants, les voyageurs n'ont d'autre choix que de prendre le volant ou de s'installer dans un bus pour rallier les villes les plus proches, Metz et Nancy, à une trentaine de kilomètres de là. [...]

« S'arrêter dans une gare de centre‑ville prend entre 15 et 20 minutes, détaille Julie Taldir, chef de l'unité concertation et débat public au sein de SNCF Réseau. Le temps de quitter la ligne nouvelle pour rejoindre le réseau existant, de décélérer puis de réaccélérer… » [...]

Mais la création de ces gares périurbaines répond aussi à des considérations politiques. [En Lorraine], ce choix permettait à la SNCF « d'avoir un tracé le plus direct possible entre Strasbourg et Paris », mais il s'agissait aussi « de concilier les exigences concurrentes des deux métropoles lorraines », écrit la Cour des comptes. « La SNCF a joué sur la rivalité entre Metz et Nancy, qui dépasse le simple TGV, explique Valérie Facchinetti‑Mannone. [...] » De fait, en s'impliquant dans le financement des nouvelles lignes, les collectivités locales ont pesé de tout leur poids pour infléchir les tracés. [...] « Le Conseil général a voulu sa gare et se l'est payée, résume Valérie Facchineti‑Mannone. Elle n'avait aucun intérêt à être là, vu la population qu'elle dessert. »


Mathieu Dehlinger, « Voyage dans les gares TGV perdues en rase campagne », France TV Info, 2015

4
Une fréquentation non conforme aux attentes


Une fréquentation non conforme aux attentes

Vocabulaire

  • « Gare betterave » : gare construite en rase campagne, à distance de grandes villes et mal reliée au réseau local. L’expression fait référence à la gare de TGV‑Haute‑Picardie, région de culture betteravière.


La gare Lorraine‑TGV se situe sur la ligne TGV Est‑européenne. Ouverte en 2007, elle a été installée entre les métropoles de Metz et de Nancy, en pleine campagne. Mal relié à ces villes ainsi qu’au réseau ferroviaire local, cet aménagement est aujourd’hui remis en question, à tel point qu’un autre projet de gare TGV est en discussion.

Quels sont les enjeux d’aménagement autour de la gare Lorraine‑TGV ?

A
La Lorraine au cœur de la LGV Est‑européenne


3
L’essor d’une offre low-cost

L’offre low-cost à grande vitesse de SNCF pose ses valises dans une seconde gare parisienne, le 7 juillet : la gare de l’Est ! Les voyageurs pourront désormais rejoindre le Grand‑Est au départ du centre de Paris en moins de deux heures et rallier les gares de Strasbourg, Metz, Nancy, Colmar, Champagne‑Ardenne‑TGV et Lorraine‑TGV.

C’est une nouvelle étape du déploiement de OUIGO pour conquérir 10 millions de nouveaux voyageurs, faire voyager 26 millions de passagers et représenter ainsi 25 % du trafic grande vitesse d’ici 2020. [...] Pour les adultes, [le prix est] à partir de 14 € pour un trajet aller simple Paris - Metz/Nancy/Lorraine‑TGV.


« Ouigo part de Paris pour Metz, Nancy et Lorraine‑TGV », Le Républicain lorrain, 27 juin 2018

1
La gare Lorraine‑TGV sur la LGV Est‑européenne


La gare Lorraine-TGV sur la LGV Est-européenne

2
Photographie aérienne de la gare Lorraine‑TGV

Photographie aérienne de la gare Lorraine-TGV

C
Vers la création d’une seconde gare TGV en Lorraine ?

Questions

9. Montrez que la présence d’une infrastructure de transport ne fait pas nécessairement une bonne connexion. (Doc. 9)

10. Quels types d’acteurs apparaissent dans les textes ? En quoi s’opposent‑ils aux infrastructures actuelles ? (Doc. 6 et 7)

11. Quels avantages la localisation d’une gare à Vandières présente‑t‑elle ? (Doc. 7 et 8)

12. 
BILAN
Identifiez les limites de l’aménagement de la gare Lorraine‑TGV en pleine campagne. (Tous les documents)

8
Vandières, une future nouvelle gare TGV ?

Vandières, une future nouvelle gare TGV ?

Changer d'échelle

13. Du local au national. Quelles infrastructures de transport, autres que les gares, sont des outils d’aménagement du territoire ?


14. Du national à l’européen. Comment les nouvelles lignes TGV participent-elles à l’intégration européenne ?

6
Une desserte qui se dégrade

« À l'heure de la grande région, Metz n'a jamais semblé aussi loin de Strasbourg », se désespère Pascal Debout. Cet enseignant messin doit se rendre trois fois par semaine à la faculté de droit de Strasbourg, où il enseigne l'anglais. Mais ses trajets sont de plus en plus compliqués. « Nous avons moins de trains et moins de liaisons directes depuis la mise en place d'un nouveau cadencement, déplore‑t‑il. [...] Là où nous avions trois liaisons directes, une seule a été maintenue, le deuxième train comportant lui aussi un changement très pénalisant, niveau horaire. »


« SNCF Grand Est : Qui a pu pondre des horaires pareils ! », Le Point, 2016

7
Un problème d’interconnexion

Il y a l’invraisemblable gare de Montpellier Sud de France dépourvue de toute connexion avec le TER et les transports en commun, mais il y a aussi celle de Lorraine. Régulièrement appelée « gare betterave », elle est située à Louvigny (Moselle) entre Metz et Nancy. Elle n’est pas non plus connectée au réseau régional et fait couler beaucoup d’encre depuis sa mise en service en 2007. Des élus et des membres de la société civile ont interpellé ce jeudi 27 septembre 2018 le président de la région Grand‑Est, Jean Rottner (LR) qui peut décider ou non de la construction d’une nouvelle gare d’interconnexion TER/TGV. [...] Outre les oppositions au sein de la Lorraine, les défenseurs de la gare de Vandières doivent surtout convaincre le président de la région Grand‑Est. Pour Jean Rottner, à la tête de la région, la priorité est « avant tout aux trains du quotidien ». Comprendre les TER qui vont être prochainement ouverts à la concurrence.


« Des élus demandent à la Région la construction d’une nouvelle gare TGV en Lorraine », Le Républicain lorrain, 2018
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?