Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


Activité 4 - Débat

La place de l’agriculture au XXIe siècle





Le défi du changement climatique : sommes-nous prêts ?


Agriculture et réduction des gaz à effet de serre.

7
Agriculture et réduction des gaz à effet de serre.

Dans le monde, la production d’origine humaine est de 33 Gt·an-1 dont 9,5 sont absorbés par les sols (GIEC, 2013).

Avancée de la date des vendanges depuis 1950.

6
Avancée de la date des vendanges depuis 1950.


Simulations de productivité des cultures de maïs prenant en compte le réchauffement.

8
Simulations de productivité des cultures de maïs prenant en compte le réchauffement.

Ces simulations explorent 3 scénarios : avec adaptation des pratiques (b, c, e : semis plus tardif ; c, e : choix de variétés différentes) ou sans (a, d). L’effet de limitation de pertes d’eau (grâce à la moindre ouverture des stomates en cas de fort taux de CO2) peut être intégré (hypothèse 1) ou non (hypothèse 2).

Organiser le débat

Les connaissances scientifiques permettent‑elles de proposer des solutions pour concilier production agricole et protection de l’environnement et de la santé ?




Être agriculteur est un métier exigeant. Les avancées du XXe siècle ont certes permis une amélioration des conditions de travail, mais ont conduit à une impasse écologique et sont remises en question.

L’agriculture biologique, solution durable ?


Agriculture biologique et productivité en France en 2016.

3
Agriculture biologique et productivité en France en 2016 (1 quintal = 100 kg).

Avec cette productivité, il faudrait 12 millions d’ha de blé pour produire autant en bio qu’en conventionnel. Aujourd’hui il y en a 5 millions.

Agriculture biologique et santé publique.

1
Agriculture biologique et santé publique.

Cette étude prend en compte 157 pesticides reconnus comme toxiques et dont la quantité est réglementée (y compris ceux autorisés en agriculture bio).

Vocabulaire

Conversion : passage d’une pratique culturale à une autre (ici le label « biologique »).

4
La lutte biologique contre la cochenille du manioc.

Ce sont souvent d’abord les enjeux économiques qui font les conversions, note Marc Benoit, économiste et codirecteur du Comité interne de l’agriculture biologique de l’INRA. [...] Le prix des denrées diminue tandis que celui de l’énergie, des engrais et des produits phytosanitaires augmente.


Le Monde diplomatique, mars 2018.

5

Les conversions actuelles sont liées aux difficultés économiques des filières. L’attrait de prix [...] plus rémunérateurs (+ 10 à 40 % pour le lait) joue, ainsi que la perspective d’un marché porteur. L’opportunisme peut intervenir : la mise en conversion permet de toucher immédiatement une prime et cela peut attirer des candidats. Mais la conversion amène un moindre rendement, sans offrir, les premières années, le prix qui va avec.


« Le bio : la rentabilité comparée de l’agriculture bio et conventionnelle fait l’objet de rapports contrastés », Pleinchamp.com, novembre 2016.

Effet de la rotation des cultures sur les mauvaises herbes

2
Effet de la rotation des cultures sur les mauvaises herbes (sans désherbage).

Débat

Les connaissances scientifiques permettent‑elles de proposer des solutions pour concilier production agricole et protection de l’environnement et de la santé ?

Le génie génétique : une avancée prometteuse ?


10

Depuis quarante ans, Todd Leak et sa famille luttent contre le froid, les parasites [...] pour parvenir à cultiver du soja sur leurs terres, dans [le] Dakota du Nord. « Je n’ai plus de semences fermières depuis 2004, explique M. Leake. J’ai dû adopter des semences OGM brevetées par Monsanto. » Et il les paie plus cher : en 2000, un sac de semences de soja Roundup Ready pour 1 acre [0,4 ha] de terre lui coûtait 17 dollars ; il débourse aujourd’hui jusqu’à 50 dollars pour le même produit.


P. J. Huffstutter, Courrier international, mars 2010.

Observation des plantes sauvages ou OGM selon les conditions d’hydratation

9
Observation des plantes sauvages ou OGM selon les conditions d’hydratation : normales (« hydratée ») ou situation de sécheresse (« déshydratée »). La modification génétique de l’OGM permet la surexpression d’un récepteur à l’hormone végétale de la régulation de l’hydratation.

Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?