BILAN


Les forces à l’origine de l’évolution de la biodiversité





3
La spéciation [activités 4]

  • Les populations se séparent en sous-populations au cours du temps à cause de facteurs environnementaux (séparations géographiques) ou génétiques (mutations par exemple).

  • Chacune des sous-populations est soumise à la dérive et à la sélection naturelle. Ces sous-populations vont évoluer indépendamment en cas d’isolement reproducteur, ce qui est à l’origine de la formation de nouvelles espèces : c’est la spéciation.

Un schéma bilan

Schéma Bilan, Chapitre 9

1
La sélection naturelle [activité 1 et 2]

  • Dans une population les individus sont génétiquement différents et présentent des phénotypes différents. Les individus qui, dans un milieu donné, produisent plus de descendants au cours de leur vie contribuent plus à la transmission des allèles à la génération suivante.

  • La sélection naturelle favorise les phénotypes les plus performants (survie plus importante ou reproduction plus efficace) dans un milieu donné et indirectement les allèles responsables de ces phénotypes. Elle résulte de la pression du milieu de vie et des interactions entre les organismes.

Au quotidien

Nos fruits sont colorés et sucrés car l’Homme est capable de contrôler la sélection de certains traits de caractères chez les espèces domestiquées et ainsi d’orienter leur évolution à son profit. C’est ce qu’on appelle la sélection artificielle.

2
La dérive génétique [activités 3]

  • Par hasard, certains allèles sont plus transmis à la génération suivante que d’autres : ainsi, la dérive génétique est la modification aléatoire de la fréquence des allèles (ou fréquence allélique) dans une population au cours des générations.

  • La dérive génétique affecte toutes les populations, mais elle est plus rapide dans les petites populations.

Un exemple de carte mentale pour retenir

Un exemple de carte mentale pour retenir, Chapitre 6

Mots-clés

  • Dérive génétique : modification aléatoire des fréquences des allèles au cours des générations.

  • Fréquence allélique : fréquence à laquelle on trouve un allèle dans une population.

  • Population : ensemble d’individus d’une même espèce se perpétuant dans un territoire donné.

  • Phénotype : ensemble des caractéristiques observables d’un individu.

  • Sélection naturelle : avantage reproducteur des individus ayant un phénotype plus performant dans un milieu donné.

  • Spéciation : formation d’une nouvelle espèce.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?