Méthode • 1
BAC


Je comprends un message oral





B
1re écoute : la découverte

Cette écoute sert à découvrir le document. Libre à vous de prendre des notes ou de juste écouter. Prenez les informations telles qu’elles viennent, sans réfléchir.
  • De quel type de document s’agit-il ?
  • Combien de personnes prennent la parole ? De qui s’agit-il ?
  • Quelles hypothèses initiales ont été confirmées / infirmées ?
  • Qu’avez-vous appris sur le thème principal de l’enregistrement ?
  • Pouvez-vous répondre aux questions basiques (who, what (about), when, where, why, how)?

D
3e écoute : le peaufinage

Complétez vos notes pour arriver à une compréhension la plus fine possible :
  • Affinez les liens entre les éléments relevés.
  • Déduisez le sens des mots ou parties peu claires grâce au contexte (ce qui vient avant / après).
  • Tenez bien compte des mots de liaison relevés.
  • Identifiez le point de vue exprimé sur la question voire le ton du ou des (inter)locuteur(s).

E
Rappels

Voici des éléments qui vous aident à comprendre le contenu d’un document oral :
  • Noms propres (noms et prénoms courants, villes et lieux connus, mois de l’année, jours de la semaine) et pronoms personnels ;
  • Chiffres (année, âge, prix, date, quantité) ;
  • Mots-clefs : ce sont les mots qui sont répétés ;
  • Champs lexicaux dominants : ils vous informent sur les thématiques abordées ;
  • Mots de liaison : ils indiquent la façon dont les différents éléments s’articulent entre eux ;
  • Mots sur lesquels le locuteur insiste : ils peuvent être des mots-clefs ou signaler une information importante.

Rappelez-vous que les mots importants d’une phrase sont plus accentués que les autres et sont donc plus audibles. Vous pourrez reconstruire le sens à partir de ces quelques mots.

B1


Je peux comprendre et restituer des points essentiels quand un langage clair et standard est utilisé si l’on parle d’une façon relativement claire et distincte. Je peux occasionnellement deviner le sens de mots inconnus à l’aide du contexte et comprendre le sens d’une phrase s’il s’agit d’un sujet familier.

C
2e écoute : le dégrossissement

  • Prenez en note ce que vous comprenez, en français ou en anglais, même des mots isolés et même en phonétique si besoin.
  • N’hésitez pas à faire usage d’abréviations, de flèches, etc. pour gagner du temps.
  • Commencez à établir des liens entre les éléments relevés.

G
Pour structurer sa pensée

Pour structurer sa pensée

vers B2


Je peux comprendre et restituer dans le détail des discours assez longs si le sujet m’est relativement familier. Je peux comprendre la plupart des émissions de télévision sur l’actualité et les informations. Je peux comprendre la plupart des films en langage standard.

►►► Vous avez peut-être l’impression que les personnes parlent trop vite ou qu’elles prononcent différemment les mots que vous connaissez.
Voici quelques éléments pour vous rassurer !

Numérique : Exemple détaillé

Avant l'écoute : j'anticipe

J’ai une vidéo intitulée Bot trust comme tout premier document du chapitre.

Bot est peut-être une abréviation. On va peut-être me parler de botanique ? De robots ?
Je ne connais pas trust. Ce mot ressemble à true. Ça a peut-être quelque chose à voir avec la vérité. La vérité sur la botanique ? Les robots ? Il peut donc s’agir d’un reportage...

Hypothèses :
What type? It may be a documentary or a report.
Who about? Robots? Plants?
When? I don't know.
Where? I don't know.
What about? Maybe it is about true plants or nature or about true robots!


1re écoute : la découverte

Lors de la première écoute, j’écoute le document et entends le mot trust répété plusieurs fois et accentué. J’entends aussi humans, better robots, build, test et cooperation.
Un narrateur parle d’un ton sérieux et parle comme s’il annonçait une information de dernière minute.

Confirmation / infirmation des hypothèses :
What type? It may be a documentary or a news report.
Who about? Robots? Plants?
When? I still don't know.
Where? I still don't know.
What about? Maybe it is about true plants or nature, about true robots. Maybe about what robots can do better than humans?
Trust
= mot-clef → à surveiller

2e écoute : le dégrossissement

Lors des écoute suivantes, je fais attention aux mots qui entourent trust et je repère plus de mots, tout ce que je peux :
Johnson, fact, trust = key to successful cooperative test, humans cannot be trusted ( je remarque également qu'on entend un cri / voit un personnage en pousser un autre), solution, robots, build better robots, trust exercises (on entend / voit un laser), mutual respect, bonds of artificial friendship, put that trust to the test

Déductions : Mots-clefs : trust (je m'interroge encore sur son sens), cooperation, robots Trust : Étroitement associé à la coopération (autre mot-clef). Je remarque aussi que lorsqu'il s'agit d'une négation, trust est associé à de la peur, et je comprends que cette notion peut être testée / éprouvée ou peut s’exercer. → De quoi ai-je besoin pour qu’une coopération fonctionne ? Trust = confiance

3e écoute : le peaufinage

Je structure mes propos.
What type? It is a news report presented by a man whose name is Johnson.
Who about? It is about robots.
When? N/A
Where? N/A
What about? It explains why robots are the solution to successful cooperative tests / successful cooperation.
→ Why? It is said that, unlike humans, robots can be trusted.
→ How? Robots can be better because they respect each other and their friendship is artificial.
→ What for? The experiment reveals that robots are better: they can be trusted for six more seconds than humans. This is irony (déduction bonus).

A2


Je peux comprendre des expressions et un vocabulaire courant relatif à ce qui me concerne de très près (moi-même, ma famille, les achats, l’environnement proche, les études). Je peux saisir l’essentiel de messages simples et clairs.

F
Conseils

  • Trouvez une forme adaptée à votre façon de travailler : notes linéaires, carte mentale ou tableau avec les principales Wh- questions, feel free!
  • Utilisez les mêmes notes au cours des différentes écoutes et aérez-les bien pour pouvoir ajouter des détails.
  • Tirez un petit trait à chaque changement d’interlocuteur pour signaler qui dit quoi ou changez de couleur.
  • Inventez vos propres abréviations et symboles.
  • Évitez le recto-verso, laissez votre main courir sur le papier, quitte à utiliser plusieurs rectos.
  • N’hésitez pas à fermer les yeux pour mieux vous concentrer sur ce qui est dit.
  • Changez de couleur à chaque écoute si cela vous aide.
  • Familiarisez-vous avec les différents accents.

Tips

Vous pouvez ralentir les podcasts sur le logiciel Audacity, en les téléchargeant puis en les modifiant à l’aide du logiciel (« Effets » → « Changer la vitesse »).

Vous pouvez ralentir la vitesse d’une vidéo YouTube en cliquant sur le petit engrenage dans la barre de lecture puis sur « Vitesse ».

Vous trouverez de nombreuses ressources sur Internet (vidéos avec sous-titres en anglais, podcasts avec script, etc.).

A
Avant l’écoute : an-ti-ci-pez

  • À la maison, remettez-vous bien en tête le thème de l’unité et le vocabulaire étudié en cours : une partie de celui-ci sera fort probablement utilisé.
  • Le jour J : lisez bien le titre de l’enregistrement. Il vous donne des informations sur son contenu.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?