Pronote
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

bilan

La nutrition à l'échelle cellulaire

Compétence : Travailler en autonomie.
1.

La nutrition des cellules animales

Lors de la respiration cellulaire, les cellules animales consomment du dioxygène et des nutriments pour fonctionner et produire de l’énergie.

Ces éléments sont apportés aux cellules par le sang ou l’hémolymphe, qui arrive dans les tissus par les capillaires sanguins.

Le fonctionnement de la cellule et la respiration cellulaire produisent des déchets comme le dioxyde de carbone et l’urée. Ceux-ci sont rejetés dans le sang puis éliminés hors de l’organisme par les échanges respiratoires et les reins.

Le saviez-vous ?

L’ensemble des capillaires chez un humain mesure 100 000 km de long.
2.

La nutrition des cellules végétales

Les cellules végétales produisent leur énergie, comme les autres cellules, par la respiration cellulaire.

Les cellules végétales chlorophylliennes (vertes) produisent leur propre matière organique, en transformant du dioxyde de carbone en glucides grâce à l’énergie lumineuse lors de la photosynthèse.

La matière organique produite lors de la photosynthèse sera utilisée par la respiration cellulaire et pour la croissance du végétal.
<