Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

La région, une échelle pour comprendre le territoire national
P.316-317

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

COURS 1


La région, une échelle pour comprendre le territoire national



Comment l’étude de la région permet-elle d’aborder les lignes de force du territoire national ?


A
La région, un espace proche

La région n’a pas toujours été un cadre administratif. La région, en géographie, est un mot très générique qui désigne une portion de l’espace terrestre. Sous l’Ancien Régime, on parlait des provinces. Depuis la Révolution française, la France est un État très centralisé, reposant sur le maillage serré des départements. La décentralisation entamée en 1982 a repris le mot pour désigner les régions administratives qui sont au départ des regroupements de départements.

La région est un espace vécu. Cette décision de donner plus de poids à la région fait suite aux travaux de nombreux géographes qui ont cherché ce qui faisait la cohérence d’un territoire à l’échelle régionale. Parmi eux, Armand Frémont (1933-2019), dans deux articles de 1972 et 1974 puis dans un livre, La Région, espace vécu (1976), défend l’idée que c’est par le ressenti et les pratiques quotidiennes de ses habitants que se définit une région.

Les régions ont fortement évolué. Depuis 1982, les régions ont acquis des compétences (en matière de transports avec par exemple les Trains express régionaux, ou d’éducation avec la gestion des lycées). Elles sont devenues des collectivités territoriales avec une fiscalité propre (leurs propres taxes pour financer leurs services). Leurs habitants ont commencé à s’identifier à elles. La réforme de 2016, qui a fait passer leur nombre de 27 à 18 (outre-mer compris), a considérablement étendu les limites de certaines d’entre elles, bien au-delà de l’« espace vécu » de leurs habitants. Leur budget a également doublé lors de la réforme de 2016.

B
Des régions en recomposition

La géographie classique distinguait les régions de part et d’autre d’une ligne Le Havre‑Marseille. Cette diagonale nord-ouest/sud-est séparait les régions industrialisées et urbaines au nord-est et celles plus rurales au sud et à l’ouest. Cette répartition a laissé des héritages visibles aujourd’hui : les bassins miniers en reconversion en Lorraine ou dans le Nord, une armature urbaine plus relâchée dans l’Ouest et le Sud-Ouest.

Aujourd’hui, la plupart des régions connaissent des mutations rapides. Les régions littorales et insulaires, outre-mer compris, cherchent à attirer les touristes et des investissements dans une concurrence mondiale. Certains territoires valorisent un atout pour rester compétitifs dans un domaine, en s’appuyant sur des savoir-faire : l’agroalimentaire dans les régions de l’Ouest, la logistique et le numérique dans les Hauts-de-France ou encore l’industrie pharmaceutique dans le Centre, la vallée de la Seine et à Lyon.

Les régions sont devenues des acteurs. Elles sont dotées d’un pouvoir exécutif élu au suffrage universel, le conseil régional, qui désigne un président de région. Plus grandes et plus peuplées depuis la réforme de 2016, les régions disposent d’un budget qui leur permet de conduire une politique, dans le cadre fixé par l’État. Le sentiment d’appartenance à certaines régions est fort, comme en Bretagne ou en Corse. Les régions se regroupent dans une association visant à défendre leur intérêt face aux pouvoirs publics nationaux et européens : Régions de France. La France reste cependant un pays très centralisé où beaucoup de décisions sont prises dans la capitale.

Chiffres-clés

ÎLE-DE-FRANCE :

19 %

de la population (12 millions d’habitants)


PIB par habitant :

58 000 €

(1er rang)



CORSE :

0,5 %

de la population (330 000 habitants)


PIB par habitant :

27 000 €

(16e rang)

Vocabulaire

  • Armature urbaine : répartition des villes dans un espace donné.

  • Collectivité territoriale : échelon territorial qui dispose d’un budget et de compétences (régions, départements, communes, etc.).

  • Décentralisation : transfert des pouvoirs et des compétences de la capitale vers les échelons inférieurs.

La réforme territoriale s'apparente à une recentralisation des politiques à l'échelon de la région.

Élisabeth Bonnet-Pineau, géographe, 2016.

Corpus documentaire


1
La reconversion du port de Pointe-à-Pitre pour le tourisme

La reconversion du port de Pointe-à-Pitre pour le tourisme

2
L’« espace vécu » d’après le géographe Armand Frémont (1933-2019)

La notion d’« espace vécu » trouble les perspectives habituelles des géographes. L’espace, la région, les lieux ne peuvent plus être considérés tout à fait comme des réalités objectives que le géographe examine sous le regard froid de la science. La région est aussi, elle est peut-être même essentiellement une réalité vécue, c’est-à-dire perçue, ressentie, chargée de valeur par les hommes. De là, l’angle sous lequel les géographes apprécient « normalement » les combinaisons régionales doit-il être lui-même réévalué. De nouvelles recherches s’intéressent ainsi particulièrement au « perçu » ou au « vécu », aux apports psychologiques entre les hommes et les lieux, révélateurs plus délicats mais aussi plus fidèles d’une réalité plus globale que celle qui est couramment prise en compte par une géographie dite « objective ».


Armand Frémont, « Recherches sur l’espace vécu », L’Espace géographique, Flammarion, 1976.

3
Répartition du budget 2019 de la région Occitanie

Répartition du budget 2019 de la région Occitanie

Questions

Parcours 1

1. Doc. 1 (⇧). Par quels moyens le port de Pointe-à-Pitre sʼintègre-t-il au tourisme mondial ?


2. Doc. 2 (⇧). Qu’apporte la notion d’espace vécu à la compréhension d’une région ?


3. Doc. 3 (⇧). Montrez que les compétences de la région concernent la vie quotidienne de ses habitants.


Parcours 2

Rédigez un texte, d’une vingtaine de lignes, montrant l’importance de la région dans le quotidien de ses habitants.
Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.