Histoire-Géographie-EMC - 1re Techno

Rejoignez la communauté !
Co-construisez les ressources dont vous avez besoin et partagez votre expertise pédagogique.
HISTOIRE
Th. 1
L'Europe bouleversée par la Révolution française (1789-1815)
Th. 2
Les transformations politiques et sociales de la France de 1848 à 1870
Th. 3
La Troisième République : un régime, un empire colonial
Th. 4
La Première Guerre mondiale et la fin des empires européens
GÉOGRAPHIE
Th. 1
La métropolisation : un processus mondial différencié
Th. 3
Les espaces ruraux : une multifonctionnalité toujours plus marquée
Th. 4
La Chine : des recompositions spatiales multiples
EMC
Axe 1
Fondements et fragilités du lien social
Axe 2
Les recompositions du lien social
Annexes
Biographies, Atlas, Notions, Rétrospective 2021
Géographie - Thème 2
Cours 2

Comment la production se traduit-elle par une croissance mondiale des flux ?

18 professeurs ont participé à cette page
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

A
Une augmentation mondiale des échanges économiques

  • Une séparation croissante des espaces de production et de consommation. Les espaces productifs sont de plus en plus dépendants les uns des autres : c'est le réseau international de production. Le volume des marchandises échangées dans le monde augmente chaque année de 3 % en moyenne, sauf en période de crise (2008, 2020).

  • Une augmentation des échanges. Cette tendance est encouragée par le libéralisme économique qui prône la liberté d'entreprendre et de commercer. Selon cette doctrine, les acteurs publics comme les États doivent limiter leur intervention sur les marchés. Ainsi, 150 pays adhèrent à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), qui les pousse à limiter les protections douanières pour augmenter les échanges.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

B
Des flux très divers et toujours plus nombreux

  • Une maritimisation croissante de l'économie mondiale. 90 % de ce que nous consommons passe par la voie maritime. Les navires sont de plus en plus grands et nécessitent d'importants aménagements (agrandissement des quais, des canaux, etc.). Le coût du transport maritime ne cesse de baisser, notamment grâce à la généralisation du conteneur. Dix millions d'entre eux entrent ainsi en France chaque année.

  • Des flux matériels qui restent prépondérants. Ces flux sont des biens de consommation, des pièces détachées, des matières premières ou encore des produits agricoles. Certains flux matériels sont illégaux (trafics de drogue ou d'armes par exemple).

  • Des flux immatériels qui progressent très vite. Il s'agit des flux financiers (investissements directs à l'étranger, échanges boursiers...) (Doc. 2) et d'informations. Internet permet la mise en réseau généralisée du monde et contribue à la croissance des flux immatériels. Les flux d'informations (mails, tweets, etc.) ont explosé avec plus de 4 milliards d'internautes aujourd'hui (Doc. 1).
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

C
Quelles limites à la croissance des flux ?

  • Des flux polarisés qui laissent des espaces en marge. Les principaux acteurs du commerce mondial sont la Chine (1er exportateur), les États-Unis (1er importateur), l'Union européenne et le Japon. Ils réalisent plus de la moitié des échanges commerciaux. Un grand pays comme l'Inde ne compte que pour 3 % du commerce mondial, moins que la France. Les pays les moins avancés (PMA) ne réalisent qu'environ 1 % du commerce mondial alors qu'ils regroupent 13,5 % de la population. La part des pays émergents (Brésil, Indonésie, Vietnam, etc.) progresse très vite.

  • Des flux ayant de fortes conséquences environnementales. Les flux matériels et immatériels entraînent de très importantes émissions de gaz à effet de serre, en partie responsables du changement climatique. Une des solutions serait de revenir à des circuits courts, c'est‑à‑dire de consommer des produits plus locaux. Des initiatives pour rendre le transport maritime moins polluant voient le jour, mais restent difficiles à mettre en place (Doc. 3).
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Notions


Flux

Réseau international de production


  • Flux : transfert de marchandises, d'individus, d'argent ou d'informations à travers un réseau.

  • Réseau international de production : ensemble des espaces productifs reliés entre eux à l'échelle mondiale.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Vocabulaire


Conteneur

Investissement direct à l'étranger (IDE)

Maritimisation


  • Conteneur : grosse boîte métallique aux dimensions standardisées, facile à empiler et pouvant être transportée aussi bien par bateau que par train ou camion.

  • Investissement direct à l'étranger (IDE) : investissement réalisé par une entreprise pour créer ou racheter une filiale dans un autre pays.

  • Maritimisation : processus d'accroissement des échanges internationaux par voie maritime.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Chiffres clés

  • 90 % de ce que nous consommons passe par la mer.

  • Les plus gros porte-conteneurs peuvent transporter 24 000 conteneurs.

  • Les pays les moins avancés (PMA) représentent 1 % du commerce mondial.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Supplément numérique

1. Quelle est la part des échanges maritimes dans le commerce mondial ?




2. Combien de conteneurs entrent en France chaque année ?




3. Un investissement réalisé par une entreprise pour créer ou racheter une filiale dans un autre pays est…




4. « Transfert de marchandises, d'individus, d'argent ou d'informations à travers le monde » est la définition…




5. Combien de pays adhèrent à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) ?


Afficher la correction
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Documents

Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 1
Le réseau mondial de câbles sous‑marins

Placeholder pour Le réseau mondial de câbles sous-marinsLe réseau mondial de câbles sous-marins
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Capture d'écran du site . Les câbles sous‑marins véhiculent 90 % des communications dans le monde.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 2
Carte interactive
Les IDE au Vietnam

Cliquez sur un élément de légende ou un titre pour l'afficher ou le masquer
Téléchargez cette carte .

Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Doc. 3
Un navire électrique pour réduire la pollution des transports

Placeholder pour Un navire électrique pour réduire la pollution des transportsUn navire électrique pour réduire la pollution des transports
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Long de 80 mètres, le Yara Birkeland est un navire de l'entreprise norvégienne Yara International. Transportant des engrais, son objectif est de contribuer à nourrir le monde tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Supplément numérique

Retrouvez une reportage sur .
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Questions

Parcours 1

1. Doc. 1 Citez trois espaces bien reliés et un espace mal relié au réseau de câbles sous‑marins.

2. Doc. 2 Décrivez la répartition des IDE à destination du Vietnam. Nommez les deux types d'espaces majoritairement destinataires des IDE.

3. Doc. 3 Décrivez le projet et ses objectifs.

Parcours 2

Montrez que les trois documents reflètent trois aspects de la mondialisation.
Afficher la correction

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.