Français 2de Bac Pro

Nouveau programme limitatif disponible !
Consultez en avant-première notre cahier de 50 pages sur "Rythmes et cadences de la vie moderne : quel temps pour soi ?"
Objet d’étude 1 : Devenir soi : écritures autobiographiques
S. 1
S’écrire entre les lignes
S. 2
De l’intime au public
Objet d’étude 2 : S’informer, informer : les circuits de l’information
S. 3
Crise sanitaire, crise de l’information
S. 4
Un événement, un flux d’informations
Objet d’étude 3 : Dire et se faire entendre : la parole, le théâtre, l’éloquence
S. 6
Jouer, plaire et persuader
Annexe
Séquence 5
Lecture 3/5

Le discours d'Hector aux soldats morts

Parcours de lecture - Jean Giraudoux, La guerre de Troie n'aura pas lieu

18 professeurs ont participé à cette page
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
Comment la réécriture théâtrale d'un mythe interroge-t-elle des situations contemporaines ?
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Texte

Écoutez l'extrait

Extrait


Hector finit par obtenir la paix. Il prononce un discours d'hommage aux soldats morts.

Acte II, Scène 5
ANDROMAQUE, HECTOR, PRIAM, DEMOKOS, HÉLÈNE.


Il [Hector] se place au pied des portes.
HECTOR. – Ô vous qui ne nous entendez pas, qui ne nous voyez pas, écoutez ces paroles, voyez ce cortège. Nous sommes les vainqueurs. Cela vous est bien égal, n'est-ce pas ? Vous aussi vous l'êtes. Mais, nous, nous sommes les vainqueurs vivants. C'est ici que commence la différence. C'est ici que j'ai honte. Je ne sais si dans la foule des morts on distingue les morts vainqueurs par une cocarde. Les vivants, vainqueurs ou non, ont la vraie cocarde, la double cocarde. Ce sont leurs yeux. Nous, nous avons deux yeux, mes pauvres amis. Nous voyons le soleil. Nous faisons tout ce qui se fait dans le soleil. Nous mangeons. Nous buvons... Et dans le clair de lune !... Nous couchons avec nos femmes... Avec les vôtres aussi...
DEMOKOS. – Tu insultes les morts, maintenant ?
HECTOR. – Vraiment, tu crois ?
DEMOKOS. – Ou les morts, ou les vivants.
HECTOR. – Il y a une distinction...
PRIAM. – Achève, Hector... Les Grecs débarquent...
HECTOR. – J'achève... Ô vous qui ne sentez pas, qui ne touchez pas, respirez cet encens, touchez ces offrandes. [...] Ce que j'ai à vous dire aujourd'hui, c'est que la guerre me semble la recette la plus sordide1 et la plus hypocrite pour égaliser les humains et je n'admets pas plus la mort comme châtiment ou comme expiation2 au lâche que comme récompense aux vivants. Aussi qui que vous soyez, vous absents, vous inexistants, vous oubliés, vous sans occupation, sans repos, sans être, je comprends en effet qu'il faille en fermant ces portes excuser près de vous ces déserteurs que sont les survivants, et ressentir comme un privilège et un vol ces deux biens qui s'appellent, de deux noms dont j'espère que la résonance ne vous atteint jamais, la chaleur et le ciel.
Jean Giraudoux
La guerre de Troie n'aura pas lieu,
acte II, scène 5, © Éditions Grasset & Fasquelle, 1935.

1. Ignoble.
2. Acceptation de la mort en réparation de ses fautes.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.
Placeholder pour Georges Paul Lerou, 1939, huile sur toile représentant une scène de 1915, château de Versailles et de Trianon, France.Georges Paul Lerou, 1939, huile sur toile représentant une scène de 1915, château de Versailles et de Trianon, France.
Le zoom est accessible dans la version Premium.

Georges Paul Leroux, Aux Éparges, soldats enterrant leurs camarades au clair de lune, 1939, huile sur toile représentant une scène de 1915, château de Versailles et de Trianon, France.
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Lecture numérique

Retrouvez le et le .
Ressource affichée de l'autre côté.
Faites défiler pour voir la suite.

Je découvre le texte

1. Comment Hector s'adresse-t-il aux morts ? Appuyez-vous sur des éléments précis du texte.
2. Quelle est la motivation d'Hector dans ce discours ? Repérez les marques de son implication dans le texte.
Afficher la correction

Une erreur sur la page ? Une idée à proposer ?

Nos manuels sont collaboratifs, n'hésitez pas à nous en faire part.

Oups, une coquille

j'ai une idée !

Nous préparons votre pageNous vous offrons 5 essais
collaborateur

collaborateurYolène
collaborateurÉmilie
collaborateurJean-Paul
collaborateurFatima
collaborateurSarah
Utilisation des cookies
Lors de votre navigation sur ce site, des cookies nécessaires au bon fonctionnement et exemptés de consentement sont déposés.