ACTIVITÉ 4



Liberté de pensée, liberté de conscience, laïcité





La liberté de pensée et la liberté de conscience constituent des libertés fondamentales. Inscrites dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 et rappelées dans la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948, elles sont le fruit d’une longue conquête et sont liées à l’un des grands principes républicains : la laïcité.

À l’aide des documents, réalisez une capsule vidéo dans laquelle vous expliquerez les principes de la liberté de conscience et de la laïcité.

Étape 1

Préparer son propos (Doc. 1 et 2)

Relevez les principales évolutions chronologiques du concept de laïcité.


4
La laïcité à l'école

Caricature de Zep pour la
brochure « La laïcité à l’école »
éditée par le canton de Genève
et publiée en 2016.
Caricature de Zep pour la brochure « La laïcité à l’école » éditée par le canton de Genève et publiée en 2016.

Vocabulaire

Blasphème : injure à l’encontre d’une religion.

Laïcité : attitude de neutralité vis‑à‑vis des religions : un État laïque ne reconnaît ni ne subventionne aucun culte.

Liberté de conscience : droit pour toute personne de croire – ou de ne pas croire – à ce qu’elle veut.

Liberté de pensée : droit pour toute personne d’avoir et de communiquer ses idées, ses opinions, ses croyances, etc.

L'analyse

❯ ❯ ❯ Avez‑vous mis en valeur les dates importantes, avez-vous défini les mots‑clés ?

❯ ❯ ❯ Avez‑vous expliqué les débats autour de la laïcité et du blasphème ?

Numérique

La laïcité, un concept à géométrie variable, sur FranceTV.

À découvrir ici.


COMPÉTENCES

Être capable de mettre à distance ses propres opinions et représentations.
S’exprimer en public de manière claire, argumentée, nuancée et posée.

Numérique

La Charte de la laïcité élaborée par le ministère de l’Éducation nationale.

À découvrir ici.

Étape 3

Réaliser une capsule vidéo

Sur un logiciel comme Tellagami, enregistrez une capsule vidéo expliquant les rapports entre liberté de conscience et laïcité.

Conseil : Pour réaliser votre capsule vidéo :
- créez votre personnage ;
- choisissez le décor ;
- enregistrez votre voix ;
- quand le résultat vous convient, partagez votre capsule vidéo.

3
Peut‑on critiquer les religions ?

Le blasphème a été défini par l’Église catholique comme « tout propos ou acte irrespectueux contre Dieu » et comme « une défaillance dans l’expression de la foi ». La notion de blasphème n’a donc de sens que du point de vue des religions. Ce sont elles qui déterminent en effet ce qui est injurieux ou diffamatoire envers elles‑mêmes. Ce sont elles qui interdisent le blasphème car elles prétendent avoir le monopole de la vérité et du sacré. […]

Certains prétendent aujourd’hui qu’il faudrait limiter la critique des religions au nom du respect qui leur serait dû en raison des fonctions qu’elles assurent dans la société et qui peuvent favoriser l’intégration et maintenir la paix civile. […] Il est vrai que le délit de blasphème subsiste plus ou moins dans le Code pénal de nombre d’États de l’Union européenne (Allemagne, Autriche, Espagne, Finlande, Grèce, Italie, Irlande, Malte, Norvège, Pologne, Royaume‑Uni). […]

En République laïque et démocratique, le blasphème n’existe pas. […] La justice publique n’a pas à faire respecter les dogmes religieux. La liberté de blasphémer est un droit découlant de la liberté de pensée et d’expression. La liberté de pensée est absolue ou elle n’est pas.


Jean‑Paul Scot, « Liberté de conscience et respect de la laïcité », L’humanite.fr, 9 janvier 2015.

Axe 2 : Garantir les libertés, étendre les libertés : les libertés en débat

Chap 1. Libertés, égalités, discriminations
Chap 2. L'exercice de la liberté
Chap 3. Libertés en question

Étape 2

Rédiger un texte (Doc. 3 et 4)

1. Relevez les limites à la liberté de conscience.


2. Rédigez le texte de votre capsule vidéo.

2
Que dit la loi ?

Art. 10. Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi.
Art. 11. La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi.

Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, 1789.


Art. 1. La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l’intérêt de l’ordre public.
Art. 2. La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. […]

Le reste du texte de loi fixe les modalités d’application de celle-ci (répartition des biens de l’Église, associations cultuelles, etc.).


Loi sur la séparation des Églises et de l’État, 1905.

1
Repères historiques sur la laïcité

Repères historiques sur la laïcité
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?