Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


BILAN


Corps humain : de la fécondation à la puberté




Un exemple de carte mentale pour retenir

Un exemple de carte mentale pour retenir, Chapitre 14

Notre planète

Chez la plupart des tortues, des œufs incubés à basse température donnent préférentiellement des mâles et inversement. Cela s’explique par des gènes qui s’expriment ou non selon la température.

L’essentiel du cours en vidéo :


1
Le sexe chromosomique [activité 3]

  • L’identité sexuelle biologique est déterminée génétiquement dès la fécondation par les chromosomes sexuels :
      - la présence du gène SrY situé sur le chromosome Y permet la différenciation des gonades indifférenciées en testicules ;
      - en absence de SrY, des déterminants génétiques féminins permettent la différenciation des gonades indifférenciées en ovaires.

Un schéma bilan

Schéma Bilan, Chapitre 14

Mots-clés

  • Cellule de Leydig : cellule sécrétrice de téstostérone (aussi nommée cellule interstitielle car située entre les tubes séminifères).

  • Corps jaune : résultat de la transformation du follicule ayant libéré l'ovule. Il produit la progestérone et des œstrogènes.

  • Follicule : ensemble sphérique de cellules contenant l'ovocyte, présent dans l'ovaire et qui se développe durant le cycle ovarien.

  • Gène SrY : gène situé sur le chromosome Y et déterminant le sexe masculin.

  • Gonades : organes pairs produisant les gamètes. Indifférenciées au départ, elles se différencient en ovaires ou testicules.

  • Hormones sexuelles : molécule sécrétée par une cellule dite endocrine, circulant dans le sang et agissant à distance sur un organe cible.

  • Puberté : étape de la vie où les appareils sexuels commencent à produire des gamètes et où les caractères sexuels secondaires se développent.

  • Tubes séminifères : structures tubulaires présentes dans le testicule (environ 400), qui sont le lieu de formation des spermatozoïdes.

2
Le fonctionnement des appareils sexuels [activités 1, 2, 4]

  • À partir de la puberté, la production des hormones sexuelles, œstrogènes et progestérone chez la femme, testostérone chez l’homme, entraîne l’apparition des caractères sexuels secondaires et le fonctionnement des appareils sexuels.

  • La testostérone produite par les cellules de Leydig permet la production continue de spermatozoïdes dans les tubes séminifères.

  • Les 14 premiers jours du cycle, les follicules en croissance produisent des œstrogènes, ce qui permet à la muqueuse utérine de s’épaissir. Après ovulation (une fois par cycle, jusqu’à la ménopause), le corps jaune produit des œstrogènes et de la progestérone, préparant la muqueuse à une grossesse éventuelle. S’il n’y a pas de nidation (implantation de l’embryon dans la muqueuse utérine), le corps jaune régresse et la muqueuse est éliminée lors des règles, dont l’apparition marque le début d’un nouveau cycle.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?