Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Sols et production de biomasse
P.140-141

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

BILAN

Sols et production de biomasse





1
Structure, composition et formation des sols [activité 1]

  • Le sol est structuré en différentes couches nommées horizons et il repose sur la roche mère. Il est composé d’une fraction minérale, de matière organique issue d’organismes morts ainsi que d’êtres vivants.

  • Un sol se forme à partir d’une roche mère qui a subi des altérations physique (par l’action de l’alternance gel/dégel par exemple), chimique (par l’action de l’eau par exemple) et biologique (par l’action de racines en croissance par exemple).

  • Le type de sol dépend de plusieurs facteurs : nature de la roche mère, climat, activité biologique plus ou moins importante.

2
Les êtres vivants du sol et leurs rôles [activité 2]

  • Le sol contient de nombreux êtres vivants décomposeurs, comme les lombrics, collemboles, iules, bactéries et champignons.

  • Ces décomposeurs, qui permettent la dégradation de la matière organique en matière minérale, s’inscrivent plus largement dans un cycle de la matière à l’échelle de l’écosystème, grâce aux réseaux trophiques. La matière organique de la biomasse est en effet recyclée en matière minérale qui entrera de nouveau dans la production d’une biomasse.

3
La production de biomasse végétale [activité 3]

  • Les végétaux sont des producteurs primaires qui sont dépendants de la disponibilité des ressources minérales du sol pour la production de leur propre biomasse.

  • Les complexes argilo-humiques présents dans le sol permettent de retenir des éléments essentiels et de les rendre disponibles pour la nutrition des végétaux.

  • Les agriculteurs peuvent utiliser des engrais pour enrichir les sols en ions minéraux et ainsi augmenter leurs rendements. Ces engrais peuvent être minéraux, organiques (ils libéreront des éléments minéraux après décomposition), voire biologiques (organismes vivants pouvant améliorer la composition des sols).

  • L’augmentation de la biomasse végétale se traduit en une augmentation générale de la biomasse de l’écosystème, par circulation de la matière dans les réseaux trophiques.

Mots-clés

  • Biomasse : masse totale des êtres vivants présents sur une surface donnée.

  • Décomposeurs : catégorie d'êtres vivants qui décomposent la matière organique en matière minérale (ex. : lombric).

  • Matière organique : matière produite pas les êtres vivants.

  • Réseaux trophiques : ensemble des chaînes alimentaires reliant des individus dans un écosystème.

Au quotidien

Mettre nos déchets végétaux au compost permet de refermer le cycle que nous brisons en exportant la matière des champs vers nos assiettes. En effet, nous fournissons de la matière organique qui sera recyclée par les décomposeurs.

Un exemple de carte mentale pour retenir

Carte mentale pour retenir Chapitre 9 de SVT

Un schéma bilan

Schéma Bilan du chapitre 9 de SVT

L’essentiel du cours en vidéo :

Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.