LANGUE
LEXIQUE


FICHE 2

La formation des mots




S'EXERCER

Voir les réponses

4
★★☆
a. Relevez les mots de la même famille.
b. À quelles classes grammaticales appartiennent-ils ?

1. Au voleur ! au voleur ! à l’assassin ! au meurtrier ! Justice, juste Ciel ! Je suis perdu, je suis assassiné ! on m’a coupé la gorge, on m’a dérobé mon argent.

(Molière, L’Avare, 1668.)



2. Je dis que la peste soit de l’avarice, et des avaricieux.

(Molière, L’Avare, 1668.)



3. Ô douleurs de l’amour, anges exigeants, voilà que je vous imagine à l’image même de mon amour que je confonds avec lui…

(Gustave Flaubert, Madame Bovary, 1857.)



4. Ce n’étaient qu’amours, amants, amantes.

(Robert Desnos, « Ô douleurs de l’amour ! », À la mystérieuse, 1926.)



5. Tu t’honores toi-même, et celui qui honore
L’honneur que tu lui fais par ta docte chanson.

(Joachim du Bellay, Les Regrets, 1558.)



Voir les réponses

2
★☆☆
a. Classez les mots suivants en deux familles.
b. Quel est le radical de chacune d’elles ?
  • Courir
  • Courageux
  • Course
  • Encourager
  • Accourir
  • Courage
  • Parcourir
  • Découragement
Famille 1 : Famille 2 :
Radical 1 : Radical 2 :

c. Comment les mots sont-ils construits ?

Voir les réponses

3
★★☆
Dans chaque liste, relevez l’intrus. Justifiez votre réponse.

1. Habitation, habitude, habitable, habitat.


2. Ferme, fermentation, fermenter, ferment.


3. Finalement, finitude, finesse, finale, finition.


4. Grosseur, grossir, groseille, gros, dégrossir.


Voir les réponses

 ► Vers le bac 


5
★★★
Expliquez comment est formé chacun des mots en gras et donnez son sens étymologique.


La conversion véritable consiste à s’anéantir devant cet Être souverain qu’on a irrité tant de fois, et qui peut nous perdre légitimement à toute heure ; à reconnaître qu’on ne peut rien sans lui, et qu’on n’a rien mérité de lui que sa disgrâce. Elle consiste à connaître qu’il y a une opposition invincible entre Dieu et nous […].

Blaise Pascal, Pensées, VI, 1670.


VÉRIFIER

Voir les réponses

1
★☆☆
Choisissez la ou les bonne(s) réponse(s).

1. Les mots de la même famille ont le même




2. Les mots dérivés peuvent être obtenus par





3. La transposition est un emprunt à une langue ancienne ou étrangère :


RETENIR


Les mots héréditaires sont issus d'une langue ancienne et ont subi des évolutions morphologiques.
Caballus (latin) a donné cheval.

Les emprunts viennent d'une langue ancienne ou étrangère et sont utilisés tels quels. wagon, soprano, alcool, taboulé
Ils sont néanmoins intégrés au français : ils prennent par exemple un -s au pluriel.

Les mots simples sont formés d’un simple radical. mer

Les mots composés sont formés de deux mots simples au moins. Ils peuvent être :
juxtaposés vert pomme, bleu ciel
liés par un trait d’union chou-fleur, brise-glace
liés par une préposition salle à manger
soudés portemanteau, portefeuille

Les mots dérivés sont construits par l’ajout :
d’un préfixe, qui modifie le sens du mot. recommencer, antiphrase
d’un suffixe, qui ajoute une nuance de sens et peut également modifier la classe grammaticale du mot.
verdâtre, fadasse, fléchette, lenteur
d’un préfixe et d’un suffixe. immangeable

Les mots ayant le même radical appartiennent à la même famille.
mer, émerger, marin, maritime, amerrissage
Cependant, certains mots qui se ressemblent n’ont en fait pas le même radical et n’appartiennent donc pas à la mêm