Pronote
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Activité enquête

Qu'est-ce qu'une théorie scientifique ?

Compétence : Distinguer une croyance ou une idée d'un savoir scientifique.

Des idées reçues sur l'évolution.

« En 2007, une étude a été faite auprès de Français pour qu’ils résolvent une énigme. Pourquoi de plus en plus d’éléphants naissent-ils sans défenses dans les régions d’Afrique fréquentées par des braconniers1 ? 72 % des participants évoquent que les éléphants veulent éviter d’être tués pour leurs défenses. Une partie d’entre eux pensent qu’ils ont ainsi un raisonnement qui correspond à la théorie de la sélection naturelle de Darwin. »

« La résistance au darwinisme : croyances et raisonnements », Gérard Bronnier, Revue Française de biologie, 2007.

1. personnes qui tuent les éléphants pour revendre l’ivoire de leurs défenses.
Doc. 1
Des conceptions fausses de la théorie de l’évolution de Darwin.

Votre mission

La théorie de l’évolution des espèces n’est pas toujours bien comprise. Vous décidez alors de faire un compte rendu sous la forme d’un Vrai/Faux argumenté pour expliquer au reste du collège ce qu’est une théorie scientifi que.
Sommaire
  • Des observations diverses de l'évolution
  • Un modèle explicatif
  • Un modèle que l'on peut tester

Des observations diverses de l'évolution

 
Année
Fréquence de la mutation Ester4 (%)
1986
5
1991
21
1995
50
1999
49
2003
60
Doc. 4
Une étude génétique de la résistance aux insecticides chez les moustiques.
Des insecticides sont régulièrement répandus dans la région de Montpellier. La mutation Ester4 confère une résistance à ces insecticides chez les moustiques. Ces mutations sont désavantageuses dans les zones non traitées car les moustiques consomment davantage d’énergie.
CACHER LES INFORMATIONS

Le principe de la sélection naturelle énoncé par Darwin.

« Si, au milieu des conditions changeantes de l’existence, les êtres organisés1 présentent des différences individuelles [...] ; s’il se produit, entre les espèces [...] une lutte sérieuse pour l’existence à un certain âge [...] alors [...] il serait très extraordinaire qu’il ne se soit jamais produit des variations utiles à la prospérité de chaque individu [...]. Si des variations utiles à un être organisé quelconque se présentent quelquefois, assurément les individus qui en sont l’objet ont la meilleure chance de l’emporter dans la lutte pour l’existence ; puis, en vertu du principe si puissant de l’hérédité, ces individus tendent à laisser des descendants ayant le même caractère qu’eux. J’ai donné le nom de sélection naturelle à ce principe de préservation. »

1. organismes.

L’Origine des espèces, Charles Darwin, 1859.

J. Cameron/Wikimedia

Un modèle explicatif
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

INFORMATIONS SUR LE DOCUMENT
Chargement de l'image haute définition
loader
Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?