Pronote
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

bilan

Le fonctionnement de l'organisme lors d'un effort musculaire

Compétence : Travailler en autonomie.
1.

L’adaptation des appareils respiratoire et cardiovasculaire

Lors d’un effort musculaire, le fonctionnement de l’organisme est modifié : les rythmes cardiaque et respiratoire s’accélèrent.

Ces modifications et celles affectant les vaisseaux sanguins permettent d’apporter davantage de sang aux muscles. Ils sont ainsi approvisionnés selon leurs besoins en dioxygène et en nutriments au cours d’un effort. Ces réponses permettent une adaptation à l’effort.

Le saviez-vous ?

Au repos, le coeur pompe environ 5 L de sang par minute (la totalité du volume sanguin).
2.

Le rôle du système nerveux

Le système nerveux intervient à toutes les étapes d’une activité physique : il contrôle les mouvements et l’activité cardio-respiratoire.

Le système nerveux central est le « centre de commande » et les nerfs le relient aux organes.

Le saviez-vous ?

Les messages dans le système nerveux circulent à près de 350 km/h, ce qui explique la vitesse des réflexes, par exemple pour attraper une balle.
3.

Les limites physiologiques et la tentation du dépassement

Le corps humain a ses limites face à un effort. Ces limites physiologiques dépendent de l’activité cardio-respiratoire, qui ne peut plus alimenter correctement les muscles à partir d’un certain effort.

Les capacités cardio-respiratoires peuvent être augmentées grâce à un entrainement. Le surentrainement est cependant un risque pour la santé.

La tentation du dopage est alors forte pour pouvoir se « surpasser », ce qui peut avoir de graves conséquences sur les performances et la santé.

Le saviez-vous ?

L’entrainement permet au coeur de faire circuler le sang plus efficacement. Chez les grands sportifs, le coeur bat deux fois plus lentement au repos que chez une personne non sportive.
Les limites physiologiques et la tentation du dépassement
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

INFORMATIONS SUR LE DOCUMENT
}
DYS
Illustation document Le saviez-vous ?
Illustation document Les limites physiologiques et la tentation du dépassement

Les limites physiologiques et la tentation du dépassement

1
Le corps humain a ses limites face à un effort. Ces limites physiologiques dépendent de l’activité cardio-respiratoire, qui ne peut plus alimenter correctement les muscles à partir d’un certain effort.

Les capacités cardio-respiratoires peuvent être augmentées grâce à un entrainement. Le surentrainement est cependant un risque pour la santé.

La tentation du dopage est alors forte pour pouvoir se « surpasser », ce qui peut avoir de graves conséquences sur les performances et la santé.
Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?