Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

S'entrainer
P.303

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Exercices


S'entrainer




Je me teste

Exercice 1 : Pour chaque proposition, choisissez la bonne réponse.

Voir les réponses
1
Lors d'un effort musculaire :











2
Lors d'un effort, le système nerveux :











3
Les limites physiologiques de l'organisme :







Voir les réponses

Exercice 2 : Complétez les phrases suivantes.

Voir les réponses
1
Le intervient dans tous les processus d’ du corps à l’effort, du contrôle des fréquences et au contrôle de la contraction musculaire.

2
Comme l’ ne peut améliorer indéfiniment les capacités cardio-respiratoires ou musculaires, certains athlètes ont recours à des , ce qui comporte des risques.

Voir les réponses

Exercice 3 : Trouvez l'intrus et justifiez cotre choix.

Voir les réponses
1
Muscles ; cœur ; foie ; poumons.



2
Cerveau ; vaisseau sanguin ; nerf ; moelle épinière.



Voir les réponses

Exercice 4 : Construisez une phrase avec les mots suivants.

Voir les réponses
1
Effort physique ; modifications ; rythmecardiaque ; besoins musculaires.



2
Système nerveux ; adaptation à l’effort ; centres nerveux ; nerfs ; organes.



3
Limites physiologiques ; entrainement ; surentrainement ; dopage ; santé.



Voir les réponses

Je m'entraîne

Exercice 5 : Un test d'effort pour intégrer l'équipe.

Voir les réponses
Le directeur sportif d’une équipe professionnelle de cyclisme décide de faire passer un test d’effort à un jeune coureur avant de lui faire signer son premier contrat professionnel. Le principe est simple : le coureur est soumis à un effort d’intensité croissante. Durant l’effort, on mesure sa fréquence cardiaque (battements par minute : bpm), ainsi que sa consommation de dioxygène (VO2 en mL/min/kg).

1
Déterminez les valeurs de la fréquence cardiaque maximale et de la consommation maximale de dioxygène.



2
À l’aide de ce graphique et de vos connaissances, expliquez ce que l’on appelle les limites physiologiques de l’organisme.



Voir les réponses

Exercice 6 : L'entrainement en altitude.

Voir les réponses
Avant chaque grande compétition internationale, quel que soit le sport concerné, les sportifs effectuent souvent des stages en altitude afin de parfaire leur préparation physique.

1
Expliquez les effets d’un séjour en altitude sur l’organisme et l’intérêt de ce genre de stage pour les sportifs.



2
Quel genre de pratique permettrait d'arriver aux mêmes résultats ?



3
Sachant que le volume de globules rouges n’augmente plus au bout d’une semaine en altitude, proposez une hypothèse expliquant les dangers d’une injection d’EPO par rapport à un séjour en altitude.



Voir les réponses

Doc. 1
Les variations de la fréquence cardiaque et de la consommation de dioxygène pour un effort physique d’intensité croissante.

<stamp theme='svt-green1'>Doc. 1</stamp> Les variations de la fréquence cardiaque et de la consommation de dioxygène pour un effort physique d’intensité croissante.


Doc. 2
Les effets d’un séjour en haute altitude sur l’organisme.

<stamp theme='svt-green1'>Doc. 2</stamp> Les effets d’un séjour en haute altitude sur l’organisme.

Un volume excessif de globules rouges épaissit le sang, ce qui peut être dangereux pour la santé.

Je résous un problème

Exercice 7 : Le contrôle du rythme cardiaque.

Voir les réponses
Le cœur est un organe « automatique » : il « bat » en dehors de notre volonté et son rythme s’adapte à un effort musculaire soudain, sans que l’on ait à y penser.

1
À partir des documents et de vos connaissances, montrez que le fonctionnement du cœur est sous le contrôle du système nerveux.



Voir les réponses

Doc. 1
Un schéma du protocole expérimental.

<stamp theme='svt-green1'>Doc. 1</stamp> Un schéma du protocole expérimental.


On réalise des expériences de sections à différents niveaux : le centre nerveux bulbaire (qui fait partie du système nerveux central), le nerf vague et le nerf sympathique.

Doc. 2
Des résultats de quelques expériences sur le rôle du système nerveux dans le contrôle du rythme cardiaque.

Destruction du centre nerveux bulbaire  Modification de la fréquence cardiaque
Nerf vague sectionné Nerf sympathique intact Augmentation de la fréquence cardiaque
Nerf vague intact Nerf sympathique sectionné  Diminution de la fréquance cardiaque
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.