Pronote
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Fiche orthographe

3 - Les accords du participe passé

DYS

a. Le participe passé employé comme adjectif

Employé comme adjectif, il s’accorde de la même façon qu’un adjectif, c’est-à-dire avec le nom auquel il se rapporte.
> Un problème résolu.
> Des solutions trouvées.
RAPPEL : Pour savoir si un participe passé masculin se termine par une voyelle (-é, -i, -u) ou par une consonne (-s, -t) on le met au féminin.
> finie : fini
> prise : pris

b. Le participe passé employé avec l'auxiliare être

Il s’accorde toujours avec le sujet du verbe.
> Victor est parti.
> Sonia et Fanny sont parties.
ATTENTION : Quand on trouve à la fois être et avoir, il s’agit en fait de l’auxiliaire être conjugué à un temps composé.
> Elle a été punie : Elle est punie.

(Voir p. 476 pour les temps composés de l'indicatif : formation)

c. Le participe passé employé avec l'auxiliaire avoir

  • Il ne s’accorde jamais avec le sujet du verbe.
> Raphaëlle a téléphoné.
> Raphaëlle et Lucie ont téléphoné.
  • Il s’accorde avec le COD, s’il y en a un et si celui-ci est placé avant le verbe.

> J’ai téléphoné à Sarah pour la féliciter. Je lui ai téléphoné. : lui n’est pas un COD mais un COI (on téléphone à quelqu’un).
REMARQUE : Le participe passé ne s’accorde pas si le COD est le pronom neutre en.
> Des livres, j’en ai lu beaucoup.
  • Il ne s'accorde pas non plus s'il s'agit d'un verbe impersonnel.
> Quelle patience il a fallu !

(Voir p. 449 pour les compléments essentiels du verbe)

d. Accord des participes passé des verbes de forme pronominale

  • Le participe passé s’accorde avec le sujet du verbe :
    • si c’est un verbe qui n’existe qu’à la forme pronominale
> Charlotte s’est évanouie. (Le verbe évanouir n’existe pas.)
    • si c’est un verbe pronominal de sens passif
> Les tableaux se sont bien vendus. (Ils ne se sont pas vendus eux-mêmes, quelqu’un les a vendus.)
  • Le participe passé s’accorde avec le COD si on peut en voir un et qu’il est placé avant le verbe.
> Elle s’est lavée. (Elle a lavé qui ? : s’ = elle-même.)
> Les lettres qu’ils se sont écrites ont été conservées. (Ils ont écrit quoi ? : les lettres.)
Mais
> Ils se sont téléphoné (Ils ont téléphoné à qui ? : se est COI.)
> Elle s’est lavé les mains. (Elle a lavé quoi ? : les mains ; le COD est placé après ; à qui ? : à s’ = elle-même : COI.)

Cas du participe suivi d’un infinitif
La structure est plus complexe mais elle ne pose pas de problème si l’on se pose les bonnes questions :
> Les enfants que j’ai entendus chanter... : le COD que, placé avant, complète bien le verbe : j’ai entendu (quoi ?) les enfants chanter.
> Les efforts qu’il a dû faire... : le COD que, placé avant, complète l’infinitif faire, pas le verbe devoir. : Il a dû (quoi ?) faire des efforts (le COD de dû est placé après le verbe).
REMARQUE : les participes fait et laissé sont invariables quand ils sont suivis d’un infinitif
> Je les ai laissé parler.
> Je les ai fait s’asseoir.
Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?