Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

L’évolution de deux empires
P.38-39

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Lecture de docs


L’évolution de deux empires




Compétence

J'utilise un document : je cite, j'extrais et j'exploite des informations (image, texte, carte)

Doc. 1
Basile II, basileus de l’Empire byzantin

<stamp theme='his-green2'>Doc. 1</stamp> Basile II, basileus de l’Empire byzantin

<stamp theme='his-green2'>Doc. 1</stamp> Basile II, basileus de l’Empire byzantin

Basile II (à gauche sur la pièce) est basileus de 976 à 1025  : c’est l’un des règnes les plus longs de l’Empire byzantin et, avec celui de Justinien (527-565), l’un des plus glorieux. Il est coempereur avec son frère, Constantin VIII (à droite sur la pièce). Tous deux sont ici couronnés et tiennent une croix dans la main.

Doc. 2
Le partage de l’Empire carolingien au traité de Verdun (843)

<stamp theme='his-green2'>Doc. 2</stamp> Le partage de l’Empire carolingien au traité de Verdun (843)

Louis le Pieux (814-840) est l’unique successeur de Charlemagne et maintient l’Empire carolingien. Mais, à sa mort, ses trois fils se disputent l’empire. En 842, à Strasbourg, Charles et Louis font le serment de s’entraider contre leur frère Lothaire  : c’est le serment de Strasbourg, le plus ancien texte rédigé en vieux français et en vieil allemand. En 843, l’empire est divisé en trois, lors du traité de Verdun. Lothaire garde le titre impérial.

Doc. 3
Le schisme de 1054 : le pape Léon IX excommunie le patriarche Michel

Léon IX est pape de 1049 à 1054. Il reproche aux Byzantins de développer des pratiques religieuses de plus en plus différentes des siennes.

En raison de ses erreurs et de ses nombreuses autres fautes, notre seigneur le pape Léon avait fait des reproches au patriarche Michel. Mais celui-ci a négligé de demander pardon [...]. C’est pourquoi, voyant la foi catholique attaquée à Constantinople, le très vénérable pape notre seigneur a décidé d’exclure Michel de l’Église, s’il ne reconnaissait pas ses erreurs.


Écrits concernant le schisme entre les Églises grecques et latines, XIᵉ siècle, archives du Vatican.

Doc. 4
La prise de Constantinople par les croisés (1204)

Les chrétiens venus d’Occident et les chrétiens d’Orient s’affrontent. Au lieu d’aller jusqu’à Jérusalem, le but de la croisade, les soldats chrétiens s’emparent de Constantinople en 1204. Cet épisode confirme la séparation entre les deux Églises, un siècle et demi après le schisme.

Les chefs de l’armée franque engagèrent les Vénitiens à garder la mer et ils placèrent du côté de la terre des troupes considérables. Ils firent alors retentir leurs trompettes, déployèrent leurs bannières, marchèrent en ordre, les fantassins d’un côté et les cavaliers de l’autre, et commencèrent à piller la ville. Ils se répandirent ensuite dans tout le pays, à travers les villes et villages de la Romanie et détruisirent tout.


Chronique de Morée, début du XIVᵉ siècle.

Doc. 4
La prise de Constantinople par les croisés (1204)

<stamp theme='his-green2'>Doc. 4</stamp> La prise de Constantinople par les croisés (1204)
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.