Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Que se passe-t-il quand plusieurs gènes et allèles participent à un même caractère ?
P.226-227

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Activité documentaire


Que se passe-t-il quand plusieurs gènes et allèles participent à un même caractère ?




Compétence

Communiquer et argumenter en utilisant un langage scientifique.

Problématique

Qu’est-ce qui détermine la forme d’un caractère chez un être vivant ?

Un lien entre gène et caractère pas si simple

Doc. 1
Une variété de couleurs chez une belle-de-nuit.

<stamp theme='svt-green1'>Doc. 1</stamp> Une variété de couleurs chez une belle-de-nuit.

Chez de nombreuses espèces, les individus possèdent deux allèles pour la plupart des gènes. La relation entre gène et caractère n’est pas si simple. Par exemple, ces belles de-nuit très colorées présentent des taches qui n’étaient pas visibles chez les plantes parentes et qui varient selon les descendants.

A

La mucoviscidose

Doc. 2
L’origine génétique de la mucoviscidose.

La mucoviscidose est une maladie génétique humaine qui touche principalement les poumons et le système digestif. Elle entraine notamment des difficultés respiratoires et des infections pulmonaires très fréquentes. Elle est causée par un allèle m non fonctionnel du gène CFTR situé sur le chromosome 7. Ce gène existe chez la majorité des gens sous une forme allélique M fonctionnelle.

Doc. 3
La dominance et la récessivité des allèles.

Si un allèle détermine la forme d’un caractère même s’il est présent en un seul exemplaire, il est considéré comme dominant. Un allèle est récessif s’il détermine la forme du caractère lorsqu’il est présent en deux exemplaires. Si les deux allèles participent à la forme du caractère chez un individu, les allèles sont codominants.

Doc. 4
Les allèles présents et les caractères correspondants dans une famille dont certains membres ont la mucoviscidose.

<stamp theme='svt-green1'>Doc. 4</stamp> Les allèles présents et les caractères correspondants dans une famille dont certains membres ont la mucoviscidose.

B

Le pelage chez les chats


Doc. 5
Des chats de différentes couleurs.

<stamp theme='svt-green1'>Doc. 5</stamp> Des chats de différentes couleurs.

Doc. 6
Trois des gènes impliqués dans la couleur du pelage du chat.

Gène A (agouti) B (black) D (dilution)
Allèles existants A (dominant) ou a (récessif) B (dominant), b ou b1 (récessif) D (dominant) ou d (récessif)
Aspect du pelage Taches ou rayures (A) ou pelage uniforme (a) Noir (B), chocolat (b) ou cannelle (b1) Couleur d'origine (D) ou diluée (d) ex. : un pelage noir devient gris-bleu

C

La robe écaille de tortue


Doc. 7
Une femelle écailles de tortue.

<stamp theme='svt-green1'>Doc. 7</stamp> Une femelle écailles de tortue.


Doc. 8
Les chromosomes et allèles du gène O selon le pelage du chat.

<stamp theme='svt-green1'>Doc. 8</stamp> Les chromosomes et allèles du gène O selon le pelage du chat.

La robe écaille de tortue est spécifique aux femelles chez les chats. Elle est déterminée par le gène O. Deux allèles existent : O et o.

La mucoviscidose


Vocabulaire

La dominance : concerne un allèle à l’origine d’un caractère dès qu’il est présent.
La récessivité : concerne un allèle responsable d’un caractère quand il est la seule version du gène présente chez un individu.

Pistes d'exploitation

Voir les réponses
1
Indiquez les allèles portés par une personne atteinte de la mucoviscidose. Déterminez si l'allèle m est dominant, récessif ou codominant.



2
Représentez les chromosomes et les allèles qu’ils portent dans une cellule de chat au pelage uniforme cannelle.



3
Expliquez pourquoi seules les femelles peuvent avoir le pelage écaille de tortue.



4
Conclusion Expliquez, sous la forme de votre choix, pourquoi il est souvent difficile de faire le lien entre un caractère et les allèles portés par un individu.



Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.