Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Les conditions des femmes au XIXᵉ siècle
P.186-187

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Lecture de docs


Les conditions des femmes au XIXᵉ siècle




Compétence

  • Je comprends et j'interprète des documents non littéraires et des images.
  • Je comprends et j'interprète un texte littéraire

Doc. 1
Les femmes, travailleuses de la terre

<stamp theme='his-green2'>Doc. 1</stamp> Les femmes, travailleuses de la terre

Dans une France majoritairement rurale, l’agriculture est le premier secteur d’emploi féminin. Au sein des exploitations familiales, l’épouse ou la fille sont des piliers du monde agricole.
Ce document montre la participation des femmes aux travaux collectifs de la moisson : une fois  le grain séparé des épis, elles ramassent la paille. Les femmes ont également en charge l’entretien de la ferme, le soin des animaux et du potager.

Doc. 2
Un atelier de couturières au début du XXᵉ siècle

<stamp theme='his-green2'>Doc. 2</stamp> Un atelier de couturières au début du XXᵉ siècle

Avec l’industrialisation, certains métiers sont dévolus aux femmes. Le secteur textile concentre les trois quarts de l’emploi industriel féminin vers 1900. Beaucoup de ces ouvrières sont jeunes : au XIXe siècle, le travail des femmes et des enfants permet de faire vivre les familles ouvrières.

Doc. 3
Une représentation des femmes au début du XIXᵉ siècle

L’auteur est un militant athée de la Révolution française : il nie l’existence de Dieu et met en avant la raison, c’est à-dire la capacité des hommes à bien juger. Il rédige ce long projet au moment de l’élaboration du Code civil.

La Raison veut que chaque sexe soit à sa place, et s’y tienne. Les choses vont mal, quand les deux sexes empiètent l’un sur l’autre. La lune et le soleil ne luisent point ensemble. [...]

La Raison veut que les sexes diffèrent de talents comme d’habits. Il est aussi révoltant et scandaleux de voir un homme coudre, que de voir une femme écrire ; de voir un homme tresser des cheveux, que de voir une femme tourner des phrases [...].

La Raison veut que l’on dispense les femmes d’apprendre à lire, à écrire, à imprimer, à graver, à scander, [...] à peindre, etc. Quand elles savent un peu de tout cela, c’est trop ordinairement aux dépens de la science du ménage.


Sylvain Maréchal, Projet d’une loi portant défense d’apprendre à lire aux femmes, 1801.

Image interactive

Doc. 4
Le combat pour le droit de vote

Union française pour le suffrage des femmes, illustration de Chavannas, carte postale, 1909
1
2

L’Union française pour le suffrage des femmes est une association féministe créée en 1909. Elle est la principale organisation en France réclamant le droit de vote des femmes entre 1909 et 1940. Les adhérentes étaient principalement issues de la bourgeoisie ou des milieux intellectuels.
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.