Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

Les chrétiens dans l'empire romain
P.150-151

Mode édition
Ajouter

Ajouter

Terminer

Terminer

Dossier


Les chrétiens dans l'empire romain




Compétence

J'apprends et j'utilise des repères historiques

Problématique

Comment le christianisme s’intègre-t-il à l’empire romain ?

Introduction

Les Romains acceptent toutes les religions, tant qu’elles ne s’opposent pas aux dieux de Rome ni à la pratique du culte impérial. Or, les chrétiens, qui affirment que leur Dieu est le seul vrai Dieu, refusent de rendre un culte à l’empereur. Certains deviennent des martyrs.

Doc. 1
Les pratiques des premiers chrétiens

Le gouverneur romain Pline le Jeune rapporte à l’empereur Trajan les pratiques des habitants chrétiens de sa province, située en Asie Mineure.

Ils s’assemblaient, à jour fixe, avant le lever du soleil. Ils chantaient tour à tour des chants à la louange du Christ, comme en l’honneur d’un dieu [...]. Ils se rassemblaient pour manger [...]. J’ai jugé nécessaire de soumettre à la torture deux femmes esclaves, qu’on disait initiées à leur culte1. Mais je n’ai rien trouvé qu’une superstition2 extraordinaire et bizarre.


Pline le Jeune, Lettre à l’empereur Trajan, 112 après J.-C.

Doc. 2
Les persécutions

On ne nous a pas seulement chassé des maisons, des bains, de la place publique, mais encore, on nous a interdit absolument de paraitre en quelque lieu que ce fût [...]. Et d’abord, les sévices innombrables que leur infligeait la foule entière, ils les supportèrent généreusement : ils furent insultés, frappés, trainés par terre, pillés, lapidés, emprisonnés ensemble.


Eusèbe de Césarée, Histoire ecclésiastique, IVᵉ siècle après J.-C.

Doc. 2
Les persécutions

<stamp theme='his-green2'>Doc. 2</stamp> Les persécutions

Au IIe siècle après J.-C., des persécutions éclatent contre les chrétiens, car ils refusent d’honorer les dieux romains, dont le culte impérial. Certains sont condamnés à mort et jetés aux lions.

Doc. 3
Un empereur aidé par Dieu ?

En 312 après J.-C., Constantin et son rival Maxence s’affrontent pour devenir empereur.

La guerre civile avait démarré entre Maxence et Constantin [...]. Constantin s’approcha de Rome et campa au pont de Milvius [...]. Averti par un rêve dans son sommeil de faire peindre sur les boucliers de ses soldats le signe de la croix et d’engager ensuite le combat, Constantin obéit et fit peindre sur ses boucliers un X qui signifie Jésus-Christ. Ses troupes fortifiées de cette armure céleste se préparèrent à la bataille [...]. On se choque avec une égale vigueur de part et d’autre [...]. Mais Dieu favorisait Constantin : ses ennemis prirent peur [...]. Après une si importante victoire, Constantin est reçu dans Rome avec l’applaudissement du sénat et du Peuple.


Lactance, De la mort des persécuteurs, IVᵉ siècle après J.-C.

Doc. 3
Un empereur aidé par Dieu ?

<stamp theme='his-green2'>Doc. 3</stamp> Un empereur aidé par Dieu ?

Doc. 4
Le christianisme autorisé

En 313 après J.-C., après sa victoire, l’empereur Constantin autorise le christianisme dans l’Empire romain.

Nous avons décidé d’accorder aux chrétiens et à tous les autres le libre choix de suivre la religion qu’ils voudraient de telle sorte que ce qu’il peut y avoir de divinité et de pouvoir céleste puisse nous être bienveillant, à nous et à tous ceux qui vivent sous notre autorité [...]. Qu’à chacun soit accordée la liberté de donner son adhésion à cette religion qu’il estime lui être utile, de telle sorte que la divinité puisse nous fournir en toutes occasions sa providence habituelle et sa bienveillance.


Lettre impériale de Constantin envoyée à un gouverneur de province, 313 après J.-C., rapportée par Eusèbe de Césarée, Histoire ecclésiastique.

Doc. 5
Constantin et les évêques

<stamp theme='his-green2'>Doc. 5</stamp> Constantin et les évêques

L'empereur Constantin, entouré de son armée et des évêques de l’empire, définit les croyances de l’Église.

Vocabulaire

  • Le culte impérial : culte religieux rendu à l’empereur et à sa famille.
  • Un évêque : responsable des chrétiens d’un territoire. 
  • Un martyr : personne persécutée et tuée pour sa foi. 
  • Une persécution : ensemble d’interdictions et de violences contre un groupe de personnes.


Exercice 1

Voir les réponses
1
Relevez quelques pratiques des chrétiens.



2
Comment sont-ils persécutés ?



3
Quel signe Constantin place-t-il sur les armes de ses soldats ? Qu’obtient-il ?



4
Devenu empereur, quelle décision Constantin prend-il ?



5
Comment l’empereur est-il représenté ? Qui réunit-il ?



6
Racontez comment les chrétiens sont progressivement intégrés à l’empire.



Voir les réponses
Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.