Chargement de l'audio en cours
Plus

Plus

5 - L'imparfait et le passé simple de l'indicatif : valeurs
P.84-85

Exercices


5 - L'imparfait et le passé simple de l'indicatif : valeurs




Définition

L’imparfait et le passé simple sont deux temps du passé.
Ils ont des valeurs complémentaires.

(Voir p. 289 pour la conjugaison de l'imparfait)

Pendant que je rêvassais, je pensai d’un seul coup à mon enfance. Je me rappelai l’école primaire, la cloche qui sonnait toutes les heures, le perron qui glissait, les maitresses qui souriaient. Je soupirai à cette dernière évocation.

Valeurs

Imparfait Passé simple
Arrière-plan Narration d’actions secondaires, qui ne font pas avancer l’histoire
Description du décor, de l’atmosphère.
Premier plan Narration d’actions principales, qui font avancer l’histoire.
Il attendait, angoissé.
arrière-plan (action secondaire) L’horizon s’assombrissait rapidement.
arrière-plan (description)
Soudain, une porte claqua.
premier plan (action principale) Une ombre s’avança.
premier plan (action principale)
Actions inachevées Actions qui ne sont pas terminées au moment de l’histoire.
Elle régnait depuis vingt ans.
[à ce moment-là elle régnait encore]
Actions achevées Actions terminées, délimitées dans le temps (avec un début et une fin), qui ont eu lieu à un moment précis.
Elle régna pendant vingt ans.
[son règne est terminé]
Actions répétées, habitudes Il prenait le bus de 7 h 32.
[il prend ce bus régulièrement]
Actions uniques Il prit le bus de 7 h 32.
[ce n'est pas une habitude]
Actions simultanées Elle déjeunait et préparait sa réunion.
[Elle faisait les deux en même temps]
Actions successives Elle déjeuna et prépara sa réunion.
[Elle fit l’un puis l’autre]
REMARQUE : À l'oral, le passé simple est souvent remplacé par le passé composé.

(Voir p. 290 pour la conjugaison du passé simple)

Je pris mon manteau et je sortis.

Il ne porter (imparfait) point d’arme, ostensiblement du moins ; mais sous sa ceinture se dissimuler (imparfait) un pistolet, et, dans sa poche, un de ces larges coutelas qui tenir (présent) du couteau et du yatagan, avec lesquels un chasseur sibérien savoir (présent) éventrer proprement un ours.


J. Verne, Michel Strogoff, 1876.

Le narrateur s’est endormi dans un étrange pays. Le voici qui se réveille.



Je trouve mes bras et mes jambes attachés à la terre. Je ne peux que regarder en haut : le soleil commence à être fort chaud, et sa grande clarté blesse mes yeux. J’entends un bruit confus autour de moi, mais, dans la position où je suis, je ne peux voir que le soleil.
Bientôt je sens remuer quelque chose sur ma jambe gauche et cette chose avance doucement sur ma poitrine, monte presque jusqu’à mon menton. Soudain j’aperçois une petite figure de créature humaine haute tout au plus de trois pouces, un arc et une flèche à la main. Puis j’en vois au moins quarante autres de la même espèce. Je me mets à jeter des cris si horribles que tous ces petits animaux s’enfuient, terrifiés.


D’après J. Swift, Les Voyages de Gulliver, 1721.

Près de l’embouchure de la rivière, le jeune homme (tourner) à gauche et (voir) apparaitre les tours du château. Il (avoir) l’impression qu’elles (surgir) de la roche. Au milieu du château (se dresser) un haut et majestueux donjon. Une fortification avancée (défendre) l’accès depuis l’embouchure, et les vagues de la mer (venir) s’écraser contre ses fondations. Le château avait belle allure et (donner) l’impression d’être agréable.


D’après C. de Troyes, Perceval ou le Conte du Graal, XIIᵉ siècle.

1. Avant, j’(aimais/aimai) bien jouer au billes.
2. Tous les matins, je (chantais/chantai) sous la douche.
3. Je (chantais/chantai) quand on me le demanda.
4. Tous les dimanches, je (cuisinais/cuisinai) un bon repas.
5. Je (cuisinais/cuisinai) un bon repas en l’honneur de Tom : pour une fois qu’il était là !
6. Je (travaillais/travaillai) habituellement le mercredi après-midi.
7. J’avais du retard et, exceptionnellement, (travaillais/travaillai) un mercredi après-midi pour le rattraper.
Voir les réponses

Exercice 1

Graphique lié à l'exercice undefined
1
1. Lisez ce texte à voix haute. a) À l’oral, parvenez-vous à distinguer les formes au passé simple des formes à l’imparfait ? Pourquoi ? b) Et à l’écrit ?



2
2. Transposez les verbes à la 1ᵉ personne du pluriel. Pour quel type d’action emploie-t-on l’imparfait ? le passé simple ?



Voir les réponses

Exercice 2

Ai-je bien compris la leçon ?

1
1. Le passé simple fait davantage avancer l’histoire que l’imparfait.







2
2. L’imparfait ne sert qu’à décrire.







3
3. Dans la phrase suivante, les deux actions sont simultanées.







4
4. Pour évoquer des habitudes passées, on emploie l’imparfait.







5
5. Le passé simple n’évoque que des actions de courte durée.







Voir les réponses

Exercice 3

1
Choisissez la forme qui convient.

1. Avant, j’ bien jouer aux billes.
2. Tous les matins, je  sous la douche.
3. Je  quand on me le demanda.
4. Tous les dimanches, je  un bon repas.
5. Je  un bon repas en l’honneur de Tom.
6. Je  habituellement le mercredi.
7. J’avais du retard et, exceptionnellement,  un mercredi.

Voir les réponses

Exercice 4

1
1. Conjuguez dans l’extrait suivant les verbes en italique au temps indiqué entre parenthèses.

Il ne porter (imparfait) point d’arme, ostensiblement du moins ; mais sous sa ceinture se dissimuler (imparfait)  un pistolet, et, dans sa poche, un de ces larges coutelas qui tenir (présent)  du couteau et du yatagan, avec lesquels un chasseur sibérien savoir (présent) éventrer proprement un ours.

2
2. Expliquez votre choix.



Voir les réponses

Exercice 5

1
Réécrivez ce texte au passé.



Voir les réponses

Exercice 6

1
Conjuguez les verbes au temps qui convient : imparfait ou passé simple.

1. Il (jouer)  tranquillement lorsque sa sœur (entrer sans frapper, (claquer)  la porte et (détruire sa construction.
2. Quand j’étais petit, je (vouloir habiter en Australie.
3. Au XIXe siècle, Paris (comporter des rues étroites, les voitures n’y (circuler pas et on y (voir)  des chevaux ; tout (changer lorsqu’on (abattre)  les vieux immeubles, lorsqu’on (percer)  de grandes avenues. Alors, circuler en voiture (devenir)  possible.
4. Il (être)  le plus petit de sa classe et (grandir)  d’un coup.

Voir les réponses

Exercice 7

1
Mettez chaque verbe au temps qui convient : imparfait ou passé simple.

Près de l’embouchure de la rivière, le jeune homme (tourner)  à gauche et (voir)  apparaitre les tours du château. Il (avoir)  l’impression qu’elles (surgir de la roche. Au milieu du château (se dresser un haut et majestueux donjon. Une fortification avancée (défendre)  l’accès depuis l’embouchure, et les vagues de la mer (venir)  s’écraser contre ses fondations. Le château avait belle allure et (donner l’impression d’être agréable.

Voir les réponses

Exercice 8

Graphique lié à l'exercice undefined
1
Imaginez la suite des aventures de Gulliver, capturé par les Liliputiens. Que va-t-il lui arriver ?



Utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant le bon fonctionnement du service.
Pour plus d’informations, cliquez ici.