Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


Étude de cas 1


La forêt amazonienne : un environnement fragile soumis aux pressions et aux risques




Dans un contexte de pression accrue sur les ressources, quels sont les impacts des activités humaines sur la forêt amazonienne ?

A
Un environnement exceptionnel soumis à des pressions croissantes

Questions

1. Relevez deux chiffres qui illustrent l’importance de la forêt amazonienne à l’échelle mondiale. (Doc. 1 et 2)

2. Pourquoi la forêt amazonienne est‑elle étroitement surveillée par les scientifiques ? (Doc. 2)

3. Justifiez le titre du document. (Doc. 3)

4. Quelles pressions la forêt amazonienne subit‑elle ? (Doc. 4 et 5)

5
Front pionnier dans l’État d’Amazonas au Brésil (2017)

Front pionnier dans l’État d’Amazonas au Brésil (2017)
1
2
Si la déforestation a fortement diminué depuis les années 1990, elle a fortement augmenté en 2017. Ses causes sont multiples : défrichage pour l’élevage et l’agriculture, trafic de bois illégal, etc. Le Brésil fait partie des 10 plus gros émetteurs de CO2 au monde à cause de la déforestation.

Changer d'échelle

5. Du local au mondial. Pourquoi la forêt amazonienne est-elle surnommée « le poumon vert de la planète » ?

6. Du régional au mondial. Citez deux autres grands écosystèmes forestiers (voir p. 62).

4
Une vulnérabilité accrue

En ces temps de pression démographique mondiale et de réchauffement climatique, la cote des ressources naturelles ne cesse de grimper, rareté oblige. L’Amazonie suscite donc bien des convoitises : du Brésil au Pérou, en passant par le Venezuela et la Bolivie, ses sols, ses soussols et ses eaux ouvrent l’appétit de beaucoup. « La pression n’a jamais été aussi forte, résumait même, en 2016, le WWF dans un rapport très détaillé. L’Amazonie est menacée par l’agriculture, les mines, l’élevage et les projets hydroélectriques. » Pourtant, face à cette vulnérabilité, les États concernés – ces 6,7 millions de kilomètres carrés sont répartis sur 8 pays et une collectivité territoriale française, la Guyane – restent bien timorés : aucun tableau d’honneur à accrocher aux murs de cette classe verte géante. « Nous n’avons affaire qu’à des élèves très moyens, déplore Laurent Kelle, responsable du bureau WWF France en Guyane. Des élèves qui, de plus, sont peu intéressés à l’idée de travailler ensemble. »


Gilles Biassette, « L’Amazonie, un espace partagé, des politiques séparées », La Croix, 19 janvier 2018


2
Un intérêt scientifique majeur

Tweet, Un intérêt scientifique majeur
La forêt amazonienne est surnommée « le poumon vert de la planète ». En 2015, des scientifiques ont érigé un observatoire de 325 mètres qui surplombe la forêt. Financée par le Brésil et l’Allemagne, cette tour doit permettre de collecter des données pour mieux comprendre le rôle de la forêt amazonienne sur le climat local et sur le climat mondial.

Carte interactive
Téléchargeable ici.

3
Une forêt habitée

Fond de carte
Fond de carte
L'emprise spatiale de la forêt et de son fleuve
Principales zones déforestées
Agglomération 9 000 000
Agglomération 2 000 000
Agglomération 500 000
Agglomération 50 000
Territoires amérindiens
La mise en place de routes
Principaux barrages hydroélectriques
La forêt amazonienne est peuplée de 30 millions d’habitants, dont de nombreux peuples autochtones fortement dépendants de cet environnement unique.

1
Une biodiversité unique au monde

Avec ses 5 500 000 km2 , l’Amazonie, la plus grande forêt tropicale du monde, cumule de nombreux records. Au-delà du fait qu’elle représente à elle seule plus de la moitié des forêts tropicales restantes sur terre et qu’elle est l’un des plus grands bassins versants existant avec son fleuve Amazone (plus grand débit au monde et deuxième plus long fleuve au monde) et ses 6 600 km de rivières, elle est le plus grand réservoir de biodiversité de la planète. [...] La biodiversité de l’Amazonie représente 50 % à 70 % de la biodiversité mondiale. [...] Une centaine de chercheurs regroupant de nombreuses équipes internationales rassemblées dans le réseau ATDN (Amazon Tree Diversity Network) ont estimé que la forêt amazonienne était composée d’environ 390 milliards d’arbres. Uniquement dans la partie brésilienne, qui recouvre 63 % de la superficie de l’Amazonie, 438 000 espèces de plantes ont été répertoriées, car elles représentent un intérêt économique ou social, mais beaucoup restent encore à découvrir et à classifier.

Concernant la faune au Brésil, on parle, en nombre d’espèces identifiées, de 2,5 millions types d’insections, entre 96 660 et 128 843 espèces d’invertébrés, 2 200 espèces de poissons, 1 294 espèces d’oiseaux (un oiseau sur cinq dans le monde vit en Amazonie), 427 espèces de mammifères, 428 espèces d’amphibiens et 378 espèces de reptiles, et chaque année on découvre de nouvelles espèces.


Arnaud Jouve, « Menaces sur toute l’Amazonie », RFI, 8 janvier 2019

B
Vers une gestion durable des ressources ?


11
Des initiatives citoyennes pour lutter contre la déforestation

La technologie numérique permet, même aux particuliers, de surveiller ce qui se passe dans la forêt tropicale. Terras, une entreprise basée à Belém, a développé une application permettant de croiser les données environnementales et de production des exploitations agricoles. Elle donne également accès à des prêts octroyés par des banques qui refusent de financer la déforestation. [...] Une autre application mobile, Alerta Clima Indígena, est utilisée par diverses tribus autochtones. Certaines surveillent l'agriculture illégale, d'autres traquent les incendies et la pêche clandestine, notant au passage leurs références géographiques par satellite. […] « Pour lutter contre la déforestation, l'économie doit peser en faveur de la forêt, pas contre elle », déclare Beto Veríssimo, directeur des programmes du Centre pour l'entrepreneuriat en Amazonie. […] « Nous sommes 20 millions d'habitants, nous ne pouvons pas toujours attendre que ce soit le gouvernement qui agisse. »


Sérgio Adeodato, « Des entreprises se mobilisent pour reboiser l'Amazonie », Les Échos, décembre 2018

10
Un contexte politique défavorable

L’élection du candidat d’extrême droite Jair Bolsonaro à la présidence du Brésil a alarmé les communautés indigènes et les défenseurs de l’environnement […]. Au cours de sa campagne, Bolsonaro a promis de revenir sur les protections dont bénéficient la forêt tropicale et sur les indigènes, ce qui préoccupe particulièrement les chefs autochtones et les militants écologistes. […] Le futur des deux agences fédérales en charge de la protection de l’Amazonie, le FUNAI (Fondation nationale de l’Indien) et l’IBAMA, la branche du ministère de l’environnement chargé de l’application de la loi, reste incertain. Une chose est sûre : leurs budgets, qui ont déjà été fortement réduits, risquent de l’être encore plus, ou seront peut-être gelés. […] La pression internationale pourrait empêcher le taux de déforestation d’augmenter encore plus.


Scott Wallace, « Le nouveau président brésilien souhaite exploiter l'Amazonie. Mais en a‑t‑il le droit ? », National Geographic, 2018

Questions

7. Quels sont les effets du changement climatique sur la forêt amazonienne ? (Doc. 6)

8. Quels sont les risques liés à l’orpaillage illégal ? (Doc. 7 et 8)

9. Quels acteurs tentent d'assurer un développement plus durable de la forêt amazonienne ? (Doc. 9, 10 et 11)

10.
BILAN
Faites un tableau pour répondre à la problématique de l’étude de cas. Identifiez les acteurs en jeu, leur rôle (positif ou négatif) ainsi que leur échelle d’intervention. (Tous les documents)

Couleurs
Formes
Dessinez ici

7
Des risques sanitaires

Les cas de pollution et d’empoisonnement se multiplient dans la région amazonienne du Pérou. Le gouvernement péruvien vient de déclarer l’état d’urgence pour 60 jours dans deux districts de la région de Loreto pour faire face aux dégâts provoqués par une douzaine de fuites de pétrole de l’oléoduc du Nord péruvien. Et les premières victimes de l’industrie pétrolière et minière sont aujourd’hui les Indiens en isolement volontaire et les communautés indigènes en général [...]. La contamination provient de la consommation d’un poisson, le Mota Punteada de son nom local. Dans des pays comme la Colombie et le Brésil, ce poisson est d’ailleurs interdit à la consommation humaine car son organisme a la capacité d’accumuler le mercure présent dans l’environnement. La présence de mercure dans les eaux des rivières de l'Amazonie péruvienne est due aux mineurs illégaux. Mais la contamination va au-delà des zones d’exploitation aurifère.


Éric Samson, « Pérou : état d'urgence déclaré en Amazonie pour pollution au mercure », RFI, octobre 2016

Changer d'échelle

11. Du local au mondial. Pourquoi peut‑on dire que la forêt amazonienne est un enjeu économique et politique à différentes échelles ?

9
L’énergie solaire pour réduire les inégalités

Un vaste projet visant à l’indépendance énergétique de la forêt amazonienne a été lancé conjointement par WWF, l’agence environnementale du Brésil. Le projet repose sur une idée simple : utiliser les énergies renouvelables pour enfin mettre en place un maillage électrique sur ce grand territoire. [...] Le but est de créer de petites unités de production électrique locale qui, à l’échelle de chaque village isolé, sont capables de couvrir les besoins des habitants [...]. Le choix s’est porté sur le solaire car le taux d’ensoleillement de la forêt amazonienne se prête bien au développement de panneaux photovoltaïques [...]. Autre point crucial les panneaux solaires sont facilement transportables par barge pour atteindre les villages les plus reculés. [...] Même si le système mis en place ne permet pas de couvrir à 100 % les besoins électriques, il offre déjà une nette amélioration par rapport aux 4 heures d’électricité qu’offraient les générateurs.


L’Energeek, 12 octobre 2017


L’énergie solaire pour réduire les inégalités

6
L'Amazonie face au changement climatique

Aggravée par le changement climatique, la sécheresse pourrait devenir chronique. Elle menace maintenant les grands barrages hydroélectriques qui fournissent environ 75 % de l'électricité du pays. À long terme, sécheresse et déforestation risquent elles-mêmes de transformer l'Amazonie, « poumon » de la planète, en émetteur net de CO2, accélérant ainsi le réchauffement climatique. [...] Le Brésil continue pourtant à miser sur l'énergie hydroélectrique avec 27 grands barrages en construction dans le seul bassin amazonien.


« Le manque d'eau potable, un paradoxe au Brésil », Journal du dimanche, 20 juin 2017


 Le manque d'eau potable, un paradoxe au Brésil », Journal du dimanche


8
Orpaillage illégal au Pérou

Orpaillage illégal au Pérou
1
2
3
L'activité économique liée à l'orpaillage illégal représente 50 % du PIB du département de Madre de Dios au Pérou.

La forêt amazonienne est une forêt équatoriale située dans le bassin amazonien, en Amérique du Sud. Elle forme avec l'Amazone et son réseau hydrographique un écosystème où le fleuve et la forêt sont interdépendants. Soumise à de nombreuses pressions dues aux activités humaines, elle a perdu près de 20 % de sa superficie depuis 1970. De nombreux risques pèsent sur la forêt amazonienne et ses 30 millions d’habitants.

Amazonie

Amazonie, carte
  • Superficie : 5,5 millions de km2
  • Population : 30 millions d’hab.
  • Ville principale : Manaus
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?