Chapitres bientôt disponibles

Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher la barre d'outils

Plus

Plus


OUTILS D'ANALYSE
THÉÂTRE


FICHE 1

La représentation théâtrale




OBSERVER

Voir les réponses

1
★☆☆
a. Ce spectacle est-il de Jean Anouilh ou d’André Barsacq ? Justifiez votre réponse en précisant ce que chacun a apporté à la pièce.


b. Qui sont les personnes photographiées à gauche du programme ? Pourquoi ce choix, d’après vous ?

Programme pièce de théâtre Antigone
Extrait du programme de la création de la pièce Antigone de Jean Anouilh par André Barsacq, 1944.

RETENIR


Le théâtre est un genre particulier car il est :
  • d’abord une pièce : un texte écrit par un auteur ;
  • puis un spectacle : le texte est mis en scène puis joué devant des spectateurs.

Le texte théâtral est écrit pour être représenté.
On peut faire le parallèle avec le cinéma : on écrit d’abord un scénario qui est ensuite réalisé pour devenir un film.

Etymologie


Le mot « théâtre » provient du verbe grec theaomai qui signifie « regarder ».
Theatron est le lieu où l’on regarde un spectacle dans l’Antiquité.

Le texte théâtral

Le dramaturge : il écrit sa pièce à sa table de travail en créant l’intrigue et les personnages.
→ Anouilh écrit sa version d’Antigone.

L’espace dramatique : c’est l’espace imaginaire dans lequel évoluent les personnages.
→ Une place, un palais, une chambre, etc.

Le temps de l’histoire : comme dans un récit, les événements peuvent se dérouler sur une journée, plusieurs années, suivre ou non la chronologie.
→ L’acte V de Cyrano de Bergerac de Rostand se passe quinze ans après l’Acte IV.

Les didascalies : ce sont les indications scéniques du dramaturge. Elles ne sont pas prononcées sur scène.

Les didascalies au début de la pièce : elles précisent le titre, le nombre d’actes, les noms des personnages, parfois le lieu et l’époque.

Les didascalies en début d’acte : tout au long de la pièce, le dramaturge peut décrire un lieu, un décor, un costume, etc. Les didascalies internes sont en italique.

Les didascalies pendant l'action : elles indiquent un mouvement sur scène, l’entrée ou la sortie d’un personnage, le ton et le rythme de ce qui est dit. Elles sont en italique.

Le spectacle théâtral

Le metteur en scène : il pense et réalise sa propre vision de la pièce pour en faire un spectacle. C’est une profession artistique à part entière depuis le XXe siècle.
→ André Barsacq met en scène le texte d’Anouilh.

L’espace scénique : c’est la scène ou le « plateau », l’espace sur lequel jouent les comédiens. Il est constitué d’une avant-scène, d’un fond de scène, du côté dit « cour » (à droite pour le spectateur) et du côté dit « jardin » (à gauche pour le spectateur).
→ Espace rectangulaire, grand, petit, en pente, etc.

Le temps du spectacle : c’est la durée de la représentation, pour les comédiens et les spectateurs. Tout est « en direct », en temps réel, en général quelques heures.

La mise en scène : c’est tout le travail du metteur en scène pour transformer le texte en spectacle avec son équipe.

La distribution : le metteur en scène choisit les comédiens qui vont interpréter tel ou tel rôle.
→ Le personnage d’Antigone est joué par Murielle Valentin.

La scénographie : ce sont les choix de décors, de lumières, de musique et de costumes. C’est le travail du scénographe.

Le jeu des comédiens : le metteur en scène dirige les comédiens (déplacements, tons, gestes) pendant les répétitions.

L’écriture de plateau : Le metteur en scène amorce une réflexion sur un sujet. Les comédiens proposent un ensemble de documents de travail. En faisant différentes expériences directement « sur le plateau » (c’est‑à‑dire sur scène), le metteur en scène et les comédiens créent ainsi une pièce ensemble. On sait, par exemple, que Molière procédait déjà de la sorte.

VÉRIFIER

Voir les réponses

2
★☆☆ Qui suis‑je ?

1. J’incarne un personnage.


2. Je transforme une pièce écrite en spectacle.


3. Je fais partie d’une histoire inventée et je n’existe pas dans la réalité.


4. Je m'occupe de l’agencement de la scène.

S'EXERCER

Voir les réponses

3
★☆☆
a. Pourquoi les extraits suivants sont-ils en italique ?


b. Comment les appelle-t-on ?


c. À quel temps grammatical les verbes sont‑ils ? Pourquoi ?


1. « La scène est dans une place de ville. » (Molière, L’École des Femmes, Acte I, 1662).

2. « Le théâtre représente une chambre à demi démeublée ; un grand fauteuil de malade est au milieu. Figaro, avec une toise, mesure le plancher. Suzanne attache à sa tête, devant une glace, le petit bouquet de fleurs d’orange, appelé chapeau de la mariée. » (Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, Acte I, 1784).

3. « Une chambre à coucher. La nuit. Une lampe sur une table. » (Hugo, Hernani, Acte I, 1889).
Voir les réponses

4
★★☆
a. À quoi l’extrait ci-dessous correspond‑il ?


b. Quelles informations donne‑t‑il ? Dans quels buts ?


c. Proposez un schéma de décor pour cette pièce, en vous aidant des informations ci-dessous, puis comparez votre proposition avec celles de vos camarades.

Couleurs
Formes
Dessinez ici


ANDROMAQUE, veuve d’Hector, captive de Pyrrhus.

PYRRHUS, fils d’Achille, roi d’Épire.

ORESTE, fils d’Agamemnon.

HERMIONE, fille d’Hélène, accordée avec Pyrrhus.

PYLADE, ami d’Oreste.

CLÉONE, confidente d’Hermione.

CÉPHISE, confidente d’Andromaque.

PHŒNIX, gouverneur d’Achille, et ensuite de Pyrrhus.

Suite d’ORESTE.

La scène est à Buthrot, ville d’Épire, dans une salle du palais de Pyrrhus.

Jean Racine, Andromaque, 1667.

Voir les réponses

5
★★☆ Voici deux décors pour la pièce L’École des Femmes de Molière.
a. Décrivez et comparez ces deux décors ainsi que les choix de lumière. Quelles sont les impressions qui s’en dégagent ?



b. Correspondent‑ils aux indications fournies dans le texte ( ► Ex. 3) ?


c. À votre avis, que représente la cage sur la seconde image ?

Mise en scène de Jacques Lassalle, 2011-2012, Comédie-Française, Paris.
Mise en scène de Jacques Lassalle, 2011-2012, Comédie-Française, Paris.

Mise en scène d’Armand Éloi, 2015, Théâtre 14, Paris.
Mise en scène d’Armand Éloi, 2015, Théâtre 14, Paris.
Voir les réponses

6
★★★ Voici le résumé du début du Mariage de Figaro (Beaumarchais, 1784). Écrivez à votre façon cette scène sous forme théâtrale en utilisant des didascalies.

Figaro et Suzanne aménagent leur chambre commune ; ils vont se marier le jour même. Mais Suzanne apprend à Figaro que leur maître, le Comte, lui a fait des avances…

Voir les réponses

7
★★★
a. D’après cette citation, quel est le métier de Joël Pommerat ?


b. Comment comprenez-vous la distinction finale entre « écrivant des spectacles » et « écrivant des textes » ?


c. À votre avis, qu’est‑ce que cette distinction change dans l’écriture d’une pièce de théâtre ?


La scénographie, c’est-à-dire l’espace dans lequel une fiction va pouvoir se déployer, appartient chez moi intégralement au domaine de l’écriture. Ce n’est pas annexe. L’espace de la représentation, celui dans lequel les figures ou personnages vont évoluer ou vivre, c’est la page blanche au commencement d’un projet. Depuis que j’ai commencé à faire des spectacles (au début des années 1990), je me suis toujours défini comme « écrivant des spectacles » et non pas comme « écrivant des textes ».

Entretien avec Joël Pommerat réalisé par Christian Longchamp, magazine de la Monnaie / De Munt, Bruxelles, juillet 2011.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?