Chargement de l'audio en cours
Cacher

Cacher

Plus

Plus


Exclusivité numérique
Étude de cas


Les espaces ruraux français : le cas de l'Indre






Le département de l'Indre est un département français de la région Centre-Val de Loire. Département rural parmi les moins peuplés de France, il est marqué par le vieillissement de sa population, une déprise économique dans les différents secteurs et la disparition de services.

Comment les difficultés auxquelles le département de l’Indre est confronté se manifestent-elles sur son territoire ?
Quelles sont les tentatives de revitalisation ?

A
Un département rural confronté à une déprise démographique et économique


1
La multifonctionnalité d’un département rural au sein d’une région agricole

La multifonctionnalité d’un département rural au sein d’une région agricole

2
Une démographie peu dynamique

Hommes Femmes Part en % de la population âgée de :
15-24 ans 25-54 ans 55 ans ou +
Ensemble 90 449 99 038 100 100 100
Agriculteurs exploitants 2 774 864 0,35 3,04 1,34
Artisans, commerçants, chefs d’entreprise 4 099 2 128 0,75 5,64 1,92
Cadres et professions intellectuelles supérieures 4 688 3 296 0,97 7,61 2,14
Professions intermédiaires 9 538 10 483 5,80 20,2 3,61
Employés 6 703 23 890 15,6 28,7 5,91
Ouvriers 21 443 6 009 18,5 25,4 4,53
Retraités 31 648 38 531 0 0,31 75,8
Autres personnes sans activité professionnelle 9 557 13 838 57,8 9,10 4,75

3
Des paysans en colère contre l'accaparement des terres

 En mai 2016, une information avait défrayé la chronique. Un fond d'investissement chinois avait racheté 1700 hectares de terres céréalières situées dans le département de l'Indre à un prix bien supérieur à celui du marché. Une main-basse sur des parcelles agricoles qui avait provoqué l'émoi parmi les paysans de la région et soulevé une inquiétude : fallait-il s'attendre à un déferlement d'investisseurs chinois séduits par le potentiel des exploitations françaises ? [...]
 Dans l'Indre, l'opacité autour de l'achat de 1700 hectares de terres, avait poussé les paysans de la région Centre-Val de Loire à se mobiliser. Le 29 août 2018, plusieurs centaines d'agriculteurs s'étaient rendus sur les terres acquises par Beijing Reward International Trade, une filiale du groupe China Hongyang. « L'arrivée des Chinois soulève plein de questions. Les aides agricoles de la PAC ont été conçues pour permettre aux agriculteurs d'avoir un niveau de vie égal à celui de la population européenne. Mais en achetant ces terres, les Chinois vont pouvoir toucher ces aides. Est-ce la nature des aides de la PAC d'engraisser des investisseurs chinois ? », s'interroge Nicolas Calame, porte-parole de la Confédération paysanne de l'Indre.
 L'un des autres motifs de colère des agriculteurs est le flou qui entoure ces achats de parcelles. « La Chine n'est pas le seul pays étranger à acheter des terres en France. Mais il y a souvent beaucoup d'opacité autour de ces acquisitions. Les fonds d'investissements chinois respectent la loi tout en l'utilisant à leur avantage », analyse Mary-François Renard, chercheuse responsable de l'Institut de recherche sur l'économie de la Chine à l'université de Clermont-Ferrand.


Camille Belsoeur, « Faut-il craindre l'accaparement de nos terres agricoles par des investisseurs chinois ? », France 3 Centre-Val de Loire, 27 février 2019.

Questions

1. Décrivez le type d’activités économiques présentes sur le territoire de l’Indre. (Doc. 1)


2. Décrivez le réseau de transports dans le département puis dans la région. Comment peut-on qualifier cette desserte aux échelles régionale et nationale ? Qu’en déduisez-vous ? (Doc. 1)


3. Présentez, en comparant les chiffres, les caractéristiques démographiques de la population de l’Indre. (Doc. 2)


4. En binôme, expliquez la citation en gras. (Doc. 3)

Changer d'échelle

5. Du local au mondial : identifiez les acteurs concernés dans le document 3. À quelles échelles le document fait-il référence ? Faites une recherche sur le land-grabbing dans le monde, en donnant les principaux pays concernés (pays investisseurs et pays récepteurs).

B
Un département rural menacé par la disparition des services publics


4
La fermeture de la maternité du Blanc

 « Le Blanc voit rouge. » Sur la façade de l’arrière de la mairie, derrière quelques échafaudages, ces mots figurent sur une énorme pancarte, en plein coeur du Blanc, dans l’Indre. Depuis le 27 juin 2018, il n’y a plus de maternité dans cette petite commune d’un peu plus de 6 000 habitants, perdue au sudest de la région Centre-Val de Loire, à une heure de route de Châteauroux et de Poitiers et à 2h30 d’Orléans. Un désert médical.
 Le combat démarré en 2011 a pris une dimension dramatique ce 5 juin 2018, jour de l’annonce de la fermeture provisoire de la maternité pour l’été. Parmi les raisons invoquées par l’Agence régionale de santé, des problèmes de plannings, de personnel ou encore le manque de sécurité. Premier coup de massue. Jean-Paul Chanteguet « ne s’y attendait pas ». [...]
 Anne Ruffet-Sciard connaît parfaitement le dossier. C’est l’un des piliers du comité de défense, engagée dès les débuts en 2011 et la naissance de son deuxième enfant. « Pour fermer les maternités, le processus est le même, les mots employés, aussi. D’abord, on assèche le service. Ensuite, on fait le bilan d’un service chaotique et bancal. On annonce une fermeture provisoire avec l’argument financier, peu audible par la population, avant la fermeture définitive pour des motifs de sécurité », explique t-elle depuis la maison médicale devenue maison amicale, qui jouxte l’ancienne maternité, à dix petites minutes du centre. Dès juin 2018, tous en sont conscients : la fermeture provisoire va devenir définitive.


Victor Lengronne, « Fermeture de la maternité du Blanc : un an de combat raconté par ses habitants », France 3 Centre-Val de Loire, 2019.

5
La fermeture de l’école de Sarzay

 La cloche de l’école qui sonne, les enfants qui jouent dans la cour de récréation. Ces bruits, on ne les entendra plus jamais à Sarzay. [...] Au soir de la fin de l’année scolaire, l’école primaire va définitivement fermer. Il ne restait plus beaucoup d’enfants, seulement 13 de niveau CM1 et CM2. Mais c’est un crève-coeur pour le maire et les habitants de la commune. « Les enfants, je les entendais crier et jouer dans la cour de récréation. Là, je ne les entendrai plus », témoigne Chantal. « C’est une partie de la commune qui meurt », déplore-t-elle. [...] Des classes uniques, la direction des services de l’Éducation nationale n’en veut plus. D’où la fermeture totale de l’école. Les conditions d’apprentissage étaient pourtant idéales, selon les parents d’élèves. « Des petites classes, c’est un cadre parfait pour apprendre. Moi, j’ai fait quatre ans de temps périscolaire avec les enfants. On les emmenait un peu partout, même à la pêche ! », se rappelle Isabelle, cantinière de l’école depuis six ans.
 Les enfants devront désormais aller à l’école à Merssur-Indre ou à Montipouret. Un vrai coup dur pour l’attractivité du village de Sarzay, dont la population diminue depuis plusieurs décennies.


Jérôme Collin, « “C'est une partie de la commune qui meurt” : l'école primaire de Sarzay va définitivement fermer », France Bleu, 2019.

6
Une manifestation contre la fermeture de la maternité du Blanc

Une manifestation contre la fermeture de la maternité du Blanc

7
Le Parc Naturel Régional de la Brenne : une dynamisation par le tourisme ?

 Le Parc naturel régional de la Brenne est né le 22 décembre 1989, de la forte mobilisation des élus et acteurs locaux voulant réagir contre la dévitalisation de leur territoire, et désireux de mettre en place les conditions pérennes du développement local. Il est né aussi d’une prise de conscience, celle de la richesse et de la fragilité de son patrimoine, et de la nécessaire sauvegarde d’une zone humide d’importance internationale, classée Ramsar en 1991. [...]
 La Charte d’un Parc naturel régional est un contrat qui lie les communes, les intercommunalités (Établissements Publics de Coopération Intercommunale), le département de l’Indre, la région Centre-Val de Loire, l’État et le Syndicat mixte du Parc pour une gestion concertée et cohérente du territoire. La Charte détermine les objectifs, mesures, principes d’action, responsabilités et engagements de mise en valeur, de protection et de développement du territoire qui ont été librement négociés et arrêtés par ses signataires. [...]
 Tous les quinze ans, le classement « Parc naturel régional » est remis en jeu. Un bilan de l’action du Parc et un diagnostic du territoire sont réalisés. Ils servent à évaluer l’action du Parc et constituent le socle d’un nouveau projet de Charte qui est ensuite soumis à l’approbation du Ministère en charge de l’environnement.


Parc Naturel Régional de la Brenne, 2019.

L'étang de la Sous, zone humide protégée.

8
Le numérique pour lutter contre l’enclavement ?

 Le déploiement du très haut débit, pour tous, constitue l’un des plus grands chantiers d’infrastructure que la France ait à réaliser au cours des prochaines années. Ses enjeux économiques et sociaux sont considérables. L’amélioration du service d’accès à Internet devenu essentiel pour la vie quotidienne des citoyens, des entreprises et des services publics, implique de rapprocher les réseaux en fibre optique au plus près des logements et des locaux professionnels.
 Le Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique (SDTAN) du département de l’Indre a été adopté dès le mois de janvier 2012. Il est le premier en Région Centre à mettre en oeuvre un programme de montée en débit ADSL, afin d’atteindre un véritable haut débit Internet dans les zones jusqu’alors mal desservies en débit.
 En effet, le SDTAN fixe le cadre de l’aménagement numérique de l’Indre. Il définit 3 phases majeures. La première vise à doter les territoires les plus mal desservis en ADSL et quotidiennement pénalisés en assurant la montée en débit sur les équipements existants tout en préparant l’arrivée du THD. Le THD via la fibre optique à l’abonné sera déployé sur les secteurs à fort enjeu économique en seconde phase en complément des zones de déploiement privé. Parallèlement s’engagera une troisième phase de THD via l’ensemble des technologies mobilisables.


« Très haut débit : l’Indre prend de l’avance », site du département de l’Indre, 2019.

Questions

1. Vous êtes reporter pour une radio. Vous devez expliquer à vos auditeurs les raisons de la mobilisation des habitants de la communauté du Blanc. (Doc. 4et 6)


2. Quel est l’objectif du déploiement de la fibre dans un département comme celui de l’Indre ? (Doc. 8)


3. Listez sous forme d’un tableau les différents acteurs évoqués dans les documents et leurs actions, en précisant comment elles mettent en péril ou tentent de développer le territoire. (Tous les documents)

Changer d'échelle

4. Du local au national. À l’aide de recherches personnelles, donnez d’autres exemples de parcs naturels régionaux.
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.