Pronote
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Texte et image

La scène du balcon

DYS

Texte de Shakespeare et adaptation de Zeffirelli

Alors qu’il vient de quitter le bal avec ses amis, Roméo leur fausse compagnie et saute le mur du jardin des Capulet pour essayer d’apercevoir Juliette à travers les fenêtres. Par chance, cette dernière sort de sa chambre sur son balcon. Cette scène, dite « du balcon », est extrêmement célèbre.
1
L
e jardin des Capulet.
Sous les fenêtres de l’appartement de Juliette.
  Entre Roméo. […]
  JULIETTE. – Hélas !
  ROMÉO, à part. – Elle parle ! Oh ! Parle encore, ange resplendissant ! Car tu rayonnes dans cette nuit, au-dessus de ma tête, comme le messager ailé du ciel1, quand, aux yeux bouleversés des mortels qui se rejettent en arrière pour le contempler, il devance les nuées paresseuses et vogue sur le sein des airs !
  JULIETTE. – Ô Roméo ! Roméo ! pourquoi es-tu Roméo ? Renie ton père et abdique2 ton nom ; ou, si tu ne le veux pas, jure de m’aimer, et je ne serai plus une Capulet.
  ROMÉO, à part. – Dois-je l’écouter encore ou lui répondre ?
  JULIETTE. – Ton nom seul est mon ennemi. Tu n’es pas un Montague3, tu es toi-même. Qu’est-ce qu’un Montague ? Ce n’est ni une main, ni un pied, ni un bras, ni un visage, ni rien qui fasse partie d’un homme… Oh ! sois quelque autre nom ! Qu’y a-t-il dans un nom ? Ce que nous appelons une rose embaumerait autant sous un autre nom. Ainsi, quand Roméo ne s’appellerait plus Roméo, il conserverait encore les chères perfections qu’il possède… Roméo, renonce à ton nom ; et, à la place de ce nom qui ne fait pas partie de toi, prends-moi tout entière.
  ROMÉO. – Je te prends au mot ! Appelle-moi seulement ton amour et je reçois un nouveau baptême4 : désormais je ne suis plus Roméo.
  JULIETTE. – Quel homme es-tu, toi qui, ainsi caché par la nuit, viens de te heurter à mon secret ?
  ROMÉO. – Je ne sais par quel nom t’indiquer qui je suis. Mon nom, sainte chérie, m’est odieux à moi-même, parce qu’il est pour toi un ennemi : si je l’avais écrit là, j’en déchirerais les lettres.
  JULIETTE. – Mon oreille n’a pas encore aspiré cent paroles proférées5 par cette voix, et pourtant j’en reconnais le son. N’es-tu pas Roméo et un Montague ?
  ROMÉO. – Ni l’un ni l’autre, belle vierge, si tu détestes l’un et l’autre.
  [Après un long dialogue amoureux, Juliette souhaite une bonne nuit à Roméo]
  ROMÉO. – Oh ! vas-tu donc me laisser si peu satisfait ?
  JULIETTE. – Quelle satisfaction peux-tu obtenir cette nuit ? 
  ROMÉO. – Le solennel6 échange de ton amour contre le mien.
  JULIETTE. – Mon amour ! je te l’ai donné avant que tu l’aies demandé. Et pourtant je voudrais qu’il fût encore à donner.
  ROMÉO. – Voudrais-tu me le retirer ? Et pour quelle raison, mon amour ?
  JULIETTE. – Rien que pour être généreuse et te le donner encore. […] Si l’intention de ton amour est honorable7, si ton but est le mariage, fais-moi savoir demain, par la personne que je ferai parvenir jusqu’à toi, en quel lieu et à quel moment tu veux accomplir la cérémonie, et alors je déposerai à tes pieds toutes mes destinées8, et je te suivrai, monseigneur, jusqu’au bout du monde !
  LA NOURRICE, derrière le théâtre. – Madame !
Les textes principaux
  • 1597
    . Texte de Shakespeare et adaptation de Zeffirelli
    WILLIAM SHAKESPEARE
    10 questions associées
  • . Documents techniques complémentaires (Luhrmann)
    3 questions associées
  • 1996
    . Adaptation de Luhrmann
    Craig Piarce et Baz Luhrmann
    6 questions associées
  • . Documents techniques complémentaires (Luhrmann)
    7 questions associées
  • . Storyboard de l’adaptation de Luhrmann
    4 questions associées
  • . Documents techniques complémentaires (Luhrmann)
    5 questions associées
  • . Les métiers du cinéma
    2 questions associées
Les images
  • . Storyboard 1
    3 questions associées
  • . Tournage
  • 1968
    . Roméo et Juliette
    Zeffirelli
  • . Storyboard 2
    2 questions associées
  • 1968
    . Roméo et Juliette
    Zeffirelli
  • . Storyboard 3
    3 questions associées
  • 1968
    . Roméo et Juliette
    Zeffirelli
  • . Storyboard 4
    2 questions associées
  • . Storyboard 5
    2 questions associées
  • . Storyboard 6
    2 questions associées
  • . Storyboard 7
    2 questions associées
  • . Storyboard 8
    2 questions associées
  • . Storyboard 9
    2 questions associées
  • . Storyboard 10
    2 questions associées
  • . Storyboard 11
    2 questions associées
  • . Storyboard 12
    3 questions associées
  • . Storyboard 13
    3 questions associées
  • . Storyboard 14
    3 questions associées
  • . Storyboard 15
    4 questions associées
  • . Storyboard 16
    3 questions associées
  • . Storyboard 17
    2 questions associées
  • . Storyboard 18
    2 questions associées
  • . Storyboard 19
    2 questions associées
  • . Storyboard 20
    3 questions associées
  • . Storyboard 21
    Luhrmann
CACHER LES INFORMATIONS

Adaptation de Luhrmann

Craig Piarce et Baz Luhrmann, scénario de Roméo + Juliette, 1996, adapté par Pierre-Antoine Hussherr, traduction du texte de Shakespeare par François-Victor Hugo, 1859-1866.

Adaptation de Luhrmann
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

INFORMATIONS SUR LE DOCUMENT
}
DYS

Adaptation de Luhrmann

Voici un extrait du scénario de Luhrmann correspondant au début de la scène du balcon.
1
E
XT. COUR DE L’HÔTEL PARTICULIER DES CAPULET. NUIT

  Roméo, suspendu au treillage en dessous du balcon de la chambre de Juliette, dos au mur. À sa gauche, les portes de l’ascenseur, situées dans un renfoncement du mur, se referment derrière Juliette, vêtue de la même robe d’ange qu’elle portait lors de la réception mais sans ailes ni auréole. Elle s’avance puis s’arrête au niveau de Roméo. Une statue de style gréco-romain, représentant un jeune berger jouant de la flûte, sépare les deux amants et empêche Juliette de se rendre compte de la présence de Roméo.
  JULIETTE, soupirant. – Hélas !
  ROMÉO, bas. – Elle parle ! Oh ! Parle encore, ange resplendissant !
  JULIETTE, regardant vers les étoiles avec mélancolie. – Ô Roméo ! Roméo ! Pourquoi es-tu Roméo ? 
 Elle s’avance vers le centre de la cour.
  Gros plan sur Roméo, incrédule.
  Renie ton père et abdique ton nom ; ou, si tu ne le veux pas, jure de m’aimer, et je ne serai plus une Capulet.
  ROMÉO, à lui-même. – Dois-je l’écouter encore ou lui répondre ?
  Juliette s’approche du bord de la piscine.
  JULIETTE. – Ton nom seul est mon ennemi. Tu n’es pas un Montague, tu es toi-même.
  Juliette s’accroupit au bord de la piscine.
  Qu’est-ce qu’un Montague ? Ce n’est ni une main, ni un pied, ni un bras, ni un visage, ni rien qui fasse partie d’un homme… Oh ! Sois quelque autre nom !
  Roméo s’avance sans faire de bruit dans le dos de Juliette.
  Qu’y a-t-il dans un nom ? Ce que nous appelons une rose embaumerait autant sous un autre nom. Ainsi, quand Roméo ne s’appellerait plus Roméo, il conserverait encore les chères perfections qu’il possède…
  Juliette se relève, alors que Roméo est juste derrière elle.
  Roméo, renonce à ton nom ; et, à la place de ce nom qui ne fait pas partie de toi, prends-moi tout entière.
  ROMÉO, à voix haute, à l’oreille de Juliette. – Je te prends au mot !
  Juliette, effrayée, se retourne en poussant un cri aigu. Elle trébuche sur le rebord de la piscine et entraîne Roméo dans sa chute. Ils tombent tête la première dans la piscine.

EXT. HÔTEL PARTICULIER DES CAPULET. PISCINE. NUIT.
  Plan sous l’eau : un enchevêtrement phosphorescent de corps, bras et jambes, qui bougent lentement.

EXT. HÔTEL PARTICULIER DES CAPULET. LOCAL DU GARDIEN. NUIT.
  Cut sur : le gardien, qui lisait un magazine en fumant un cigarette : alerté par le bruit, il se retourne brusquement vers les écrans de surveillance.

EXT. HÔTEL PARTICULIER DES CAPULET. PISCINE. NUIT.
  Plan sous l’eau : Roméo et Juliette se positionnent l’un en face de l’autre et remontent ensemble vers la surface.
  Travelling vers le haut, qui suit Roméo et Juliette et se termine au-dessus du niveau de l’eau.
  Roméo et Juliette, haletants, l’un en face de l’autre.
Se connecter

Livre du professeur

Pour pouvoir consulter le livre du professeur, vous devez être connecté avec un compte professeur et avoir validé votre adresse email académique.

Votre avis nous intéresse !
Recommanderiez-vous notre site web à un(e) collègue ?

Peu probable
Très probable

Cliquez sur le score que vous voulez donner.

Dites-nous qui vous êtes !

Pour assurer la meilleure qualité de service, nous avons besoin de vous connaître !
Cliquez sur l'un des choix ci-dessus qui vous correspond le mieux.

Nous envoyer un message




Nous contacter?