Pronote
Connectez-vous pour ajouter des favoris

Pour pouvoir ajouter ou retrouver des favoris, nous devons les lier à votre compte.Et c’est gratuit !

Fiche lexique

9 - Les emprunts aux langues étrangères

DYS

a. Des mots voyageurs

Parallèlement aux emprunts gréco-latins, le français s’enrichit de mots issus de nombreuses autres langues. Les échanges commerciaux et culturels entre les pays permettent aux mots de passer d’une langue à une autre.

Voyage d'un mot : zéro
  • Le mot « zéro » vient de l'arabe [chifr], qui signifie « vide ». Au Moyen-Âge, les savants arabes possédaient des connaissances très avancées en mathématiques. Puis, le savant italien Fibonacci l'adapte en Italie au XIIe siècle, en ajoutant des voyelles : « zefiro ». C'est ensuite l'italien qui a donné au français le mot « zéro ».

Les emprunts dans l'histoire
  • Les grands évènements historiques ont aussi eu leur influence. Avec les Grandes découvertes, les mots des Amériques passent par l’espagnol et le portugais avant d'arriver au français, comme cacahuète ou hamac.

Influence du français sur les autres langues
  • À l'inverse, le français est très présent dans les autres langues : le français souverain a donné à l'anglais sovereign et le bacon vient de l'ancien français bacon, qui désignait un morceau de lard !
  • Certains de ces mots reviennent aujourd'hui dans la langue français à partir de l'anglais : on les appelle des allers-retours. Ainsi, l'ancien français entrevue a donné l'anglais interview qui est aujourd'hui couramment employé en français.

(Voir p. 434 pour étymologie et néologie)

b. Des mots intégrés à la langue française

  • Les mots étrangers sont progressivement intégrés à la langue française. Par conséquent, ils ont alors un pluriel régulier, à la française, sans tenir compte du singulier ou du pluriel de leur langue d’origine.

  > un graffiti : des graffitis
  > un jazzman : des jazzmans
  > un match : des matchs
  > un weekend : des weekends.

    • Les mots terminés par -s, -x ou -z sont inva